Nutrition pour la colite: ce qui peut et ne peut pas être mangé?

Liste des aliments et boissons que vous pouvez et ne pouvez pas manger avec une maladie telle que la colite.

Que peut et ne peut pas être mangé avec la colite

Lentilles

Tant dans la forme aiguë de l'inflammation de la muqueuse intestinale que dans le cours chronique de la maladie, les légumineuses doivent être traitées avec prudence. Et les experts conseillent souvent aux personnes atteintes de colite de se limiter à manger. Le fait est que ce type de produit est sursaturé en protéines végétales et en fibres lourdes, qui sont suffisamment lourdes pour être digérées et absorbées par les intestins..

Mais s'il est difficile de refuser leur utilisation ou pour une raison quelconque, c'est impossible, il vous suffit d'ajouter du curcuma, de l'aneth ou du persil. Ils réduisent les flatulences et accélèrent également la dissolution des solides..

Flocons d'avoine

Dans les premiers jours de la période aiguë, les patients atteints de colite devraient de préférence minimiser la quantité de nourriture consommée. Cette exigence est due aux symptômes prononcés de la maladie, ce qui donne aux patients une souffrance incroyable. Mais le 2-3ème jour, il est déjà possible d'introduire dans l'alimentation une décoction muqueuse de flocons d'avoine sur l'eau.

Avec l'amélioration du bien-être, le patient pourra passer aux céréales légères et aux soupes. Pendant la période de rémission, il est permis d'ajouter un peu de lait pendant la cuisson.

Bouillie de blé

Avec la colite, la bouillie de blé sera très utile, car elle normalise le travail et la microflore intestinale. Il apaise la muqueuse enflammée des intestins malades et normalise les selles. Mais avec la colite accompagnée de ballonnements, il est préférable de ne pas l'utiliser.

Bouillie de maïs

Cette pathologie est une maladie inflammatoire de l'intestin. Comme il est recommandé que les aliments qui n'irritent pas les intestins et augmentent sa motilité, il est préférable de refuser la bouillie de maïs.

Couscous

Il est conseillé aux patients atteints de maladie inflammatoire de l'intestin d'utiliser uniquement des céréales liquides et uniquement en petites quantités..

Huile de cumin noir

En raison de ses propriétés uniques, l'huile de cumin noir peut également être utilisée pour traiter la colite. Lorsqu'il est utilisé correctement, ce produit vous aidera à:

  • normaliser les selles du patient;
  • réduire la douleur aiguë;
  • se débarrasser des flatulences.

Les médecins notent que le produit ne peut être introduit dans une thérapie complexe qu'après avoir consulté le médecin traitant et évalué l'état général du patient. N'oubliez pas que l'automédication peut entraîner non seulement une détérioration de l'état général, mais également le développement de maladies concomitantes!

L'huile de lin

L'huile de lin se trouve souvent dans la préparation des aliments diététiques pour les patients atteints de colite. Cela est dû au fait que le produit a un effet bénéfique sur la muqueuse gastro-intestinale, la protège en l'enveloppant et aide les selles à se déplacer plus facilement dans les intestins. En outre, la substance végétale soulage le processus inflammatoire et la douleur, et traite également l'érosion, facilitant ainsi le processus de défécation.

Huile de graines de citrouille

Avec cette maladie, lors d'une exacerbation, la consommation d'huile de citrouille n'est pas recommandée, afin de ne pas provoquer d'aggravation de la situation. Cependant, pendant la période de rémission, ce produit est nécessaire pour éliminer toutes les conséquences de l'inflammation et prévenir sa réapparition..

Huile d'argousier

Les personnes qui ont souffert de colite intestinale savent que cette maladie est incurable. Vous ne pouvez soulager votre état qu'en adhérant à une bonne nutrition et en supprimant périodiquement les symptômes avec des médicaments.

L'huile d'argousier peut réduire la fréquence des exacerbations. Dans ce cas, son bénéfice et son utilisation sont similaires à ceux d'autres maladies intestinales. Vous devez le prendre, comme mentionné ci-dessus, uniquement après l'approbation du gastro-entérologue traitant.

Beurre

Avec cette maladie, il est interdit de manger des aliments contenant des gras trans. Le beurre figure sur la liste de ces produits. Il convient de noter que dans certains cas de colite, 40 à 50 grammes (pas plus) de beurre par jour sont autorisés.

Huile d'olive

Dans la colite aiguë, l'huile pressée à froid fait partie de l'alimentation et est également utilisée pour les microclysters. Ce type de traitement local contribue à la guérison rapide des intestins blessés. La procédure est recommandée pour être effectuée la nuit, afin que la muqueuse endommagée ait le temps d'absorber tous les composants bénéfiques.

De plus, tout puits d'huile lubrifie les parois internes de l'intestin, ce qui facilite grandement le passage des selles. Comme le montrent les résultats des études cliniques, les patients atteints de colite, qui ont été régulièrement pris par voie orale sur une cuillère à soupe d'huile d'olive le matin, ont réussi à augmenter considérablement la période de rémission stable.

Lait de chèvre

L'utilisation de lait de vache avec colite est lourde de ballonnements, d'apparition de lourdeur, elle est donc exclue du régime alimentaire. Il est absolument opposé dans son effet sur le corps. Les médecins recommandent de ne manger que de la chèvre. En raison de sa composition, il affecte positivement le tube digestif, soulage les symptômes de la colite, normalise la microflore.

Ryazhenka

Ryazhenka est autorisé pour l'inflammation de l'intestin uniquement sous forme chronique en état de rémission et pas plus de 200 ml par jour.

Cottage cheese

En cas d'exacerbation de colite chronique, le fromage cottage frotté est autorisé dans l'alimentation du patient. Au stade de la rémission de la colite, il est également recommandé de consommer une quantité suffisante de ce traitement. La colite avec constipation nécessite l'inclusion de fromage cottage gras dans le régime alimentaire, avec la manifestation de colite avec diarrhée, un produit frais avec une faible teneur en matières grasses est autorisé.

Lait condensé

Il est interdit d'utiliser du lait concentré avec colite. Sinon, il existe un risque d'exacerbation de la maladie et de détérioration du patient.

Lait

Il s'agit d'une grave maladie inflammatoire de l'intestin qui, même pendant la rémission, nécessite un régime alimentaire assez strict. Le lait de vache en est totalement exclu. Lors de la digestion de la protéine A1 susmentionnée, une substance est libérée, abrégée en BKM 7 (bêta-casomformine). Cela n'affecte pas les personnes en bonne santé. Mais s'il y a même une petite lésion des parois intestinales, elle aggrave leur état et augmente l'inflammation en raison de ses propriétés oxydantes. Il faut donc refuser le lait.

