Changer quelle est cette maladie

La fistule, la fistule (de la langue latine le mot traduit par «tube») est un canal qui relie les organes creux les uns aux autres ou à l'environnement externe ou relie une tumeur à une cavité ou à la surface du corps. En règle générale, la fistule ressemble à un canal étroit recouvert d'épithélium.

Il est habituel de distinguer les fistules qui sont apparues à la suite de certains processus pathologiques, ainsi que les fistules, à la suite d'une intervention chirurgicale, effectuées afin de détourner le contenu d'un certain organe creux.

Fistule sur la gencive

La fistule sur la gencive est une complication de la parodontite chronique, qui est particulièrement courante. Si vous évaluez cette maladie du point de vue de sa gravité, elle est alors considérée comme la plus dangereuse, car la rééducation après cette maladie dure très longtemps.En outre, il est important de savoir ce qui a exactement provoqué sa manifestation..

La progression de la maladie provoque la croissance de la granulation. Il s'agit d'un tissu conjonctif de nature bénigne qui perturbe le processus de guérison. À cet endroit, les bactéries se multiplient, à cause desquelles le pus commence à se démarquer. Si vous commencez le traitement de la maladie au stade initial, vous pouvez vous débarrasser de la maladie assez rapidement.

Mais en l'absence de traitement adéquat en temps opportun, une fistule sur la gencive provoque la destruction des gencives directement autour de la dent, et plus tard des tissus mous qui se trouvent à proximité. Avec le développement de la fistule, le pus est abondamment excrété, ainsi que le liquide avec du sang. Dans ce cas, des granulations germent sous le processus alvéolaire (le soi-disant lit osseux de la dent). Par la suite, à cet endroit, il y a une violation de la membrane muqueuse, et en conséquence, un passage fistuleux apparaît.

Le principal danger de cette maladie est la possibilité de dommages aux tissus mous du visage. En l'absence de traitement adéquat, la fistule se développe vers l'extérieur: elle passe principalement par la joue. En conséquence, une personne a un défaut facial notable.

Une autre raison du développement d'une fistule sur les gencives chez l'homme est la mauvaise qualité du traitement des caries..

Lorsqu'un dentiste a l'intention de remplir une dent, il doit nettoyer à fond la cavité carieuse, enlever toutes les zones de la dent qui ont été touchées par la carie et désinfecter. Si une action a été mal exécutée, l'infection pénètre ensuite dans la dent qui a été remplie. Les micro-organismes se développent activement et une personne souffre de douleur et du processus inflammatoire subséquent autour des gencives.

Le diagnostic d'une fistule sur la gencive est effectué par un dentiste. Mais pour un examen plus détaillé des caractéristiques de la maladie, un examen aux rayons X doit être effectué. En effet, lors d'un examen visuel, il n'est pas toujours possible de déterminer la gravité de la maladie et son ampleur pour le moment. Dans une radiographie, vous pouvez voir à quelle profondeur la gencive est affectée, s'il y a du pus dans d'autres zones et si le périoste n'a pas commencé. Ce n'est que lors de la détermination de tous ces points qu'un traitement compétent peut être prescrit et qu'un résultat efficace peut être obtenu.

Si la fistule sur la gencive est apparue en raison d'une parodontite, alors pour éliminer le problème, il est d'abord nécessaire de traiter la cause de la maladie. Initialement, le médecin nettoie les canaux dentaires des dépôts carieux, du pus, après quoi la cavité dentaire est nettoyée et traitée avec un antiseptique. Après cela, le médecin met un sceau. Après la fin de cette étape du traitement, la manifestation aiguë de la maladie peut être partiellement étouffée. Ce qui suit est l'étape de se débarrasser des micro-organismes, pour lesquels on prescrit au patient des préparations spéciales sous forme de pommades et de pâtes.

Aujourd'hui, de nombreuses méthodes modernes de traitement des fistules sont utilisées: méthode par ultrasons, exposition au laser, cautérisation électrique. De plus, la pharmacothérapie est obligatoire. Dans le même temps, des anti-inflammatoires sont prescrits, des antibiotiques sont souvent utilisés.

Si la fistule sur la gencive est sévère, dans ce cas, le patient se voit prescrire une opération chirurgicale. Même si une personne ne ressent pas de douleur, le pus passe par le passage fistuleux, puis après un certain temps, le pus pénètre toujours dans le périoste. Si le périoste est endommagé, l'opération doit être effectuée le plus rapidement possible. Par conséquent, l'évolution de la maladie sans douleur est considérée comme la plus dangereuse. Avec un développement similaire de la maladie, les médecins tentent de sauver la dent du patient et d'éviter les défauts de gencives exprimés par la suite. Une méthode chirurgicale pour traiter la fistule est également utilisée si la granulation se développe trop..

Par conséquent, il est très important de demander de l'aide à temps, car avec une approche compétente du traitement, la fermeture de la fistule dure depuis une semaine.

Pour accélérer la rééducation après la maladie, l'utilisation de certaines méthodes alternatives est recommandée. Par exemple, il est recommandé de rincer la cavité buccale avec une solution de sel, des décoctions de sauge, de camomille, d'eucalyptus.

Fistule rectale

La fistule du rectum est une maladie également appelée paraproctite chronique, dans laquelle une inflammation se produit dans la crypte anale, le tissu pararectal et l'espace intersphincter. Dans ce cas, un passage fistuleux est formé, dans lequel la crypte affectée sert d'ouverture interne. Avec une fistule, l'infection se produit à partir de la lumière intestinale. Dans un passage purulent, une paroi se forme à partir du tissu conjonctif. En règle générale, l'ouverture extérieure de la fistule est ouverte sur le périnée. Le diamètre de la fistule dans la plupart des cas ne dépasse pas un millimètre. La fistule du rectum se produit souvent comme un phénomène postopératoire et post-traumatique.

Dans la plupart des cas, une fistule du rectum apparaît chez une personne après une paraproctite aiguë antérieure.

En règle générale, une personne se tourne vers un spécialiste qui se plaint de la présence d'une plaie (qui est l'ouverture fistuleuse) près de l'anus. Habituellement, le pus et le saccharium se détachent constamment de cette blessure; par conséquent, une personne éprouve de graves inconvénients. Souvent, la décharge est très forte, donc, en raison de leur apparence constante, la peau près de l'ouverture fistuleuse démange et irrite.

Si la fistule est complète et, par conséquent, bien drainée, la douleur d'une personne ne dérange pas. Il se manifeste par une fistule interne incomplète du rectum. En règle générale, la douleur survient pendant les selles et après qu'elle commence à disparaître progressivement. Le plus souvent, la maladie a une évolution ondulatoire. Parfois avec une fistule, le processus inflammatoire dans la fibre pararectale est exacerbé. L'inflammation se manifeste par le blocage du passage fistuleux par du tissu de granulation ou des masses purulentes-nécrotiques. À la suite de ces phénomènes, un abcès se produit, qui est ensuite ouvert, et après la vidange, l'état du patient s'améliore. Mais la blessure reste toujours - elle a un diamètre ne dépassant pas un centimètre. À travers cette ouverture externe de la fistule et du pus supplémentaire sort.

Pendant la rémission, le patient ne ressent aucune douleur et s'il suit attentivement toutes les règles d'hygiène, la fistule à ce moment-là ne peut lui causer aucun inconvénient. Cependant, lors d'exacerbations, la condition se détériore fortement. En plus de la douleur et des inconvénients dans le domaine de la formation de fistules, le patient souffre d'asthénie, de maux de tête et de troubles du sommeil. Il peut y avoir des problèmes avec la psyché et la puissance chez les hommes.

Si une personne a une fistule du rectum, compliquée par la présence d'infiltrats et de cavités purulentes, des exacerbations se produisent assez souvent. En conséquence, l'état général d'une personne peut se détériorer considérablement. De plus, de graves changements locaux se produisent: le périnée, le canal anal peuvent être déformés, les muscles qui compressent le changement d'anus. Le résultat de tous ces phénomènes est la défaillance du sphincter anal. En outre, en tant que complication de la maladie, une pecténose peut survenir, caractérisée par l'apparition de cicatrices dans la paroi du canal anal. Si la fistule n'est pas traitée pendant de nombreuses années, la maladie peut devenir maligne..

Diagnostic de la fistule du rectum

En règle générale, le diagnostic de fistule rectale est effectué après que le patient a consulté un spécialiste ayant des plaintes pertinentes. Le médecin procède initialement à un examen externe, dans lequel une ouverture externe est détectée (à condition que le patient ait une fistule complète). Après cela, une palpation du périnée et de la région périanale est effectuée. Le médecin procède également à un examen numérique du rectum et du canal anal. Le spécialiste examine en détail l'histoire du patient.

Après cela, le médecin traitant prescrit d'autres études: avec une fistule du rectum, un échantillon avec un colorant est utilisé, sondant la fistule. De plus, chaque patient atteint d'une fistule doit subir une sigmoïdoscopie afin de déterminer l'état de la muqueuse rectale, ainsi que de détecter d'autres maladies.