Kéfir

La situation est considérée individuellement, car les flatulences et l'intolérance aux intestins du lactose avec colite peuvent entraîner une détérioration. Si après avoir bu du kéfir, on se sent mieux et élimine l'apparition de problèmes gastro-intestinaux, il est important d'inclure le produit dans l'alimentation afin de saturer le corps en micro et macro éléments utiles.

Yaourt

Le yogourt fait non seulement partie de l'alimentation, mais il est également utile en raison de sa riche teneur en bactéries lactiques. Avec la colite, elle a un effet bénéfique sur la régulation des selles du patient. Il est recommandé d'utiliser du yogourt avec des additifs naturels - abricots secs, pruneaux, fruits et son de blé. La teneur en matières grasses du produit acheté doit être minimale et les additifs doivent être absents.

La maladie nécessite la surveillance obligatoire d'un spécialiste, ainsi qu'un régime strict, ce qui interdit l'utilisation de saindoux.

Blé

Les médecins sont autorisés à utiliser du maïs atteint de colite, mais uniquement sous forme de bouillie. La bouillie sera une bonne source de glucides et aidera le patient à éliminer la constipation. Il est conseillé de prendre le produit 2 heures avant de prendre le repas principal. Mais la quantité de céréales consommée est limitée. Si une personne en bonne santé peut manger jusqu'à 200 g de produit par jour, alors 2 cuillères à soupe suffisent pour un patient.

Betterave

Avec l'inflammation des parois intestinales, il n'est pas recommandé de manger des légumes crus, y compris des betteraves, car ils stimulent le travail du corps. Un stress excessif pendant l'exacerbation de la maladie peut provoquer des douleurs et des diarrhées. Au stade chronique ou pendant la période de rémission, l'utilisation de betteraves bouillies est autorisée. Commencez à l'ajouter à l'alimentation avec prudence, en l'amenant progressivement à 100-200 g par jour. Les racines bouillies aident à restaurer les processus métaboliques dans le corps, ont un effet bénéfique sur les muqueuses du tractus gastro-intestinal et aident à prévenir les attaques de colite.

Tomates

Seules les tomates pelées fraîches doivent être présentes dans l'alimentation des patients. En raison de ses propriétés, le produit aidera à protéger la muqueuse intestinale des effets négatifs d'un certain nombre de facteurs..

Ail

En cas de colite, l'ail peut être ajouté aux aliments en petites quantités. Cela normalise les intestins et aide également au traitement de l'inflammation du système digestif. Il est recommandé de consommer environ 2 grammes de poudre d'ail 2 fois par jour après les repas. Ce mode vous permettra d'ajuster rapidement le fauteuil et de soulager la diarrhée qui survient avec la colite. Mais en même temps, n'oubliez pas les caractéristiques individuelles de chaque personne, par conséquent, avant de commencer à utiliser un légume brûlant, vous devriez consulter un spécialiste.

Aubergine

L'aubergine, comme tout aliment, peut entraîner une complication grave de la maladie avec une colite non diagnostiquée. Par la suite, le médecin peut inclure des aubergines cuites à la vapeur ou au four dans l'alimentation. Le traitement thermique est extrêmement important, doit être ajouté à celui recommandé dans la recette 10 à 15% du temps de cuisson.

Céleri

Les huiles essentielles contenues dans le céleri peuvent augmenter l'acidité du suc gastrique, qui est un environnement agressif et peut provoquer le développement de processus putréfactifs. Ils peuvent aggraver l'évolution de la maladie. Par conséquent, avec la colite, il est recommandé de limiter l'utilisation du céleri.

Citrouille

Lors de la piqûre, la citrouille peut être consommée, mais uniquement sous forme cuite ou légèrement frite, tandis que le produit ne doit pas avoir de croûte rugueuse. Vous pouvez également inclure des graines crues et séchées dans votre alimentation..

Concombres

Un régime alimentaire pour la colite doit être établi individuellement pour chaque patient. Les concombres salés et marinés doivent être complètement éliminés, mais des concombres frais peuvent être utilisés dans la préparation du menu quotidien du patient..

Zucchini

Avec cette pathologie, vous ne pouvez pas manger de courgettes frites, de légumes marinés, ainsi que de crêpes et de crêpes. Mais la courge bouillie ne sera utile.

brocoli

Avec la colite ou la maladie de Crohn, le patient présente une inflammation constante de l'estomac. Il existe un véritable champ de bataille entre le système immunitaire et les bactéries. Une découverte récente faite par un groupe de scientifiques suédois a montré que la consommation de brocoli aide à traiter la maladie. Le brocoli, en raison de la présence de vitamines et de minéraux, augmente la capacité protectrice du système immunitaire et les fibres alimentaires éliminent non seulement les toxines du corps, mais également les bactéries pathogènes.

Pommes de terre

Les pommes de terre figurent sur la liste des aliments autorisés pour cette maladie. Cependant, vous devez le faire cuire avec un minimum de sel.

Carotte

Si la muqueuse intestinale est endommagée, elle ne peut pas être irritée par des fibres grossières.Par conséquent, les carottes sont utilisées sous forme bouillie ou cuite, ainsi que la purée de pommes de terre. Ensuite, cela aidera à restaurer la santé plus rapidement. En cas de formes graves de maladies, vous devez consulter votre médecin avant d'introduire le produit dans l'alimentation..

choufleur

Dans le contexte d'exacerbation de la colite, le chou-fleur ne doit pas être utilisé. Habituellement, pendant cette période, le traitement consiste à jeûner, puis à passer progressivement à une nourriture épargnée. De tous les types de choux pendant le régime, seul le chou-fleur est autorisé uniquement pendant la période d'affaissement des symptômes. Les patients atteints de colite peuvent consommer un tel légume cuit ou bouilli. Le chou frit avec cette maladie est inacceptable.

Pour la colite avec diarrhée, il est recommandé de limiter l'utilisation du chou-fleur. Si la colite survient dans un contexte de constipation, ce légume doit être pris régulièrement, car il améliore la motilité intestinale.

Safran des Indes

Les experts parlent de manière ambiguë des avantages du curcuma dans la colite. Il a récemment été généralement interdit d'utiliser ce produit pour l'inflammation intestinale. Mais des études scientifiques récentes ont prouvé que les épices peuvent accélérer le processus de guérison. Mais décider de l'inclusion de ce produit inhabituel dans le complexe de traitement ne peut être qu'un médecin, mais pas le patient ou ses proches. La colite est une maladie grave. Par conséquent, toute initiative concernant son traitement est inacceptable.

Le miel est considéré comme un produit anti-inflammatoire naturel, il est donc non seulement possible de l'utiliser avec une maladie similaire, mais il est également extrêmement utile.

Propolis

La colite dans la phase aiguë se caractérise par une douleur intense, des flatulences, des selles bouleversées sous forme de constipation ou de diarrhée. Tous ces symptômes désagréables provoquent une gêne et des souffrances pour une personne malade. Il est possible de soulager l'état du patient par des moyens simples avec de la propolis. Il suffit de prendre une teinture d'un produit apicole dans de l'alcool à faible concentration (10%) de 30 gouttes trois fois par jour, pour que le processus inflammatoire s'apaise. Auparavant, le médicament devait être dilué avec du lait ou de l'eau (100 ml). Cette méthode douce de traitement doit être suivie pendant les 5-7 premiers jours, puis vous pouvez prendre une solution plus concentrée (30%). La dose peut être augmentée à 40 gouttes..

Les microclysters sont efficaces dans la colite: 4 g de miel produit pour 100 g d'eau bouillie. Après perfusion quotidienne de la solution, elle peut être utilisée pour effectuer la procédure. Avant les microclysters, vous devez définitivement nettoyer vos intestins.

Chou frisé

Le chou dans l'estomac gonfle et, se déplaçant plus loin le long du tube digestif, irrite les récepteurs de la muqueuse. Par conséquent, avec une forme aiguë de colite (ou avec une exacerbation d'une maladie chronique), elle est contre-indiquée.

Calamar

Avec la colite (inflammation pathologique de la grande muqueuse intestinale), une stricte observance alimentaire est requise. Mais il permet l'inclusion dans le menu et les fruits de mer, y compris les calmars. Encore une fois, en raison de sa composition riche et en même temps d'une digestibilité facile, il n'apportera aucun danger potentiel pour la santé et n'aggravera pas l'évolution de la maladie. Il peut être ajouté au régime dans n'importe quelle forme de préparation, sauf la friture.

graines d'aneth

Les graines d'aneth sous forme de teinture aideront à surmonter cette maladie, à restaurer le tube digestif. Ils inhibent la flore pathogène, qui est la cause de la maladie, et éliminent également les foyers d'infection du pancréas et de la vessie.

Graines de lin

Il s'agit d'une maladie inflammatoire de l'intestin dans laquelle il n'est pas recommandé de prendre des médicaments qui améliorent le péristaltisme, y compris les graines de lin.

chocolat amer

En général, en l'absence d'allergie alimentaire, les patients atteints de colite peuvent consommer une petite quantité de chocolat noir. Il convient de garder à l'esprit que le produit peut avoir un léger effet laxatif. Certaines études ont décrit l'association de l'exacerbation de la maladie de Crohn et de la colite ulcéreuse avec l'utilisation de chocolat noir, donc le meilleur choix serait de limiter votre consommation au minimum.

Sucre

L'inflammation de la muqueuse du côlon est appelée colite. Pour de nombreuses maladies associées à une altération du fonctionnement sain des organes impliqués dans la digestion, les médecins conseillent de manger des aliments simples. Il ne doit pas supporter la charge pendant la digestion. Le sucre, malgré la teneur en glucides facilement digestibles, n'appartient pas à ces aliments, son utilisation doit donc être minimisée.

Biscuits à l'avoine

Étant donné que la colite a plusieurs formes d'exacerbation - aiguës et chroniques, le régime alimentaire sera différent à différents stades. Avec cette maladie, les médecins recommandent pendant plusieurs jours de ne pas prendre de nourriture du tout, et après le jeûne, ils prescriront au patient un régime strict, dans lequel vous pouvez oublier les bonbons du magasin. Par conséquent, les biscuits à l'avoine achetés doivent être exclus de votre alimentation habituelle, mais vous pouvez parfois vous offrir une version maison de bonbons.

Crème glacée

Malheureusement, la dent sucrée, avec la colite, les médecins interdisent catégoriquement de manger des produits avec du sucre, y compris la crème glacée. Aucune astuce culinaire et la production de crème glacée maison naturelle ne vous aideront pas à vous débarrasser des effets négatifs qui seront causés par la douceur. Le traitement de la colite implique une régulation stricte de la nutrition et des habitudes alimentaires. Pour se débarrasser de la maladie des patients, une stricte adhésion à un régime qui élimine complètement le sucre, qui est tellement dans un dessert froid, est nécessaire.

Halva

En raison de la teneur en halva de nombreuses substances et vitamines utiles, la colite peut et doit être consommée. En particulier, dans ce cas, les fibres alimentaires insolubles ont un effet positif sur le tube digestif.

Cependant, il existe certaines nuances. Ainsi, pour la préparation de halva, des graines de tournesol sont utilisées, qui peuvent accumuler divers cancérogènes. Et avec un stockage prolongé de substances nocives devient plus qu'utile, ce qui est dangereux avec une maladie comme la colite.

guimauves

Les experts disent que les guimauves atteintes de colite intestinale sont utiles en raison de la normalisation de la microflore. La protéine contenue dans le produit renforce la paroi intestinale, soulageant ainsi l'inflammation et éliminant les symptômes les plus désagréables de la colite.

Jus de tomate

Si une colite est détectée, seul le jus de tomate fait maison est autorisé. Le produit acheté peut contenir des colorants et divers conservateurs qui peuvent endommager le tractus gastro-intestinal endommagé. Il convient de noter qu'avec cette maladie, il est nécessaire de diluer le jus avec de l'eau bouillie, sinon les intestins seront ralentis.

Le jus de tomate en cas de colite sera un bon outil qui stimulera les intestins et protégera également contre la survenue éventuelle d'un cancer. Buvez une telle boisson avant les repas, sans ajouter de sel.

Jus de chou

N'abandonnez pas cette boisson naturelle pour les patients souffrant de colite. En quantité limitée, le jus de chou aidera à améliorer l'état général du patient, à soulager les manifestations désagréables de la maladie et à accélérer le processus de guérison..

Jus de carotte

Les gastroentérologues recommandent fortement aux patients souffrant de colite d'exclure complètement le jus de carotte du menu quotidien pendant la période aiguë. À ce moment, le jeûne thérapeutique est montré au patient, dont le but est de soulager les symptômes aigus.

L'utilisation de cette boisson n'est autorisée qu'après stabilisation de l'état du patient. Cependant, boire du jus en grande quantité n'est pas recommandé. Dans ce cas, seul le médecin traitant peut déterminer la quantité et la fréquence de consommation de boissons autorisées. Dans certains cas, les restrictions peuvent être minimes, tandis que dans d'autres, un régime strict sera nécessaire..

Sous réserve des recommandations du médecin traitant, le jus de carotte aidera non seulement à soulager les symptômes désagréables de la colite, mais saturera également le corps appauvri en nutriments.

Jus de grenade

L'utilisation de jus de grenade est considérée comme individuelle - avec l'autorisation du médecin, car sa tâche principale est de développer des bactéries intestinales qui peuvent réduire le niveau d'inflammation. En conséquence, la sensation d'inflammation et de brûlure est supprimée.