Parfois, un examen aux rayons X est utilisé comme méthode de diagnostic auxiliaire. Il est également important de différencier la fistule des kystes de fibres pararectales, de l'actinomycose et d'autres types de fistules.

Fistule du rectum, qu'est-ce que c'est et méthodes de traitement

Le processus de formation de la fistule est toujours très douloureux, surtout s'il affecte des zones sensibles du corps comme le rectum situé près de l'anus. La pathologie est relativement rare, se développe le plus souvent dans le contexte de processus inflammatoires dans l'intestin.

La maladie est très dangereuse, entraîne le passage fistuleux rempli de contenu purulent, le pus peut se propager aux tissus sains du corps, provoquant des dommages toxiques, la mort cellulaire et une altération de la fonctionnalité. Par conséquent, ce problème nécessite un traitement rapide et une approche compétente de la thérapie. Sinon, le patient développe des complications potentiellement mortelles qui peuvent même entraîner la mort.

Caractéristique de pathologie

La fistule du rectum est considérée comme une maladie inflammatoire dans une forme chronique du cours, dans laquelle le foyer de l'inflammation recouvre la glande de la partie anale et les parois de l'intestin inférieur. À la suite d'une inflammation prolongée, un passage spécifique se forme dans les tissus de l'organe, dont les parois sont recouvertes d'épithélium (cela empêche le canal de se développer ensemble et de se guérir). La zone du canal de la fistule est remplie de contenu purulent, de mucus, d'exsudat pathologique (sacrum). Parfois, des éléments sanglants sont également observés..

Causes et facteurs de risque

Divers facteurs étiologiques conduisent à l'apparition d'une pathologie, en particulier une inflammation aiguë et sévère des tissus de la fibre pararectale (tissu entourant la région intestinale). Avec une approche incorrecte du traitement, la maladie subit un stade de chronicité, dont les manifestations sont la formation de passages fistuleux au site de la lésion.

D'autres facteurs prédisposants sont:

  1. Blessures et blessures de l'intestin dans la zone de sa section directe;
  2. Chirurgie intestinale radicale;
  3. Foyers chroniques d'inflammation affectant diverses parties de l'intestin;
  4. Pathologies graves de nature infectieuse (par exemple, tuberculose, MST, maladies auto-immunes, par exemple, SIDA);
  5. Anomalies dans le développement intra-utérin de l'enfant;
  6. Maladie de Crohn - une anomalie génétique qui perturbe le travail de tous les organes du tube digestif (alors que la formation de fistules commence dans l'enfance).

Symptômes et signes caractéristiques

Le tableau clinique avec fistule du rectum a toujours un caractère prononcé et vif, les manifestations de la maladie aggravent considérablement la qualité de vie du patient, lui causant des souffrances considérables. Les manifestations cliniques peuvent être différentes. Cela dépend de la forme de développement de la pathologie. Par exemple, des fistules externes complètes peuvent être distinguées visuellement. La pathologie a les manifestations suivantes:

  1. Sur la peau près de l'anus, vous pouvez voir ou sentir des phoques au centre desquels se trouve une petite ouverture en forme d'entonnoir;
  2. De ce trou pus, le contenu muqueux ou liquide d'une teinte trouble est libéré;
  3. La peau autour de la fistule devient flasque, perd son élasticité, une inflammation externe se produit souvent, accompagnée d'hyperémie, d'enflure, de démangeaisons et de douleur, aggravée par le stress mécanique.

Si nous parlons de fistules incomplètes, localisées à l'intérieur, le patient éprouve également toute une gamme de sensations désagréables, telles que:

  1. La sensation de la présence d'un corps étranger solide dans l'anus;
  2. Douleur, démangeaisons, brûlure dans l'anus;
  3. Changement de la peau autour de l'anus (rougeur, douleur, irritation);
  4. Augmentation locale et générale de la température corporelle de bas grade, malaise général;
  5. Douleur sévère et aiguë qui survient lorsque le patient essaie de prendre une position assise;
  6. Écoulement purulent, muqueux ou sanglant de l'anus (la quantité de ces écoulements est généralement modérée, mais dans certains cas, il y a un écoulement abondant de pus et d'autres contenus du canal fistuleux).

Stades et manifestations

Le canal fistuleux du rectum se forme en peu de temps, selon le stade de développement, le patient est préoccupé par certaines plaintes:

Stade de développement et cours de pathologieManifestations cliniques
Première étapeAu tout début du développement du canal fistuleux du patient, des sensations désagréables commencent à déranger, qui sont encore de nature modérée. Il:
  1. Gêne dans l'anus;
  2. La formation de zones densifiées sur la peau. Si la fistule est complète, une petite quantité de pus et de mucus en est sécrétée. Le patient peut remarquer l'apparition de taches jaunâtres spécifiques sur le linge..
Développement et exacerbationLe tableau clinique devient plus apparent. Il existe des signes tels que:

  1. Douleur dans l'anus, aggravée lorsque le patient est en position assise ou pendant une activité physique;
  2. Écoulement sévère de pus, de mucus ou d'infiltration;
  3. Diminution de la quantité d'urine ou d'excréments excrétés (alors que la fréquence des envies reste la même);
  4. Inflammation des tissus autour de l'anus, accompagnée de douleur, d'irritation, de démangeaisons;
  5. Détérioration importante du bien-être d'une personne, hyperthermie (augmentation locale ou générale de la température corporelle), faiblesse, sensation de frissons.
Chronisation des processusEn l'absence de thérapie, la pathologie acquiert une forme chronique du cours. Les symptômes apparaissent comme:

  1. Fatigue chronique, diminution des performances, léthargie;
  2. Épuisement émotionnel, développement d'un état dépressif;
  3. Violation du sommeil et de l'éveil;
  4. Crises de migraine;
  5. Une augmentation de la température corporelle qui se produit régulièrement et sans raison apparente;
  6. Augmentation de la formation de gaz;
  7. Perturbation du système génito-urinaire causée par une infection;
  8. Déformation progressive de l'anus;
  9. Dysfonctionnement et déformation du sphincter anal.
Phase de rémissionMalgré le fait que le syndrome douloureux disparaisse à ce stade, le patient présente encore d'autres signes très désagréables indiquant la présence d'une pathologie. Il:

  1. Épuisement du corps;
  2. Mauvais rêve;
  3. Symptôme de migraine;
  4. Fatigue;
  5. Irritabilité;
  6. Dysérection.

Types et formulaires

Selon l'un ou l'autre critère, ces formes se distinguent comme:

  1. Anal (la sortie est située près de l'anus);
  2. Fessier (trouvé à une légère distance de l'anus);
  3. Périnéale (située dans la région génitale et le vagin);
  4. Sous-cutanée (n'a pas de sortie visible, située dans la couche de graisse sous-cutanée).

Par la forme de développement, des variétés telles que la forme complète se distinguent, le canal a en même temps une entrée située dans les parois de l'intestin, son corps pénètre dans les tissus de cette région et un trou localisé sur la partie externe de l'épiderme. En cas de lésion incomplète, l'entrée et le canal sont situés de la même manière que dans le premier cas, mais il n'y a pas de sortie vers l'extérieur.

En fonction de l'emplacement du canal par rapport au sphincter de l'anus, les formes qui se distinguent:

  1. Intrasphincter. La lésion ne couvre pas le sphincter de l'anus, a un canal direct, un petit nombre de cicatrices sur ses parois. Cette forme est considérée comme la plus simple et la plus facile à traiter;
  2. Transsphinctal. Le canal affecte la surface ou la région sous-cutanée du sphincter. Au cours de la fistule, des poches purulentes remplies de contenu sont localisées, il existe un grand nombre de cicatrices résultant des effets négatifs prolongés des masses purulentes sur les parois du canal et d'autres tissus;
  3. Extrasphinctérique. Le canal fistuleux du rectum affecte des zones importantes du sphincter, a une forme courbe et complexe, une grande quantité de pus s'accumule dans le corps du canal. Cette forme est considérée comme la plus complexe..

Complications possibles

La fistule du rectum contribue au développement de complications et entraîne souvent des conséquences très dangereuses, telles que:

  1. Tissu cicatriciel. Cela se transforme plus tard en difficultés désagréables avec les selles;
  2. Le développement de tumeurs oncologiques dans la lésion, causées par des effets négatifs prolongés sur les tissus des organes;
  3. Distribution du contenu purulent avec le flux sanguin vers tous les organes et systèmes, ce qui entraîne des processus toxiques graves, une intoxication sanguine, une perturbation des organes internes.