Cognac

La colite est une maladie grave dans laquelle l'utilisation du cognac est strictement interdite. Ceci est basé sur le fait que c'est l'alcool qui peut conduire au développement de cette pathologie. Une fois dans le corps, le cognac provoque une inflammation de la muqueuse intestinale et viole également le péristaltisme du rectum. C'est pourquoi le cognac, comme tout autre alcool, est interdit de boire avec la colite à tout stade de l'évolution de la maladie.!

Avec le développement de la colite, des dommages à la muqueuse intestinale se produisent. Boire du café dans ce cas est strictement interdit, ainsi que du thé fort. Cela est dû au fait que la boisson affecte négativement la membrane muqueuse de l'organe et provoque la propagation du processus pathologique.

Il ne doit pas être inclus dans l'alimentation pour la colite et le café au lait. Malgré le fait que le lait réduit l'impact négatif de la boisson, il peut également causer des dommages irréparables..

Kissel

Si la colite se manifeste par le développement d'une diarrhée, il est recommandé de faire cuire de la gelée de fruits ou de baies. Cette boisson enveloppera les intestins, absorbera tous les composants nocifs et aura un effet raffermissant grâce aux tanins de sa composition..

Avant d'utiliser une telle méthode auxiliaire pour traiter la colite avec diarrhée, il est recommandé de déterminer initialement la cause d'un tel trouble. Dans ce cas, vous ne devez utiliser qu'une gâterie préparée par vous-même à la maison. Il vaut mieux refuser les briquettes. On pense que si vous buvez une telle boisson trois fois par jour, l'état du patient s'améliorera bientôt.

Avec la colite, la bière est sur la liste des aliments interdits. Le fait est que l'alcool dans ce cas viole la motilité du rectum, ce qui provoque le développement d'une colite. Les personnes qui souffrent de cette pathologie et continuent de boire de l'alcool, en particulier de la bière, sont plus susceptibles de souffrir de constipation, car elles ne consomment pas suffisamment de nourriture..

Eau minérale

L'eau minérale fait non seulement face à la soif, mais a également un effet bénéfique sur les parois enflammées de la muqueuse intestinale. Il est nécessaire de choisir une boisson adaptée à la composition minérale en tenant compte des recommandations du médecin traitant. Avec une fonction motrice accrue de l'intestin, une eau à faible taux de minéralisation est prescrite. La durée du traitement est de trois semaines. Le liquide doit être consommé sous une forme chaude (pas inférieure à 36 degrés).

Si la fonction intestinale est réduite, le patient est montré l'utilisation d'eau minérale avec un niveau moyen de minéralisation. La température de la boisson doit être de 20 degrés. Le traitement dure trois semaines..

Des études ont montré que lorsque toutes les recommandations sont suivies, les changements suivants sont observés:

  • la motilité intestinale normale est rétablie;
  • il y a une augmentation de la capacité régénératrice de la muqueuse;
  • le processus inflammatoire diminue.

Les microclysters utilisant de l'eau minérale restaurent la microflore intestinale et améliorent le bien-être du patient. Pour ce faire, l'eau est chauffée à 37 degrés et introduite par voie rectale en petite quantité. Une dose unique ne doit pas dépasser 50 ml.

Bouillon d'églantier

La rose musquée est utilisée comme anti-inflammatoire pour la colite. Les composants cicatrisants qui composent les baies de la plante ont un effet fortifiant sur les intestins. Pour cette raison, les experts recommandent d'utiliser une décoction d'églantier pour la colite. Il est autorisé d'utiliser la perfusion non seulement pendant la période de rémission, mais également pendant la phase aiguë.

Recette pour infusion de colite: 25 g de fleurs de rose sauvage sont versées avec de l'eau bouillante à raison de 200 ml et recouvertes d'un couvercle. La perfusion résultante est recommandée à utiliser trois fois par jour. Une dose unique est de 25 ml. L'outil aide à réduire la douleur.

vin rouge

Cette maladie est de nature inflammatoire, mais les raisons de son développement n'ont pas été établies. Certains experts estiment que le vin rouge contenant des antioxydants possède d'excellentes propriétés anti-inflammatoires. Ils recommandent de le boire comme médicament pour 2 cuillères à soupe. trois fois par jour une demi-heure avant les repas. La durée d'un tel cours ne devrait pas dépasser un mois. Cependant, cette méthodologie de traitement a ses opposants..

Avec la colite, les experts ne recommandent pas, et dans certains cas interdisent même, les raisins secs. Si au cours de la maladie le patient souffre de diarrhée, les baies séchées ne doivent pas être mangées. En cas de constipation, vous pouvez les inclure dans le régime alimentaire, mais après avoir consulté votre médecin, vous ne devez utiliser des raisins secs que dans le cadre d'autres plats..

La colite est une inflammation de la muqueuse du côlon. La maladie peut survenir sous une forme aiguë et chronique. Pour soulager les symptômes de cette pathologie, il est recommandé de verser 30 g d'herbe de menthe avec 2 tasses d'eau bouillie et d'insister 30 minutes. Après la période spécifiée, le liquide doit être filtré et consommé 100 ml deux fois par jour avant les repas.

aneth

Avec la colite, l'aneth peut également être inclus dans l'alimentation. Un remède efficace contre la colite est le thé de graines d'aneth.

Ortie

Pour les patients atteints de colite chronique, la prescription suivante est recommandée: dans des proportions égales, mélangez les feuilles brûlantes, la menthe poivrée, la camomille de pharmacie ordinaire et les bleuets séchés. Exactement 3 cuillères à soupe verser le mélange avec 3 tasses d'eau bouillante préparée puis insister pendant au moins 4-5 heures dans un thermos ou dans une casserole avec un couvercle enveloppé dans une couverture. Puis filtrer et presser les matières premières. Prêt à prendre l'infusion au chaud une tasse par jour pendant une demi-heure avant de manger.

Les pommes

Avec la colite, les patients sont obligés de suivre un régime strict afin de ne pas aggraver la maladie. Malheureusement, de nombreux fruits sont interdits, mais les pommes ont défendu leur droit de manger pendant la maladie. La pectine contenue dans le fruit normalise les selles et les phytoncides résistent parfaitement à la destruction des bactéries pathogènes. Les médecins recommandent qu'avec la colite accompagnée de diarrhée, mangez des pommes fraîches, avec de la constipation - des fruits au four à jeun. Dans ce cas, dans tous les cas, la pomme doit être pelée, car il contient des fibres insolubles qui peuvent endommager les intestins enflammés. Le rythme quotidien est déterminé par le médecin, en se concentrant sur l'état du patient et les caractéristiques du diagnostic.

Abricots

Les fruits d'abricot sont contre-indiqués chez les patients souffrant du syndrome du côlon irritable. Ce produit contient des fibres, ce qui entraîne une progression rapide du contenu du gros intestin. Si une colite est détectée, la consommation de ce fruit est dangereuse pour les troubles des selles, ainsi que le développement de crampes abdominales.

Grenat

La grenade est utile pour toutes les maladies des organes digestifs. Le produit est également utile dans le régime alimentaire d'une personne atteinte de colite. Ce n'est pas pour rien que les grenades sont appelées infirmières intestinales. Cela est dû au fait que ces fruits inhibent le développement d'agents pathogènes, sans affecter les bactéries bénéfiques. Dans le traitement de la colite, un agent à base de grenade peut également être utilisé. Pour ce faire, vous devez préparer une décoction ou une infusion. Cependant, il convient de noter que l'effet thérapeutique n'est atteint qu'avec une maladie accompagnée de diarrhée, car le fruit a des propriétés astringentes. La pelure de grenade contient également des éléments qui ont un effet anti-inflammatoire, assurant une guérison rapide de la muqueuse de l'organe endommagée.

Il ne faut pas oublier que boire du jus de grenade sous forme pure pour les personnes atteintes de colite est contre-indiqué, car la boisson peut être irritante. Pour cette raison, vous devez diluer le produit avec de l'eau et le boire avec une paille..

Les pêches

Tous les fruits ont beaucoup de fibres dans leur composition, ce qui est essentiel pour le tube digestif. La pêche dans ce cas ne fait pas exception. Cependant, il faut se rappeler qu'avec l'inflammation de l'intestin, seules les fibres solubles peuvent être utilisées. La forme insoluble ne peut qu'aggraver la condition. Par conséquent, les médecins conseillent aux patients atteints de colite avec une extrême prudence de prendre de tels fruits.

Poire

Il est interdit de manger une poire à l'état brut. Les fibres grossières irriteront la paroi intestinale et entraîneront une détérioration. Sur la base d'un diagnostic objectif, un médecin peut inclure des poires cuites au four, bouillies et mijotées en petites quantités dans l'alimentation. Les jus et les compotes ne contiennent pas de fibres, ils peuvent donc être ajoutés librement à l'alimentation.

citron

La colite est une maladie grave qui nécessite un diagnostic précoce. Vous ne devez en aucun cas manger du citron, d'autres agrumes, des noix, des tomates et même du lait. Ce n'est qu'après l'établissement du diagnostic que le médecin traitant pourra prescrire un régime. Dans certaines formes chroniques de colite, le citron est utilisé avec parcimonie dans d'autres aliments ou boissons..

Des oranges

Cette maladie affecte le côlon. L'orange chez les patients atteints de colite provoque un état d'inconfort, il est donc préférable de ne pas l'utiliser.

Bananes

Il est nécessaire de suivre strictement le régime prescrit. Il est recommandé d'y inclure des bananes, et elles sont autorisées même pendant les périodes d'exacerbation de la maladie.

Les experts recommandent d'abandonner la consommation de kiwi atteint de colite, car ce produit a un effet laxatif, ce qui n'est pas souhaitable dans ce cas et peut provoquer une aggravation des symptômes de la maladie..

Avocat

En cas de maladies intestinales, notamment de maladies bactériennes, des infusions de feuilles et de graines d'avocat sont utilisées. Un tel médicament aide à tuer les agents pathogènes, à soulager la fièvre, à apaiser les irritations et à guérir la muqueuse. Dans le même temps, l'avocat lui-même deviendra un élément nutritionnel précieux, soutiendra les forces du corps dans le processus de lutte contre une maladie aussi délicate.

Cerise

La colite est une maladie assez courante dans laquelle il est interdit aux patients de manger la plupart des baies et des fruits. Pendant la rémission, vous pouvez vous laisser apprécier les fruits des cerises, mais vous devez être très prudent. Vous ne pouvez pas manger plus de 200 g de fruits frais par semaine. Mais les baies qui ont subi un traitement thermique, à savoir la confiture, peuvent être appréciées. Le corps sera saturé d'oligo-éléments utiles et ne subira pas beaucoup de dommages. Dans tous les cas, vous devez consulter un médecin, car seul un spécialiste est capable de déterminer tous les risques possibles de consommation.

Grain de raisin

Avec une maladie telle que la colite, la consommation de raisin est strictement interdite. Cela est dû au fait que la muqueuse enflammée ne peut pas digérer les aliments à haute teneur en fibres, et il y en a beaucoup dans les raisins. En outre, un compagnon fréquent de la colite est la dysbiose intestinale. Le sucre de fruit contenu dans les fruits accélère la reproduction des bactéries nocives et détruit ainsi les restes de la microflore intestinale bénéfique.

Myrtille

La colite se développe dans le contexte d'une inflammation de la muqueuse intestinale. Les principaux symptômes sont la douleur, l'enflure et les selles altérées. Les bleuets aideront à se débarrasser des symptômes désagréables.

L'utilisation de baies dans le diagnostic de la colite n'est pas interdite. Mais ils doivent être consommés avec prudence et après avoir consulté un spécialiste.

fraise

Comme pour toute autre maladie inflammatoire du tube digestif, la colite n'est pas recommandée pour utiliser des fraises fraîches, car les acides et les fibres dans ce cas ne feront qu'exacerber les problèmes.

Pastèque

Avec l'exacerbation de la colite, la pastèque ne doit pas être consommée du tout. Et même pendant la rémission, des précautions doivent être prises - pas plus de 200 g de pulpe par jour.

Argousier

Dans la forme aiguë de cette maladie, l'argousier est strictement contre-indiqué. Au stade de la rémission persistante, vous pouvez boire des compotes et des boissons aux fruits pour normaliser la digestion et améliorer l'état de la muqueuse.

Dogrose

Les médecins pensent que la rose musquée devrait être utilisée pour cette maladie. Il contient beaucoup de carotène, de pectines, de divers acides, etc. Avec la colite, il est utilisé comme agent anti-inflammatoire très efficace..

Il est permis d'utiliser la plante pour la colite pendant les périodes d'exacerbation et pendant la rémission. Par exemple, si vous mâchez quelques feuilles de rose musquée pendant la nausée, qui est un compagnon presque constant de la maladie, la nausée peut être étouffée. En outre, les décoctions de cette plante aident à saigner, ce qui se produit également souvent avec la colite..

Myrtilles

Les experts disent que la consommation de bleuets aide à éliminer les symptômes de la colite. Cela est dû à ses propriétés anti-inflammatoires..

En raison de la teneur en fibres alimentaires, les selles sont normalisées, les ballonnements passent et l'état général du patient s'améliore.

Infusion froide
Pour éliminer les symptômes de la colite, il est recommandé d'utiliser une infusion froide de baies séchées. Versez 15 g de fruits le soir avec un verre d'eau froide et laissez reposer toute la nuit. Le lendemain, utilisez la perfusion obtenue en plusieurs étapes.