Établir le diagnostic

Le diagnostic de la pathologie s'effectue en plusieurs étapes:

  1. Collecte de données informatives et évaluation de la totalité des symptômes disponibles;
  2. Inspection de l'anus;
  3. Palpation de l'intestin, passant dans l'anus;
  4. Études en laboratoire des matières biologiques du patient (sang, urine, matières fécales) pour identifier le processus inflammatoire, détecter les éléments purulents ou sanglants;
  5. Sondage du canal fistuleux pour déterminer sa taille et sa forme;
  6. Fistulographie pour identifier la localisation du problème;
  7. Rectromanoscopie du rectum et du côlon sigmoïde pour étudier l'état de leurs tissus;
  8. Coloscopie pour examen des tissus du côlon;
  9. Échographie des organes pelviens pour identifier une cause possible et des dommages à d'autres organes causés par la présence d'une fistule.

Traitements de la fistule rectale

Il est important de se rappeler que le seul moyen efficace d'éliminer la fistule au stade avancé de développement, qui élimine non seulement les symptômes, mais aussi la pathologie elle-même, est la chirurgie. Le traitement médicamenteux vise uniquement à éliminer les symptômes et à soulager l'état du patient.

Dans les premiers stades, des méthodes d'élimination peu invasives sont utilisées, telles que l'élimination au laser, la thérapie par ondes radio.

Traitement au laser sans chirurgie

À l'aide d'un faisceau laser, le médecin agit sur la zone affectée en l'enlevant. L'opération est considérée comme mini-invasive, l'inconfort du patient est minimisé. En conséquence, il n'est pas nécessaire d'utiliser des anesthésiques puissants et une longue période de récupération.

Cette méthode de traitement présente plusieurs inconvénients:

  1. Prix ​​élevé;
  2. Risque élevé de rechute;
  3. Démangeaisons et brûlures dans l'anus après la chirurgie;
  4. Incapacité à effectuer la procédure si une grande quantité de pus s'accumule dans le canal de la fistule.

Thérapie par ondes radio

Cette méthode a également été utilisée avec succès pour traiter la fistule rectale aux premiers stades de développement. Pendant l'opération, un appareil spécial émettant des ondes radio est utilisé. En raison de leur impact sur la zone touchée, le canal de la fistule est débarrassé de son contenu, la couche épithéliale est retirée de ses parois, une fusion tissulaire se produit.

La procédure est presque indolore, le patient n'a pas besoin d'hospitalisation et d'une longue période postopératoire.

Chirurgie de thérapie radicale

L'intervention chirurgicale pour éliminer le canal fistuleux est une mesure complexe mais efficace, avec des formes complexes de pathologie ou un stade avancé de son développement, cette mesure est nécessaire.

Entraînement

Le patient doit être préparé pour la procédure. La phase préparatoire comprend:

  1. CHÊNE, OAM;
  2. Examen du cœur, des poumons;
  3. Consultation du médecin traitant et gynécologue (pour les femmes);
  4. Élimination des processus pathologiques existants, qui peuvent être une interdiction de l'opération;
  5. Étude de la décharge de la zone affectée pour un agent infectieux et pour déterminer sa sensibilité aux agents antimicrobiens;
  6. Isolement et élimination des foyers d'inflammation;
  7. Respect d'un régime alimentaire impliquant l'exclusion des produits qui augmentent la formation de gaz;
  8. Nettoyage des intestins (effectué la veille de la chirurgie).

Progression de l'opération

L'opération se déroule en plusieurs étapes:

  1. Dissection de la peau, de la couche sous-cutanée et de la cavité organique;
  2. Suture des muscles sphinctériens;
  3. Détection du site de la lésion et de son ouverture;
  4. Nettoyage et drainage des canaux;
  5. Traitement antiseptique des tissus (utiliser des turundas avec une pommade à gauche);
  6. L'utilisation d'un tube de ventilation qui est placé dans l'intestin;
  7. Excision de la zone touchée, réparation des tissus plastiques;
  8. Suture et traitement antiseptique.

Fistule rectale

Fistules du rectum - une forme chronique de paraproctite, caractérisée par la formation de canaux pathologiques profonds (fistules) entre le rectum et la peau ou le tissu pararectal. Les fistules se manifestent par une décharge sanguine ou purulente d'un trou sur la peau près de l'anus, des démangeaisons locales, de la douleur, de la macération et une irritation cutanée.

La formation d'une fistule dans la paraproctite aiguë se produit spontanément ou après une opération mal réalisée. Une fistule est située dans la zone de la glande anale endommagée, et son ouverture s'éteint et, en règle générale, est située à côté du rectum.

À travers la fistule, une infection constante se produit. Les patients se plaignent d'écoulement purulent qui tache les sous-vêtements, ainsi que d'inconfort et de légères douleurs dans l'anus.

Les causes

Dans la plupart des cas, une fistule rectale se forme en raison d'une inflammation purulente du tissu pararectal et son apparence indique une paraproctite aiguë ou chronique déjà présente.

Les causes de la formation de fistules sont les suivantes:

  • accès prématuré à un médecin avec le développement d'une paraproctite;
  • traitement mal prescrit;
  • opération incorrecte pour éliminer l'abcès, accompagnée uniquement par l'ouverture et la vidange de l'abcès sans prescrire la bonne antibiothérapie.

La paraproctite elle-même est souvent provoquée par une flore mixte:

  • Escherichia coli;
  • staphylocoques;
  • streptocoques.

Dans des cas plus rares, l'inflammation purulente est causée par des agents infectieux spécifiques tels que la tuberculose, la syphilis, la chlamydia, l'actinomycose ou les agents pathogènes clostridia..

L'immunité est tout aussi importante pour créer les conditions préalables à la survenue d'une paraproctite et d'une fistule. Chez de nombreux patients, une paraproctite aiguë ou chronique se produit sans formation de fistule dans le rectum, mais avec des défaillances du système immunitaire, elles se forment.

Les conditions suivantes peuvent devenir les causes de telles violations du système de protection du corps humain:

  • maladies infectieuses spécifiques;
  • troubles des selles: constipation fréquente ou diarrhée;
  • infections intestinales aiguës et chroniques;
  • antécédents de maladies intestinales: entérite, maladie de Crohn, hémorroïdes, fissures anales, papillite, proctite, cryptite, cancer de l'intestin et colite ulcéreuse.

Classification

Les fistules rectales sont divisées en plusieurs types. Ils peuvent être complets, incomplets et internes..

Les fistules complètes ont toujours deux trous - l'intérieur, situé dans la crypte anale et débouchant dans la lumière de l'intestin, et l'extérieur à la surface de la peau, le plus souvent près de l'anus.

Pour une fistule incomplète, seule l'ouverture interne à la surface de la muqueuse est caractéristique. La plupart des auteurs soutiennent qu'une fistule incomplète est un phénomène temporaire, juste le stade de formation d'une fistule complète, car tôt ou tard les tissus environnants fondent et le passage fistuleux se détache.

Avec les fistules internes, les deux trous, à la fois d'entrée et de sortie, sont situés dans la paroi du rectum.

Selon l'emplacement du passage fistuleux par rapport au sphincter rectal externe, les fistules sont divisées en intra-sphincter, extra-sphincter et trans-sphincter.

Les fistules intra-sphinctériennes, sous-cutanées-sous-muqueuses ou marginales sont le type le plus simple de fistules rectales. Ils ont généralement un parcours fistuleux direct sans cicatrices et s'ouvrent avec une ouverture externe près de l'anus. L'ouverture interne d'une telle fistule est située à la surface de la crypte intestinale.

Le cours de la fistule du sphincter transversal passe à différentes profondeurs par le sphincter externe du rectum. Ce type de fistule a une caractéristique: plus le cours est élevé par rapport au sphincter, plus il se ramifie, plus des stries purulentes se forment dans le tissu pararectal et des tissus cicatriciels se forment autour de la fistule. Les cicatrices peuvent capturer le sphincter lui-même, entraînant sa déformation et sa fonction altérée.

Le troisième type de fistule rectale, une fistule extra-sphinctérienne, est caractérisé en ce que son ouverture interne est située à la surface de la crypte intestinale, et le cours lui-même est assez élevé, n'affectant pas, mais enveloppant la pulpe externe. Ces fistules se forment généralement lorsque la lésion purulente est localisée dans les espaces cellulaires pelviens-rectaux, iléo-rectaux et rectaux postérieurs, et leur fréquence est de 15 à 20% du nombre total de cas de la maladie.

Pour les fistules extra-internes, la tortuosité et une longueur suffisamment importante du parcours, la formation d'un affaissement purulent et la formation de cicatrices autour du canal de la fistule, ainsi que l'apparition de nouveaux trous externes lors d'exacerbations répétées du processus sont typiques. La transition de l'inflammation vers l'espace cellulaire du côté opposé est également possible avec la formation d'une fistule en fer à cheval.