Viorne

La colite est une maladie qui se développe sur la membrane muqueuse du côlon. Les symptômes de cette maladie sont désagréables et parfois même dangereux. Les causes de cette maladie peuvent être différentes. Avec une utilisation appropriée, les baies plairont avec des propriétés utiles dans le traitement de cette maladie. En raison de sa riche composition en vitamines et minéraux, la viorne contribue à la normalisation des selles, que la colite se manifeste par la diarrhée ou la constipation. De plus, les substances bénéfiques de la baie empêchent le développement de processus inflammatoires dans la muqueuse du gros intestin. En outre, l'effet antispasmodique du produit se manifeste..

Framboise

Les experts disent que les framboises fraîches avec des maladies telles que la colite peuvent entraîner une exacerbation de la pathologie et le développement de complications graves. La raison de cette interdiction est la présence dans les baies de petites graines qui peuvent irriter et endommager la muqueuse du tractus gastro-intestinal, ce qui est extrêmement indésirable pour la colite.

Mais le jus fraîchement pressé et les décoctions des feuilles de cette plante en quantités modérées peuvent affecter positivement l'évolution de la maladie et aider à soulager les symptômes désagréables.

Omelette

Le régime alimentaire à suivre pour la colite doit viser non seulement à éliminer tous les produits irritants pour les intestins, mais également à observer la valeur nutritive des plats. Les œufs bouillis, crus ou frits avec colite sont strictement interdits. Mais l'omelette à la vapeur cuite sur l'eau est non seulement autorisée, mais également recommandée pour être incluse dans le régime alimentaire. Il est important de se conformer à la norme - 2 œufs par jour.

Oeufs bouillis

La colite intestinale peut être de différents types et peut être accompagnée de diarrhée ou de constipation. En cas de piqûres de diarrhée, des œufs de poule durs doivent être présents dans l'alimentation. Les œufs sont des produits qui normalisent les selles et apaisent les intestins..

Comme mentionné ci-dessus, ils sont riches en protéines, ce qui peut parfois contribuer à la constipation. En cas de trouble des selles, cette propriété ne bénéficiera.

En cas de colite intestinale avec constipation, il est préférable d'exclure les œufs du menu, malgré leur utilité. Pendant les périodes de rémission de la maladie, il est permis d'utiliser 1 œuf par jour, bouilli à la coque, mais cela doit être vérifié avec votre gastro-entérologue traitant.

Oeufs de caille

Lorsque vous piquez, vous devez manger des œufs. De plus, ils sont utilisés non seulement comme produit diététique, mais ont également un effet thérapeutique très efficace. Les œufs crus sont particulièrement utiles, car ils ont une propriété antibactérienne, sont bien absorbés par le corps et ont des effets analgésiques et anti-inflammatoires. Mais dans tous les cas, vous devez consulter votre médecin.

Pommes cuites

Avec une maladie comme la colite, il est permis de manger des pommes au four, mais pas plus de 1 à 2 morceaux par jour. Vous devez également privilégier les fruits des variétés sucrées, car la colite doit éviter une acidité excessive. Vous pouvez cuire des pommes avec du sucre, du miel ou du fromage cottage. Presque toutes les options de cuisson des fruits cuits conviennent aux personnes atteintes de colite. Ce dessert non seulement soulagera l'état du patient, mais sera également un excellent substitut aux bonbons nocifs, qui ne doivent certainement pas être consommés avec la colite.

Pâtes

Un régime avec cette maladie implique une stricte abstinence de plats qui ont une teneur élevée en fibres. Par conséquent, les pâtes sous quelque forme que ce soit sont interdites. Les manger peut aggraver les manifestations de la colite, car le gros intestin enflammé accumule les fibres provenant de ce produit, améliorant ainsi l'évolution chronique de la maladie.

Mayonnaise

Avec la colite, les coupables de son apparition sont le plus souvent des aliments gras et fumés. Par conséquent, une autre portion de sauce grasse avec addition d'acide et de moutarde provoquera une irritation de l'intestin, une fermentation, une altération des selles et une autre attaque de douleur.

La soupe aux pois

Si une personne souffre de colite, elle doit également appliquer soigneusement les pois dans son alimentation. Et il vaut mieux exclure cette culture de la nutrition.

«Important: toutes les informations du site sont fournies à titre informatif uniquement. Avant d'appliquer des recommandations, consultez un spécialiste. Ni les éditeurs ni les auteurs ne sont responsables des éventuels dommages causés par les documents. »

Comment traiter la colite chronique intestinale

La colite est une maladie inflammatoire du côlon. Dans le type chronique, nous parlons d'une condition prolongée, qui se caractérise par l'alternance d'exacerbations avec des périodes de rémission. Le traitement de la colite intestinale chronique est possible si toutes les recommandations sont suivies.

Après la première apparition de signes de la maladie, une période survient lorsqu'une personne ne ressent presque aucun problème.

Cette phase est ensuite remplacée par une période d'exacerbation, lorsque l'inflammation se fait à nouveau sentir.

Les symptômes de la colite intestinale chronique

Les principaux signes de colite intestinale chronique sont la diarrhée, souvent sanglante, la douleur dans le rectum, l'envie de déféquer, qui ne s'accompagnent pas d'une vidange satisfaisante et d'un inconfort.

De plus, il existe d'autres symptômes qui indiquent une pathologie - ceci:

  • perte d'appétit;
  • la nausée;
  • vomissement
  • perte de poids;
  • l'augmentation de la température est possible.

Pendant les périodes d'exacerbation, la diarrhée est très persistante, parfois elle survient même la nuit, souvent plus de 20 fois par jour.

Plus précisément, les symptômes peuvent être divisés en intestinaux et parentéraux.

Les premiers dépendent de l'emplacement et de la gravité des dommages au côlon. Les dommages intestinaux plus graves et étendus, les symptômes les plus prononcés.

Avec une lésion rectale, qui est presque toujours présente, une personne malade est perturbée par l'envie fréquente de déféquer.

Lors de la vidange accompagnée de douleur, seule une petite quantité de selles sortent mélangées à du sang ou du mucus rouge vif.

Si la partie gauche du côlon (organe descendant, boucle en forme de S) est affectée, des selles molles sont également présentes, mais sont plus abondantes.

La douleur abdominale est plus forte et spasmodique. Et dans ce cas, il y a des impuretés de sang, de mucus et / ou de pus.

Les symptômes parentéraux peuvent être les premiers signes de la maladie, mais il convient de noter qu'ils ne se produisent pas chez tous les patients..

Ils apparaissent à la fois sur les organes situés près du côlon et sur d'autres parties éloignées du corps.