La présence d'affaissements purulents et de cicatrices le long de la fistule extrafinctorielle est importante pour choisir le mode opératoire dans le traitement d'une telle fistule. À cet égard, il existe une classification qui distingue 4 degrés de complexité des fistules extra-internes:

  • Je degré - il n'y a pas de cicatrice autour de l'ouverture interne étroite, le cours de la fistule est droite, dans le tissu pararectal il n'y a pas de stries purulentes, ni d'infiltrats
  • Degré II - des cicatrices apparaissent autour du trou intérieur, mais il n'y a pas d'infiltrats et d'ulcères dans la fibre
  • III degré - l'entrée du canal de la fistule est étroite, sans cicatrices, dans la fibre il y a des infiltrats inflammatoires et des ulcères
  • Degré IV - l'entrée est large, il y a plusieurs cicatrices autour d'elle, il y a des infiltrats et des ulcères dans le tissu pararectal

Peu importe la localisation de la fistule du rectum - les symptômes de la maladie sont similaires sous ses différentes formes.

Symptômes de la fistule rectale

Avec une fistule du rectum, le patient remarque la présence d'une plaie sur la peau de la région périanale - un passage fistuleux, d'où l'anémone et le pus se détachent périodiquement, des vêtements sales. À cet égard, le patient est souvent obligé de changer de coussinets, de laver l'entrejambe et de faire des bains de siège. Un écoulement excessif du passage fistuleux provoque des démangeaisons, une macération et une irritation cutanée, accompagnées d'une odeur nauséabonde.

Si la fistule du rectum est bien drainée, le syndrome douloureux est faiblement exprimé; une douleur intense se produit généralement avec une fistule interne incomplète due à une inflammation chronique de l'épaisseur du sphincter. L'intensification de la douleur est notée au moment de la défécation, avec le passage de la bosse fécale dans le rectum; après une longue séance, marche et toux.

Les fistules du rectum ont une forme ondulatoire. Une exacerbation se produit en cas de blocage du passage fistuleux par le tissu de granulation et la masse purulente-nécrotique. Cela peut conduire à la formation d'un abcès, après une ouverture spontanée dont les phénomènes aigus disparaissent: la décharge de la plaie et la douleur diminuent. Cependant, la guérison complète de l'ouverture externe de la fistule ne se produit pas et après un certain temps, les symptômes aigus reprennent.

Pendant la rémission, l'état général du patient n'est pas modifié et avec une hygiène soignée, la qualité de vie ne souffre pas beaucoup. Cependant, une évolution prolongée de la fistule rectale et des exacerbations constantes de la maladie peuvent entraîner de l'asthénie, un mauvais sommeil, des maux de tête, une fièvre périodique, une diminution de la capacité de travailler, de la nervosité et une diminution de la puissance..

Les fistules rectales complexes qui existent depuis longtemps sont souvent accompagnées de changements locaux sévères - déformation du canal anal, changements cicatriciels dans les muscles et insuffisance du sphincter anal. Souvent, à la suite de fistules du rectum, une pecténose se développe - une cicatrisation des parois du canal anal, conduisant à sa sténose.

Diagnostique

Dans la grande majorité des cas, la détermination du diagnostic ne s'accompagne d'aucune difficulté. En particulier, dans cette affaire, ils sont repoussés par les plaintes des patients, l'inspection visuelle de la zone correspondante pour la présence de passages fistuleux, la palpation (examen rectal, dans lequel un examen numérique du rectum est effectué avec identification ultérieure du passage fistuleux, défini dans ce processus comme un «échec» de l'intestin). des murs).

Une étude est également réalisée à l'aide d'une sonde spéciale, dans laquelle la direction de la fistule est clarifiée, ainsi que la zone dans laquelle l'entrée est située dans la muqueuse de la paroi rectale. Dans tous les cas, les tests sont effectués à l'aide de colorants, grâce auxquels il est possible d'établir un type spécifique de fistule (fistule complète et incomplète). La méthode de la sigmoïdoscopie vous permet d'identifier le processus inflammatoire dans la muqueuse intestinale, ainsi que la pertinence des formations tumorales concomitantes, des fissures hémorroïdaires et des ganglions, qui sont considérés comme des facteurs prédisposants à la formation de fistules.

Les femmes doivent nécessairement effectuer un examen gynécologique, axé sur l'exclusion de la fistule vaginale.

Caractéristiques du traitement

Beaucoup de gens se demandent si une fistule rectale peut être traitée sans chirurgie. Il est nécessaire de commencer par le fait qu'aucune action ne doit être effectuée sans consultation préalable du médecin traitant. C'est lui qui peut et doit déterminer les dernières tactiques de récupération. Le plus souvent, le spécialiste prescrit une antibiothérapie, l'utilisation d'analgésiques et d'articles de guérison locaux.

Il est fortement recommandé que:

  • des mesures similaires sont prises pour soulager l'état du patient;
  • des procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrites lors de la préparation de la chirurgie;
  • cela est nécessaire pour réduire le risque de complications après une intervention chirurgicale visant à enlever la fistule pararectale et toute autre;
  • l'utilisation de remèdes populaires avec un tel diagnostic n'est pas recommandée, car ils ne sont pas en mesure d'enlever la fistule ou au moins d'arrêter son développement ultérieur - cela est démontré par de nombreuses critiques.

La principale technique de traitement des fistules doit être considérée comme chirurgicale. L'ablation ou l'excision de la fistule du rectum est le seul traitement radical. Après le début de la rémission, l'opération chirurgicale est irrationnelle, car à ce stade, le médecin ne verra pas de directives claires sur quelle excision tissulaire est nécessaire.

  1. Les interventions prévues peuvent être effectuées avec l'apparition d'un abcès - un abcès du rectum. Pour ce faire, le chirurgien l'ouvre et vide.
  2. Ensuite, le patient se voit prescrire une antibiothérapie massive visant à éliminer l'agent causal de la maladie. Le choix des médicaments dépend de la cause de la formation de la fistule, et les antibiotiques sont administrés non seulement par voie orale et parentérale, mais également sous forme de solutions pour laver le système de drainage créé pendant l'opération.
  3. Pour accélérer l'apparition de l'effet thérapeutique nécessaire et en l'absence de contre-indications, le patient se voit prescrire une physiothérapie (UV et électrophorèse).

Après avoir éliminé tous les processus inflammatoires aigus, le patient effectue l'opération suivante. Pour enlever la fistule, divers types d'interventions chirurgicales peuvent être effectuées visant à la dissection ou à l'excision complète des tissus de la fistule. Si nécessaire, pendant l'opération, le médecin peut effectuer:

  • suture du sphincter;
  • drainage des poches purulentes;
  • déplacement du lambeau musculo-muqueux ou muqueux des tissus pour fermer complètement le cours interne formé de la fistule rectale.

Le choix de la méthode d'intervention dépend du cas clinique. Souvent, la portée complète de l'opération devient connue après qu'elle a commencé, c'est-à-dire après que le chirurgien est capable d'évaluer visuellement la localisation de la fistule, la présence de phoques et le relâchement purulent, la gravité de l'apparition de lésions cicatricielles dans la région pararectale.

Ensuite, je voudrais attirer l'attention sur ce qui devra être fait exactement pour se remettre de tout type d'intervention chirurgicale.

Caractéristiques de la période postopératoire: alimentation

Habituellement, quelques heures après l'opération, le patient est autorisé à boire le liquide. Lorsque vous vous éloignez de l'anesthésie, une gêne et des sensations douloureuses assez intenses peuvent survenir. Par conséquent, pendant les trois premiers jours, on prescrit au patient des analgésiques.

Un pansement est appliqué sur le site de la plaie chirurgicale, un tube de ventilation et une éponge hémostatique sont insérés dans l'anus. Ils sont retirés un jour après l'opération lors du premier pansement. Les pansements sont assez douloureux, pour faciliter la procédure, on prescrit au patient un traitement avec des anesthésiques locaux (pommades, gels). Pendant cette période, le médecin doit surveiller attentivement le processus de guérison, il est important que les bords de la plaie ne collent pas ensemble et que des poches non drainantes s'y forment..

Si les fistules complexes ont été enlevées, une semaine après l'opération, une ligature sous anesthésie sera nécessaire. Pendant elle, ils font une révision profonde de la plaie et resserrent la ligature. Pour guérir rapidement une plaie et réduire l'inconfort, le médecin peut prescrire un bain sédentaire avec une décoction de camomille ou une faible solution de permanganate de potassium.

Dans les deux premiers jours après la chirurgie, le patient se voit prescrire un régime liquide spécial (kéfir, eau, un peu de riz bouilli). Ceci est fait pour que le patient n'ait pas de selles pendant plusieurs jours après la chirurgie. En l'absence de selles, la plaie postopératoire ne sera pas infectée par des matières fécales et le processus de guérison ira plus vite.

Dans la période postopératoire, il est important pour le patient de suivre une alimentation appropriée et équilibrée, la nutrition doit être fractionnée, vous devez manger en petites portions 5 à 6 fois par jour. Les plats gras, frits, épicés, marinés, les viandes fumées, les épices, l'eau gazeuse sont exclus du régime. Vous devriez privilégier les aliments riches en fibres (légumes, fruits), inclure des céréales, du pain aux céréales, des produits laitiers dans le menu et boire plus de liquide.