Les zones du corps qui ne sont pas liées à la maladie mais qui souffrent néanmoins sont:

Des infections secondaires s'y produisent, des aphtes et des éruptions cutanées peuvent apparaître.

Le prochain signe qui peut se développer à nouveau, basé sur une colite intestinale, est la déshydratation due à une perte de liquide due à la diarrhée ou aux vomissements..

Traitement de soutien pour la colite intestinale chronique

Le traitement de la colite intestinale chronique avec une évolution simple comprend des formes de thérapie de soutien et pharmacologiques, qui doivent être adaptées à la condition humaine.

Le traitement de soutien est effectué pendant la période de rémission et consiste essentiellement à modifier le régime alimentaire et à renforcer globalement le corps..

La maladie provoque de grandes pertes de fluides et de minéraux qui doivent être complétés..

Le régime devrait comprendre des aliments qui n'irritent pas les intestins. Dans cette maladie, la consommation d'aliments faciles à digérer est recommandée..

La fibre, qui est généralement considérée comme un composant sain, n'est pas pratique dans ce cas..

Le régime de consommation est d'une grande importance, l'eau minérale non gazeuse est recommandée.

Le choix des médicaments supplémentaires dépend des besoins de la personne..

Dans la période où l'exacerbation de la colite chronique se produit, il y a parfois un besoin d'hospitalisation, la nourriture est introduite par une sonde et une perfusion.

La thérapie pharmacologique consiste à utiliser des médicaments du groupe des aminosalicylates, des corticostéroïdes, des immunosuppresseurs et des désinfectants intestinaux.

L'auto-traitement est-il possible?

En cas de maladie, la décision sur le traitement de la colite chronique doit être prise en collaboration avec un médecin.

Tout d'abord, vous devriez essayer des mesures diététiques. Les fruits, comme les pommes, doivent toujours être pelés.

Il est recommandé que les légumes dans le régime soient limités et consommés principalement après un traitement thermique.

Les aliments riches en fibres sont totalement inadaptés.

Il vaut mieux choisir du pain blanc, car Le grain entier, bien que jugé plus sain, contient une grande quantité de résidus digestibles.

Évitez le lait, la levure et les produits chocolatés. Élimine les aliments épicés et instantanés.

Les graisses animales sont mieux remplacées par des graisses végétales. Divisez les aliments en plus petites portions et mangez plus souvent.

Les boissons jouent un rôle important. L'eau minérale non gazéifiée, le thé faible et les jus de fruits fortement dilués doivent être privilégiés..

Les boissons gazeuses, le café et les fluides énergétiques ne conviennent pas.

Le stress affecte négativement l'évolution de la maladie. Ainsi, il est important de trouver suffisamment de temps pour se détendre et d'éviter les situations émotionnellement difficiles. Les traitements de spa conviennent dans ce cas..

La correction nutritionnelle est d'une importance capitale en cas de colite chronique: le traitement, sans exception, des aliments inadaptés ne sera pas efficace.

Régime pour exacerbation de la colite intestinale chronique

Au premier stade d'exacerbation (se manifestant par une diarrhée sanglante), on prend principalement du liquide, la préférence est donnée à l'eau minérale.

Il doit être non gazéifié, comme les bulles de dioxyde de carbone provoquent une irritation de l'estomac. Le contenu minéral peut être trouvé sur l'étiquette du flacon..

La bonne température de la boisson est d'une grande importance: elle ne doit pas être trop chaude (favorise l'inflammation) ou froide (irrite les intestins).

Le thé noir ou aux fruits (peu fort) convient également, mais il est généralement moins toléré que l'eau minérale..

Étant donné que l'inflammation provoque un épuisement important des réserves énergétiques du corps, il est nécessaire de fournir à une personne un réapprovisionnement en calories, vitamines et minéraux.

Les soupes, en particulier le bouillon de viande, qui est riche en minéraux (idéalement du bœuf, mais en aucun cas d'un bouillon cube) conviennent à ces fins..

Bonnes soupes cuites dans du bouillon de légumes (carottes, persil, céleri) avec du riz. Les soupes peuvent être légèrement plus salées.

Premièrement, le corps perd une grande quantité de sel pendant la diarrhée, et deuxièmement, ces plats n'ont pas un goût suffisamment expressif.

Les soupes de haricots (pois, haricots) sont totalement inadaptées, en particulier avec l'ajout de viandes fumées et d'épices irritantes, ainsi que des entrées.

Il est recommandé d'éviter les fruits en phase d'exacerbation, car ils provoquent une fermentation excessive dans les intestins.

Les vitamines peuvent être apportées en buvant des jus de fruits dilués..

Les magasins de jus concentrés contiennent un grand nombre de conservateurs, en outre, ils sont trop acides, ils doivent donc être évités

Produits bien tolérés à base de pommes écrasées et cuites.

La compote de pommes ou les confitures maison avec une petite quantité de gingembre et de cannelle aident à rétablir l'appétit. Les bananes agissent de la même manière..

Les légumes sont utiles, notamment sous forme de bouillon, mijotés et bouillis. Carottes, persil et céleri recommandés.

Les légumineuses et les légumes à gaz, comme le chou-fleur et le chou blanc, sont difficiles à digérer et doivent donc être évités..

De la viande, le boeuf bouilli est recommandé. Privilégiez une option non grasse.

Parmi les produits interdits:

  • légumineuses;
  • viandes grasses;
  • viandes fumées.

Si nous considérons la fréquence de l'apport alimentaire, il est recommandé de manger moins, mais plus souvent, c'est-à-dire que des règles similaires à un régime rationnel normal s'appliquent.

Les produits laitiers des personnes atteintes de colite ne sont pas bien tolérés..

Cependant, l'expérience montre qu'ils ne conviennent pas aux personnes souffrant de diarrhée ou d'autres problèmes gastro-intestinaux après avoir consommé du lait ou des produits créés sur sa base pendant une longue période avant le début de la maladie..

Certains patients tolèrent bien les produits laitiers fermentés, les yaourts ou le babeurre..

Sans information sur une réaction individuelle, les produits laitiers ne doivent pas être consommés..

De plus, tous les fromages à pâte dure ne conviennent pas. Le fromage cottage et les aliments mous sont recommandés..

Les pâtes sont également un aliment approprié pour la diarrhée, mais dans notre pays, elles ne sont pas très populaires en raison de la gamme limitée de possibilités de cuisson..

Ils sont d'abord servis secs, puis mélangés avec du beurre frais et saupoudrés de fromage râpé..

Parmi les épices, il est recommandé principalement le cumin, qui est efficace contre les douleurs abdominales et les ballonnements.

Il a le même effet que la menthe, qui est utilisée comme thé..

Après avoir calmé l'aggravation associée à la diarrhée et à la fièvre, lentement et progressivement, en fonction de l'état et de la tolérance d'un patient particulier, il convient de procéder à une alimentation normale.