Cela aidera à obtenir des selles molles et à améliorer la fonction intestinale. La constipation doit être évitée et des laxatifs doivent être pris si nécessaire..
Après sa sortie de l'hôpital, le patient doit être particulièrement attentif à sa propre santé et consulter immédiatement un médecin si les symptômes suivants se produisent:

  1. Forte montée en température.
  2. Douleur abdominale persistante.
  3. Incontinence fécale, formation excessive de gaz.
  4. Mouvements intestinaux douloureux ou miction.
  5. L'apparition d'un écoulement purulent ou sanglant de l'anus.

Ces manifestations indiquent le développement de complications, il est nécessaire de ne pas retarder l'appel à un spécialiste et de ne pas s'automédiquer. En l'absence de complications, le patient peut reprendre une vie normale après deux à trois semaines. La cicatrisation complète et la cicatrisation surviennent six semaines après la chirurgie.

Lorsque vous sortez de l'hôpital, assurez-vous de discuter avec votre médecin du moment de prendre rendez-vous pour un examen de suivi..

Commentaires

Svetlana K., 35 ans:

Une fistule s'est formée à la suite d'une paraproctite transférée. Tout d'abord, quelque chose comme une ébullition est apparue sur la peau, qui s'est ouverte d'elle-même. Mais avec ce que je n’appliquais tout simplement pas, la plaie ne guérissait pas, du pus et un arbre à sang se détachaient constamment. Elle a longtemps été gênée d'aller chez le médecin, mais quand le pus a commencé à couler constamment, elle a néanmoins décidé. Trouvé une fistule du rectum - une condition très désagréable et douloureuse. Quand ils ont fait l'opération, pendant une semaine, elle n'a pu ni s'asseoir ni se lever. Mais elle a été guérie en toute sécurité et maintenant, j'espère, cela ne se reproduira plus. Seule une petite trace de coutures est restée sur la peau.

Gennady R. 49 ans:

J'ai eu une fistule excisée dans la lumière rectale sous anesthésie générale. Il a été hospitalisé pendant 7 jours, et lorsque les points ont été retirés, il est rentré chez lui avec les recommandations détaillées du médecin. Mais pour être honnête, je n'ai pas respecté toutes les recommandations, j'ai décidé que la plaie était déjà guérie et que cela ne valait pas la peine de s'inquiéter. Après un certain temps, j'ai commencé à remarquer que des selles purulentes étaient présentes dans les selles, similaires à celles qui étaient avant l'opération. J'ai couru immédiatement chez le médecin et à l'heure - nous avons réussi à éviter une rechute. Il a été traité avec des antibiotiques, des suppositoires, un régime alimentaire et tout est revenu à la normale, alors n'oubliez pas que la période postopératoire est très importante dans le processus de récupération et assurez-vous de suivre les recommandations.

Remèdes populaires

Pendant la période de rééducation, les bains sessiles et les douches vaginales sont souvent utilisés pour la cicatrisation des plaies. Les bains peuvent être préparés avec des décoctions d'herbes:

Vous pouvez également préparer une solution de sel marin pour les bains (pour 5 l - 1 cuillère à soupe). Vous devez vous y asseoir pendant au moins 15 minutes. Les mêmes décoctions sont utilisées pour les douches vaginales.

Complications possibles

Avec un long parcours, la fistule du rectum peut provoquer:

  1. Dans certains cas, les processus inflammatoires et nécrotiques qui se produisent dans la région pararectale provoquent une prolifération du tissu conjonctif (c.-à-d. Des cicatrices) et un rétrécissement du canal anal.
  2. Déformation du sphincter anal et modification de l'état des muscles entourant cette région anatomique. En conséquence, le patient développe une insuffisance du sphincter rectal.
  3. La complication la plus grave d'une fistule du rectum peut être une tumeur cancéreuse de cette partie de l'intestin..

La prévention

Pour la prévention des fistules et des paraproctites, les éléments suivants sont nécessaires:

  • utilisation modérée de divers plats épicés, sauces, alcool;
  • Évitez les aliments en conserve
  • prévenir la constipation;
  • éviter les surtensions.

Pour la prévention de la constipation, il est nécessaire de consommer quotidiennement une heure et demie à deux cuillères à soupe de son moulu. Et incluez également dans votre alimentation plus d'aliments riches en fibres alimentaires - fruits, légumes, flocons d'avoine et buvez au moins 2 litres d'eau.

Prévoir

Les fistules intrasphinctériques et faiblement transsphinctériennes du rectum résistent généralement à une cicatrisation permanente et n'entraînent pas de complications graves. Les fistules transsphinctériennes profondes et extrasphinctériennes récidivent souvent.

Les fistules de longue date, compliquées par des cicatrices de la paroi rectale et un affaissement purulent, peuvent s'accompagner de modifications fonctionnelles secondaires.

Quel médecin contacter

S'il y a des douleurs dans l'anus et une décharge de nature purulente ou sacrée, vous devez contacter un proctologue.

Après avoir examiné et interviewé le patient pour déterminer le diagnostic, le médecin prescrira une série d'études de laboratoire et instrumentales; sondage du parcours fistuleux avec tests de contraste, anoscopie, sigmoïdoscopie, échographie, TDM, etc..

En cas de suspicion de tuberculose ou de syphilis, le patient doit consulter un médecin TB ou un vénéréologue.

Fistule inflammatoire: causes, symptômes, diagnostic, traitement

Tout le contenu iLive est vérifié par des experts médicaux pour assurer la meilleure précision possible et la cohérence avec les faits..

Nous avons des règles strictes pour choisir les sources d'information et nous nous référons uniquement à des sites réputés, à des instituts de recherche universitaires et, si possible, à des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études..

Si vous pensez que l'un de nos documents est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Causes du développement des fistules inflammatoires: mauvaise gestion des patients atteints de maladies purulentes des organes pelviens. Chez les patients présentant un processus purulent prolongé et récurrent avec un traitement chirurgical prématuré, avec la prochaine activation du processus, l'abcès se perce (souvent à plusieurs reprises) dans les organes creux et (ou) la paroi abdominale antérieure (chez les patients présentant des complications après les opérations précédentes). Les piqûres multiples ou les colpotomies chez les patients présentant des formes compliquées d'inflammation purulente contribuent à la formation de fistules appendiciennes-vaginales..

Où est-ce que ça fait mal?

Fistule épididymaire

Les symptômes suivants sont caractéristiques de l'état de préperforation de l'abcès dans l'intestin distal:

  • douleur persistante irradiant vers le rectum, le bas du dos, le nombril, les membres inférieurs;
  • péristaltisme douloureux;
  • selles molles, parfois avec un mélange de mucus, ce qui est parfois interprété comme une manifestation de dysbiose dans le contexte d'une antibiothérapie massive;
  • ténesme;
  • douleur aiguë et «tension» de la formation purulente pendant l'examen bimanuel et rectovaginal.

En cas de perforation de l'abcès dans les intestins, les patients développent un ténesme et une décharge abondante de mucus du rectum, puis une décharge abondante, fétide, liquide et purulente du rectum, qui s'accompagne d'une amélioration de l'état général du patient. Souvent, cela est considéré comme une guérison et le patient sort de l'hôpital. Cependant, il faut se rappeler que même avec une fistule, il n'y a pas de vidange complète de la formation purulente des appendices utérins. La formation inflammatoire persiste, la course fistuleuse, toujours tortueuse, obstrue assez rapidement, ce qui entraîne une nouvelle rechute de l'inflammation.

Une caractéristique d'une fistule fonctionnelle est une cure de rémission avec une exacerbation périodique de la réaction inflammatoire et la libération de pus avec des matières fécales.

Il est obligatoire de procéder à un examen recto-vaginal, alors qu'il est nécessaire de déterminer le prolapsus possible de l'infiltrat ou de l'abcès en direction du rectum, et également d'évaluer l'état de la muqueuse au-dessus (mobile, limité mobile, immobile), ces signes reflètent le fait et le degré d'implication dans le processus inflammatoire de la paroi rectale cran. Il convient de noter qu'il n'est pas palpable d'établir le lieu d'une éventuelle perforation, car ces perforations se produisent principalement dans le tiers inférieur du côlon sigmoïde et du coin rectosigmoïde. En présence d'un appendice fonctionnel - fistule intestinale et palpation de l'appendice lors de l'examen rectal, une impureté ou une quantité importante de pus est excrétée.

Les méthodes de diagnostic les plus informatives pour la fistule appendice-intestinale sont l'échographie et la tomodensitométrie.

Les signes échographiques suivants peuvent indiquer une menace de formation de la fistule appendice-intestinale:

  1. destruction de la capsule de la formation inflammatoire au lieu de l'adjonction intestinale (avec contraste de cette dernière);
  2. échogénicité réduite des fibres dans la zone touchée;
  3. la formation tubo-ovarienne est soudée étroitement à l'intestin adjacent - la capsule d'abcès et la paroi intestinale contrastée ne se déplacent pas l'une par rapport à l'autre lors du remplissage et de la vidange.

Echosigns suggérant l'existence d'une fistule intestinale épididymaire:

  1. dans la structure de la formation inflammatoire, il existe des zones où la paroi intestinale jouxte la capsule abcès sans frontière claire, et il est impossible de les «séparer» sur l'échogramme même avec un contraste;
  2. échogénicité réduite des fibres dans la zone touchée;
  3. il y a des bulles de gaz dans la structure du GVZPM (évidence indirecte d'un événement avec l'intestin ou la présence d'un pathogène anaérobie, qui s'accompagne toujours d'une destruction tissulaire sévère).

Dans certains cas, le passage fistuleux est visualisé directement - la structure écho-négative d'une forme «alambiquée» avec des parois echopositives denses émanant directement de l'abcès.

La tomodensitométrie vous permet de clarifier la localisation des fistules d'étiologie inflammatoire, le stade de leur formation, de déterminer le degré d'implication des organes pelviens dans le processus, ainsi que la profondeur des changements destructeurs et inflammatoires qui s'y produisent..

La menace de perforation des abcès pelviens dans l'intestin distal ou la formation de la fistule épididymaire peut être indiquée par les signes CT suivants:

  • dans la structure de la formation tubo-ovarienne, il existe des zones où la paroi intestinale jouxte la capsule sans frontière claire;
  • il est impossible de diviser la frontière de la paroi intestinale et de la formation en utilisant la TDM, il y a une forte infiltration de fibres dans la zone touchée; il y a une augmentation de l'image dans la paroi intestinale correspondant à la densité des détritus, ce qui indique indirectement la destruction de la paroi de la muqueuse.

Le contenu informationnel de la méthode CT dans le diagnostic de la fistule appendice-intestinale est de 93,75%.

La fistulographie pendant la TDM permet d'augmenter l'efficacité du diagnostic de la fistule génitale. L'introduction d'un agent de contraste dans le processus d'endoscopie (coloscopie, cystoscopie) nous permet de clarifier la nature de la fistule génitale ou fistule (son évolution, son étendue) chez tous les patients.

La coloscopie est indiquée pour les patients présentant des signes cliniques de préperforation et de perforation dans l'intestin distal, ainsi qu'à la réception de données similaires pendant l'imagerie échographique avec un contraste supplémentaire du rectum ou de la TDM.

Avec la menace de perforation de l'abcès dans la paroi de l'intestin, ainsi qu'avec des fistules incomplètes, la muqueuse intestinale au lieu de butée de l'abcès est gonflée, lissée, ses vaisseaux sont dilatés, lorsque l'on essaie de la déplacer elle est inactive ou immobile. Avec des fistules fonctionnelles sur la muqueuse altérée, la fistule est déterminée sous la forme d'une rétraction en forme d'entonnoir avec du pus qui en sort..

La pré-coloration de la muqueuse intestinale avec du bleu de méthylène (à l'aide d'un lavement) facilite l'identification d'une partie altérée de la muqueuse.

Le plus souvent, les formations tubo-ovariennes purulentes compliquées par des fistules doivent être différenciées de la maladie de Crohn et des tumeurs malignes intestinales.

La maladie de Crohn, ou entérocolite granulomateuse, est une lésion inflammatoire segmentaire chronique non spécifique de l'intestin avec une localisation prédominante du processus dans l'iléon terminal. Le processus pathologique commence dans la couche sous-muqueuse de l'intestin, passant séquentiellement aux couches musculaire et séreuse. Un œdème inflammatoire de la paroi intestinale se développe, des granulomes se forment. La lumière de l'intestin se rétrécit et des fistules se forment souvent, principalement avec les ovaires, les trompes de Fallope et la vessie. Tout cela peut provoquer une infection secondaire et endommager les appendices utérins..

L'évolution de la maladie est ondulante. Selon l'endoscopie, on distingue trois phases: infiltrante, phase de fissures, phase de cicatrisation ou rémission. Une phase passe dans une autre lenteur, l'évolution de la maladie elle-même a un caractère "fumant". Dans certains cas, le processus disparaît ou s'arrête complètement dans une partie de l'intestin et se produit dans les districts distaux. La taille des segments intestinaux touchés varie de 6 à 18 cm.Dans la clinique de la maladie, des douleurs modérées dans l'abdomen et la région hypogastrique gauche prédominent, des selles molles fréquentes mais en forme qui ne contiennent pas d'impuretés de mucus et de pus même à la hauteur de la maladie. Il y a toujours une longue course fébrile avec une augmentation de la température corporelle à 38-38,5 ° C, une faiblesse générale, une pâleur de la peau, une perte de poids, des envies parfois impératives de déféquer et une altération de tous les types de métabolisme, en particulier des protéines. La palpation de l'abdomen est douloureuse, parfois une formation semblable à une tumeur est déterminée à travers la paroi abdominale antérieure, qui est un infiltrat inflammatoire ou un conglomérat de boucles intestinales épaissies.

Lors de l'examen aux rayons X, il y a un rétrécissement de la zone affectée de l'intestin (symptôme de "cordon"), un épaississement des plis de la muqueuse, un lissage de son relief. La zone affectée de l'intestin prend la forme d'un tube rigide. Le relief de la membrane muqueuse du type de pavé est typique des patients présentant une évolution sévère et prolongée de la maladie de Crohn. La lumière intestinale dans ces cas est déformée en raison de formations polypoïdes, d'un processus destructeur, de fissures profondes et larges.

Le traitement chirurgical de la maladie de Crohn est une mesure extrême, il donne un pourcentage élevé de complications et de décès. À cet égard, pour exclure la maladie de Crohn, un examen endoscopique avec une biopsie obligatoire est nécessaire. Pour le diagnostic différentiel, l'absence de contenu purulent dans le matériau obtenu par formation de ponction est importante.

Des difficultés importantes se posent dans le diagnostic différentiel des maladies inflammatoires des appendices utérins et du cancer du côlon sigmoïde. La fréquence des cancers du côlon sigmoïde, se déroulant sous le couvert d'une formation inflammatoire d'appendices, selon nos données, est de 0,7%. Le processus malin dans le côlon sigmoïde se produit principalement avec une croissance endophytique infiltrante, le plus souvent c'est un cancer scirrhous. Au moment du diagnostic différentiel avec une formation ressemblant à une tumeur d'appendices utérins, le cancer du côlon sigmoïde, en règle générale, atteint déjà le stade II, et parfois le stade III, c'est-à-dire la tumeur existante est assez grande.

Avec le cancer du côlon sigmoïde, la douleur peut être associée à une obstruction partielle ou à une altération de la fonction intestinale. Aux premiers stades, le dysfonctionnement n'est pas associé à un obstacle mécanique, mais à des phénomènes spastiques concomitants qui se produisent en raison de l'inflammation du mésentère et de ces réflexes pathologiques.

Un état fébrile dans le cancer du côlon sigmoïde avec une élévation prolongée de la température à 38-39 ° C est le plus souvent causé par une ulcération de la muqueuse intestinale, une carie et une nécrose des tissus dans cette section. Avec une lésion maligne du côlon sigmoïde, un écoulement pathologique sous forme de mucus, parfois avec un mélange de pus, est assez fréquent. Une caractéristique est l'accumulation de matières fécales, suivie de leur écoulement abondant et de l'apparition de selles molles.

Lorsqu'elle est observée dans la région iliaque gauche, une formation de tumeur fixe et douloureuse est définie sans limites ni contours clairs, dont les dimensions peuvent varier, mais ne dépassent généralement pas 10 cm de diamètre. La principale méthode pour le diagnostic du cancer du côlon sigmoïde à ce jour reste un examen aux rayons X de l'intestin - irrigoscopie.

Les signes radiologiques directs d'une tumeur maligne du côlon sigmoïde sont un défaut de remplissage régional ou central, un rétrécissement de la lumière intestinale, une modification du relief de la muqueuse et une ombre supplémentaire dans la lumière intestinale. Les signes indirects incluent des spasmes de l'intestin et l'absence de haustration dans une zone limitée, une expansion de l'intestin au-dessus et en dessous de la zone affectée, une évacuation incomplète du produit de contraste après la défécation.

La sigmoïdoscopie et la fibrocolonoscopie sont d'une grande importance dans le diagnostic correct du cancer du côlon sigmoïde. Une biopsie est la dernière étape de l'examen du patient. Bien sûr, une réponse positive, indiquant la présence d'un processus malin, est définitive dans le diagnostic. Cependant, des données de biopsie négatives, en particulier avec une croissance tumorale infiltrante, peuvent ne pas être une raison suffisante pour exclure le cancer sigma.