D'une part, une personne ne devrait pas mourir de faim pendant longtemps, car un régime alimentaire prolonge les symptômes.

En revanche, une transition trop rapide vers une alimentation normale est souvent mal tolérée et peut entraîner une augmentation de la durée de la maladie.

Régime alimentaire en période de rémission de la colite chronique

Pendant la rémission, une personne peut suivre une alimentation normale et équilibrée.

Exemple de menu de rechute:

  • petit déjeuner: thé aux fruits, miel, croissants, marmelade de pommes;
  • collation de l'après-midi: pudding à la vanille avec biscuits;
  • déjeuner: soupe, riz avec carottes bouillies et persil, purée de pommes de terre, filet de poisson;
  • collation l'après-midi: banane;
  • dîner: pâtes au fromage, thé.

Une erreur courante dans la colite chronique est considérée comme un régime sans gluten, ce qui n'est pas nécessaire et utile, cela limite inutilement la personne.

Médicament pour la colite chronique

L'objectif principal du traitement est le soulagement des manifestations aiguës de la maladie, la réalisation de la rémission et son extension maximale.

Si la maladie est détectée chez un enfant, une guérison complète peut être obtenue..

Pour obtenir les meilleurs résultats de traitement, il est nécessaire de prendre en compte l'âge, le poids du patient, la gravité et la durée de la maladie, la présence de maladies concomitantes.

Si la maladie est modérée ou sévère, une hospitalisation dans un hôpital est indiquée, avec un traitement léger en ambulatoire est possible.

Quels que soient les facteurs étiologiques, toute thérapie doit être démarrée avec la nutrition du patient.

Médicaments contre la colite chronique

Les médicaments sont différents pour chaque patient. Cela dépend des facteurs étiologiques, de la gravité de la maladie et de son type..

Médicaments antibactériens le plus souvent prescrits, vitamines des groupes B, C et PP, enzymes, sorbants.

Après avoir terminé le cours des antibiotiques (généralement pendant 5-6 jours), les probiotiques, les prébiotiques et la procinétique sont prescrits pour normaliser la microflore et le péristaltisme.

Puisqu'une personne est hantée par la douleur, elle doit être arrêtée.

À cette fin, des antispasmodiques sont prescrits. Avec la proctite, le traitement est complété par des procédures locales (lavements thérapeutiques, suppositoires rectaux).

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques complètent la thérapie. Ils sont prescrits dans le but d'améliorer ou de diminuer l'activité motrice de l'intestin, créant des conditions favorables à la restauration de sa microflore.

Appliquer la thérapie centimétrique, l'électrophorèse avec des antispasmodiques, la thérapie par amplipulse, les rayons ultraviolets, les applications de paraffine sur l'abdomen, la balnéothérapie, la thérapie par la boue, la magnétothérapie.

Mais pour aider le corps à faire face à la maladie, il est nécessaire de consulter un médecin à temps, d'être examiné et de commencer le traitement..

Ce n'est qu'alors que l'on pourra obtenir de bons résultats et mettre en garde contre le développement de complications redoutables.

Traitement de la colite chronique avec des remèdes populaires

Dans la colite intestinale chronique, les herbes peuvent également aider..

Cependant, il faut se rappeler qu'il est impossible de guérir la maladie en utilisant des méthodes à domicile, mais il est assez réaliste de réduire la durée et l'expressivité des exacerbations.

Vous pouvez faire du thé sain à base de diverses herbes:

  1. 2 cuillères à café feuilles de mûre versez 250 ml d'eau bouillante, pendant 15 minutes, insistez. Boire 2 fois par jour à jeun.
  2. Mélanger des parties égales de fleurs de camomille hachées, de feuilles de mûre, de fenouil, de bardane, de sommités de centaure et de racine de calamus. Versez 1 cuillère à soupe. l un mélange de 250 ml d'eau bouillante, pendant 15 minutes, insister, mélanger et filtrer. Buvez du thé chaud 2 ou 3 fois par jour à jeun.
  3. Mélanger des parties égales de fleurs de camomille, de feuilles de framboise, de menthe poivrée, de mélisse, de fenouil et de racine de guimauve. Versez 1 c. insister un mélange de 200 ml d'eau bouillante, pendant 15 minutes. Le thé peut être sucré avec du miel ou du sirop de myrtille..

N'oubliez pas que le traitement de la colite chronique aux herbes doit être effectué après avoir consulté un médecin, car certaines plantes sont allergènes et peuvent provoquer des effets secondaires indésirables..

Comment déterminer si la maladie s'est "calmée"

Tout d'abord, un symptôme positif est une diminution de la quantité de selles jusqu'à 2 fois par jour, une diminution du sang dans les selles, une diminution de la température corporelle à la normale, un soulagement de la fatigue et de la faiblesse, une personne prend progressivement du poids.

Un patient qui a surmonté une exacerbation de colite doit se rappeler qu'il s'agit d'une pathologie qui dure toute une vie. Les périodes de repos et de difficulté seront retournées au hasard.

Un régime rationnel dans la phase de repos de la pathologie devrait, tout d'abord, éliminer la majorité des problèmes digestifs, assurer la consommation des calories, vitamines et minéraux nécessaires et ainsi stimuler le corps malade chronique pour améliorer la réponse immunitaire.

Une personne doit surveiller son poids. La perte de masse et de sang dans les selles signale une exacerbation de la maladie.

Une partie du traitement cohérent et régulier consiste en une quantité suffisante de légumes et de fruits frais si le patient peut déjà les manger crus.

Les suppléments à base de plantes comme les salades, les gelées et les mousses devraient faire partie de l'alimentation quotidienne.

Les légumes peuvent être cuits à la vapeur au moins une fois par jour (carottes, pois, brocoli, chou-rave).

Le régime de consommation d'alcool est également important, bien que la période de rémission ne met pas une personne à risque de déshydratation de la même manière que la phase d'exacerbation.

L'utilisation de boissons alcoolisées n'est recommandée à aucun stade de la maladie (seulement occasionnellement, vous pouvez boire un verre de bière ou un verre de vin rouge).

Il convient de garder à l'esprit qu'il ne s'agit que de recommandations générales et qu'un traitement individuel de la colite chronique ne peut être prescrit que par un médecin après examen.

Il Est Important De Savoir Sur La Diarrhée

E. coli (Escherichia) dans le corps humain remplit normalement tout le canal digestif. Diverses souches (types) d'Escherichia coli sont isolées, qui remplissent des fonctions utiles dans l'organisme.

Un vomissement fréquent chez un enfant après avoir mangé est un phénomène courant. Il est important pour les jeunes mères de comprendre quand il n'y a pas de raison de l'excitation et il suffit de revoir le régime alimentaire, pas de suralimenter leur enfant au détriment de lui.