Les patients atteints de fistules appendices-intestinales, bien sûr, se voient montrer une opération qui, à notre avis, doit toujours être planifiée, car elle, en plus de la traditionnelle, nécessite une préparation spéciale du côlon (il y a toujours la possibilité d'intervention dans les sections correspondantes du côlon). La préparation consiste à fixer un régime sans laitier et des lavements nettoyants (matin et soir) pendant 3 jours.

Caractéristiques de l'intervention chirurgicale:

  • L'optimal est la mise en œuvre du stade intestinal avant la gynécologie. Le stade intestinal est le plus responsable en raison du risque élevé de développer une anastomose ou des sutures dans les conditions d'un processus purulent.Par conséquent, la péritonite et l'obstruction intestinale doivent donc être effectuées avec soin. La séparation de l'intestin de la capsule de l'abcès doit être effectuée principalement par voie aiguë. Il est d'abord nécessaire d'isoler la cavité abdominale avec des serviettes, car le contenu de l'abcès, en règle générale, s'écoule dans la cavité pelvienne. Une condition importante est l'excision radicale des tissus nécrotiques autour de la fistule, cependant, il est complètement impossible de les retirer en raison de la propagation de la zone d'infiltration. Dans le cas de fistules appendices-intestinales incomplètes (muqueuse intacte et partie de la couche musculaire de l'intestin), si les conditions sont présentes, le défaut est fermé avec une couture séreuse-musculaire individuelle 000 sur une aiguille atraumatique. Si cela n'est pas possible (éruption tissulaire), il est permis d'amener ultérieurement un tube pour l'ADF dans la zone de destruction.
  • Dans le cas où il y a une fistule complète et que la zone d'infiltration avec formation d'abcès ne dépasse pas 5 cm et est située sur la même paroi que la fistule, sans s'étendre en forme d'anneau à d'autres parois, une résection de cette partie de l'intestin avec la fistule doit être effectuée. À la fin de l'opération, l'intubation transanale du gros intestin est réalisée avec le tube maintenu au-delà de la zone anastomotique.
  • Si la longueur de la zone affectée est plus grande ou si elle est en forme d'anneau, il est conseillé d'effectuer une résection intestinale avec l'application d'une anastomose. À la fin de l'opération, l'intubation transanale du gros intestin est également réalisée avec un tube derrière la zone d'anastomose.
  • Une colostomie temporaire est appliquée dans les cas extrêmes - avec une vaste lésion purulente-destructrice de l'intestin (risque de développer une incohérence des sutures et une péritonite), ainsi que dans un état grave du patient.
  • L'intestin doit être suturé selon les règles de la chirurgie avec du matériel de suture synthétique non résorbable ou résorbable à long terme (capron mince, vicryl, polysorb) sur 2 étages. N'utilisez pas de catgut. Les fils doivent être fins - n ° 00 ou 000, ils doivent être appliqués à l'aide d'une aiguille ronde atraumatique:
    • 1ère rangée - sutures muco-musculaires avec immersion des nœuds dans la lumière intestinale;
    • 2e rangée - sutures séreuses et musculaires.

Si les conditions le permettent (localisation de la fistule sur la paroi du rectum ou dans la section rectosigmoïde), pour une protection supplémentaire de la paroi intestinale et la prévention de la péritonite, le péritoine de l'intestin au-dessus de la fistule ou l'anastomose est fixé sur la paroi postérieure du vagin.

  • Un examen des organes génitaux est nécessaire pour déterminer le degré d'intervention sur eux, en accordant une attention particulière à l'évaluation du degré d'implication dans le processus inflammatoire destructeur de l'utérus et des appendices des deux côtés. Le volume de l'étape gynécologique est choisi strictement individuellement. Chez les patients atteints de fistules, nous avons réussi à réaliser des opérations de sauvetage d'organes dans seulement 31,8% des cas. La plupart des patients présentaient de multiples abcès, des changements infiltrants prononcés dans le tissu paramétrique et pelvien, la paroi intestinale, la fistule, une atteinte utérine dans le processus purulent, ce qui entraîne un risque élevé de développer des complications purulentes-septiques sévères ou une rechute de la maladie, ce qui nécessitait la disparition de l'utérus (nous avons toujours cherché à conserver une partie de l'ovaire).

Fistule vésique appendiculaire

Avec la menace de perforation de l'abcès dans la vessie chez les patients, les symptômes cliniques suivants apparaissent successivement:

  • augmentation de la miction;
  • douleur pendant la miction, qui est ensuite remplacée par une douleur intense après chaque miction, s'intensifiant progressivement; les douleurs deviennent constantes, deviennent un caractère coupant intolérable;
  • la leucocyturie et la protéinurie augmentent, l'urine devient trouble.

L'apparition d'un écoulement purulent abondant de l'urètre indique l'ouverture de l'abcès dans la vessie.

Le danger de développer la complication décrite est très grand. Sa gravité est déterminée par la nature de la microflore de l'abcès épididymique, la gravité et la durée de la pelviopéritonite aiguë et l'intoxication associée, les changements fonctionnels initiaux dans les reins et le système urinaire.

Il convient de souligner qu'en raison de la menace directe d'urosepsie, le retard dans l'opération dans ces cas est inacceptable, malgré ses difficultés techniques et son contexte initial défavorable..

L'échographie et la tomodensitométrie sont également les méthodes de diagnostic les plus informatives pour la fistule vésiculeuse de l'appendice..

Il convient de souligner que pour détecter un abcès de l'espace vésico-utérin, une échographie (y compris transvaginale) doit être effectuée avec une vessie bien remplie. Ces conditions sont nécessaires pour une délimitation claire des contours de l'abcès, pour identifier un défaut dans sa paroi antérieure et pour évaluer les caractéristiques structurelles de la paroi postérieure de la vessie.

Signes échographiques d'une menace de perforation des abcès pelviens dans la vessie:

  1. Il existe un emplacement atypique «proche» de l'abcès et de la vessie (abcès du moignon du col de l'utérus, dôme du vagin ou grandes tailles d'abcès - plus de 15 cm).
  2. L'échogénicité du tissu prévésical est fortement réduite; il y a des cavités à contenu hétérogène dense..
  3. Le principal symptôme est la destruction du site de la capsule de formation, directement adjacent à la paroi postérieure de la vessie, c'est-à-dire il n'y a pas de frontière claire entre la paroi postérieure de la vessie et la formation purulente. Le contour interne de la vessie est déformé, sa structure de paroi est hétérogène (épaissie, contient de multiples inclusions écho-négatives), tandis que dans le contenu de la vessie une suspension echopositive inhomogène en différentes quantités peut être déterminée (accumulation d'exsudat purulent).

Dans certains cas, l'infiltration du tissu prévésical contient des structures fistuleuses en formation similaires à celles décrites précédemment..

Avec la menace de perforation du GVZPM dans la vessie ou la formation d'une fistule épididymaire-urinaire, les signes CT sont les suivants:

  • il y a une forte infiltration de fibre paravesical;
  • il y a une déformation des contours de la vessie avec infiltrat inflammatoire;
  • la formation est étroitement adjacente à la vessie et a des contours nets, à l'exception de la zone de butée de l'abcès et de la paroi de la vessie. Le contenu informationnel de la méthode CT dans la détection des abcès de sous-bulles, selon nos données, était de 100%.

Lors de la cystoscopie, une image caractéristique est observée: déformation de la paroi vésicale et œdème bulleux avec zones d'hémorragie. Habituellement, à l'emplacement de l'œdème bulleux, il y a perforation de la formation purulente. En règle générale, une percée d'abcès se produit dans la zone de l'apex de la vessie à droite ou à gauche de la ligne médiane.

Caractéristiques de l'intervention chirurgicale chez les patients atteints de fistule vésicale appendice:

  1. Lors d'une intervention chirurgicale sur la fistule vésico-génitale d'étiologie inflammatoire, seul l'accès transpéritonéal doit être utilisé.
  2. Après restauration des relations anatomiques normales des organes pelviens, deux étapes successives de l'opération sont effectuées - gynécologique et urologique.
  3. Avec une combinaison de fistules vésiculaires-génitales avec des fistules intestinales-génitales, la première étape de l'opération commence par l'isolement et la suture des fistules intestinales, puis une intervention adéquate est effectuée sur les organes génitaux et, plus récemment, sur la vessie et l'uretère.
  4. Le stade gynécologique de l'opération consiste à éliminer le site de formation d'abcès et à fournir les conditions les plus adéquates pour le drainage de la cavité pelvienne, y compris les zones urologiques de l'opération.
  5. Une condition préalable à la mise en œuvre de la phase urologique de l'opération, nous considérons un audit des uretères des deux côtés, en particulier dans les cas où des changements importants dans la fonction rénale, une hypertrophie de l'uretère et du bassin rénal ont été détectés avant la chirurgie.
  6. Le stade urologique consiste en la reconstruction effective de la vessie avec l'élimination de la fistule et la restauration du passage normal de l'urine à travers les uretères. La dernière intervention est réalisée s'il existe des indications établies lors de l'opération (rétrécissement urétéral, fuite urinaire dans le tissu paramétrique, déformation cicatricielle de la bouche de l'uretère).
  7. En présence de fistules kystiques génitales incomplètes, les tissus altérés du tissu paravésical et de la vessie sont excisés économiquement, des sutures vicryl ou catgut séparées (n ° 00) sont placées sur le muscle de la vessie sur une aiguille atraumatique.
  8. Avec les fistules kystiques-génitales incomplètes en plastique, il faut s'efforcer d'être prudent et essayer de le faire sans ouvrir la vessie. Si lors de la dissection des tissus une ouverture de la muqueuse vésicale s'est produite, il n'y a pas de danger particulier dans cette situation. La suture de la vessie dans de tels cas est réalisée de la même manière qu'avec une fistule kystique complète:
    • après une mobilisation supplémentaire de la muqueuse de la vessie, elle est tirée dans la plaie (dans ce cas, l'ensemble du défaut doit être visualisé);
    • la muqueuse vésicale est suturée avec des sutures en catgut séparées (n ° 00 ou 000) sur une aiguille atraumatique dans le sens transversal; contrairement à la suture intestinale, les nœuds doivent être situés à l'extérieur de la muqueuse de la vessie; la distance entre les coutures est de 0,5-0,7 cm;
    • la deuxième rangée de sutures est appliquée sur les muscles de la vessie avec du catgut ou du vicryl n ° 00, de préférence entre la première rangée de sutures;
    • Des sutures séparées (troisième rangée) sont appliquées à la fibre et au péritoine avec du catgut ou du vicryl n ° 1. Dans les cas où le stade gynécologique implique la disparition de l'utérus, la ligne de suture est également péritonisée avec la paroi vaginale, la cousant à la paroi de la vessie au-dessus des sutures.
  9. À la fin des deux étapes, une péritonisation distincte de la vessie et des zones d'opération dans la région pelvienne est effectuée avec l'isolement obligatoire de la fistule câblée de la cavité abdominale infectée..
  10. Afin de prévenir de manière fiable la péritonite urinaire, le dôme du vagin dans tous les cas est laissé ouvert dans la cavité abdominale.
  11. Les étapes obligatoires de l'opération sont la rééducation et le drainage des cavités abdominales et pelviennes. L'assainissement est effectué avec une solution aqueuse à 1% de dioxidine. Pour le drainage dans tous les cas, il est conseillé d'utiliser l'ADF. Les tubes mènent à la zone de plus grande destruction et dans les canaux latéraux de manière transvaginale - à travers le dôme ouvert du vagin ou la plaie de colpotomie. 12. La vessie est drainée par un cathéter de Foley.

La fistule appendice-vaginale

Ils surviennent à la suite de manipulations instrumentales effectuées dans le but de traiter le HMVD (ponction multiple d'abcès pelviens, colpotomie). Dans la grande majorité des cas, ils sont situés dans le tiers supérieur de la paroi postérieure du vagin (dans les lieux de manipulation). Ce sont des défauts muqueux avec des bords kalesny. Lors de l'examen vaginal et de la palpation des appendices, une augmentation de la quantité de décharge de l'ouverture fistuleuse se produit. La nature de la fistule (sa longueur et sa connexion avec l'appendice) est mieux déterminée par échographie en la contrastant, par exemple, en y introduisant une sonde métallique.

Caractéristiques de l'opération

  1. Dans le processus de disparition de l'utérus, une mobilisation suffisante du tiers supérieur du vagin, principalement de ses parois latérales et postérieures, est réalisée, pour laquelle les ligaments cardinaux se croisent par étapes après la séparation de la paroi rectale antérieure de l'arrière, de la vessie et du fascia prébubulaire.
  2. Il est conseillé d'ouvrir la paroi antérieure ou latérale du vagin et, en dernier recours, de réséquer le tiers supérieur de la paroi postérieure du vagin portant la fistule, déjà sous le contrôle de la vision (de l'intérieur), afin d'exciser complètement le tissu nécrotique d'un côté et de ne pas enlever l'excès de tissu du vagin, ne le raccourcissant ainsi pas.
  3. La résection de la paroi postérieure du vagin est recommandée pour effectuer une forme de coin. Avec une petite taille de la fistule, la paroi arrière du vagin est gainée, comme d'habitude, de sutures de catgut séparées avec une prise des ligaments sacro-utérins; avec un défaut important dans la paroi postérieure, d'abord, des sutures individuelles sont placées sur la section excisée en forme de coin du vagin, afin de ne pas la raccourcir, puis le tube vaginal est gainé, comme d'habitude, avec des sutures en catgut séparées.
  4. La cavité abdominale est aseptisée et drainée avec des tubes pour ADF par voie transvaginale.

Appendice-fistule abdominale

Les fistules se forment pour deux raisons principales: appendice purulent irrégulièrement enlevé, utilisation irrationnelle ou incorrecte du matériel de suture. En conséquence, des passages fistuleux commencent à se former, allant du nouveau formé sur le site de la capsule non retirée de l'appendice purulent de la cavité purulente à la paroi abdominale antérieure. Les passages fistuleux sont généralement sinueux, impliquent divers organes dans le processus, formant des infiltrats denses autour d'eux.

Lorsqu'il existe une menace de perforation des abcès à travers la paroi abdominale antérieure (toujours après les opérations précédentes), des douleurs intenses de type «saccadées» surviennent dans la zone de la cicatrice postopératoire, l'infiltration et l'hyperémie de cette dernière. À travers le parcours fistuleux formé, une petite quantité de contenu purulent est périodiquement séparée. Cependant, même pendant cette période, les patients ont toujours de la fièvre, parfois avec des frissons, l'état général en souffre et les fonctions des organes impliqués dans le processus sont altérées.

Chez les patients présentant des fistules fonctionnelles au moment de la palpation des masses pelviennes au cours de l'examen gynécologique, l'écoulement purulent des passages fistuleux proposés sur la paroi abdominale antérieure augmente.

La destruction des tissus de la paroi abdominale antérieure est bien visualisée à la fois par un examen échoscocique et radiologique (CT).

Le contenu informationnel de la méthode CT dans le diagnostic des appendices de la paroi abdominale émergents ou formés est de 100%.

Sur l'écho et les tomogrammes, on distingue les stades suivants de développement de la fistule abdominale:

  1. destruction des tissus à l'aponévrose,
  2. destruction des tissus de la peau,
  3. visualisation du parcours fistuleux formé.

La fistulographie aide à augmenter l'efficacité du diagnostic. L'introduction d'un agent de contraste dans l'ouverture externe du passage fistuleux sur la paroi abdominale antérieure permet de déterminer son évolution et son étendue.

Caractéristiques de l'indemnité de fonctionnement

Dans de tels cas, l'opération doit commencer par une dissection ovale des tissus autour du passage fistuleux de la peau à l'aponévrose. Après cela, le "tube" résultant est fermé avec des serviettes en gaze stérile et produit une gourmandise médiane au-dessus du passage fistuleux avec un pontage du nombril. L'attribution ultérieure de la fistule doit être effectuée de manière aiguë, progressivement dans la direction de la paroi abdominale antérieure dans les profondeurs du petit bassin. Dans certains cas, pour une meilleure orientation, il est possible de réviser périodiquement le parcours fistuleux avec une sonde bouton. Le choix du volume et de la technique d'intervention chirurgicale sur les organes pelviens sont décrits ci-dessus. Conditions obligatoires pour de telles opérations, nous considérons la nécessité d'une réhabilitation complète de la cavité abdominale et la création de conditions optimales pour l'écoulement de la plaie. Seules les sutures en catgut doivent être utilisées comme matériel de suture dans ces opérations..

Après l'excision de la fistule purulente, la paroi abdominale antérieure est soigneusement suturée avec l'isolement et la comparaison obligatoires des bords de l'aponévrose tout au long pour prévenir les hernies postopératoires. Il est conseillé d'appliquer une suture à deux rangées de kapron ou de kaproag (la première rangée de sutures individuelles - le péritoine-aponévrose, la deuxième rangée - les sutures individuelles du tissu sous-cutané - la peau). Le tissu sous-cutané est désinfecté avec une solution de dioxidine à 10% avant de suturer. En période postopératoire, le port d'un bandage est recommandé.

Il Est Important De Savoir Sur La Diarrhée

Les principaux objectifs de la thérapie pour l'ulcère gastrique et l'ulcère duodénal sont le soulagement rapide des principaux symptômes de la maladie, la guérison de haute qualité du défaut de l'ulcère, la prévention de ses exacerbations et complications [2].

La bifidumbactérine et la lactobactérine sont des médicaments qui appartiennent au groupe des probiotiques. Ils sont prescrits aux adultes et aux enfants pour le traitement de diverses pathologies associées à la microflore des organes altérés, ainsi que pour la prévention de la dysbiose.