Changements dans les selles contre un ulcère d'estomac

L'ulcère gastroduodénal est une maladie assez complexe qui peut entraîner des conséquences négatives. Ce trouble présente des symptômes spécifiques qui vous permettent de poser le bon diagnostic. Les selles des ulcères d'estomac peuvent varier en couleur et en consistance..

Causes de la diarrhée

Un ulcère d'estomac est souvent caractérisé par l'apparition de diarrhée. La même chose est observée avec des dommages au duodénum. Selon les experts, cela est dû à une violation de l'acidité dans l'intestin grêle.

L'apparition de selles molles peut être observée après avoir mangé. Par conséquent, de nombreuses personnes peuvent suspecter une infection intestinale. Le plus souvent, la diarrhée avec une odeur désagréable indique une évolution chronique de la maladie.

Au stade de l'exacerbation, il existe un risque d'apparition de tels symptômes:

  • saignement et écoulement de pus de l'anus;
  • selles molles;
  • écoulement muqueux épais;
  • basse pression;
  • évanouissement constant.

Important! La diarrhée est souvent caractérisée par des taches. Si de tels signes surviennent, il convient de commencer le traitement immédiatement. Sinon, il existe un risque d'exacerbations persistantes et de conséquences plus graves..

Impuretés sanglantes et purulentes dans les fèces

Lorsque du sang et du pus se produisent dans les selles, des selles noir goudronné sont observées. Parfois, il a une teinte verte. De plus, une personne présente les manifestations suivantes:

  • nausée persistante;
  • évanouissements fréquents;
  • vomissements sanglants - tandis que l'écoulement est similaire au marc de café.

Si une perforation d'un ulcère est observée, en plus de selles sanglantes, une personne développe une douleur intense du côté droit. De plus, il existe un risque d'augmentation de la fréquence cardiaque, d'évanouissement et de transpiration froide..

Causes des matières fécales noires

L'attribution de sang des zones affectées des muqueuses entraîne une violation de la couleur des selles lors du développement des ulcères gastriques. Il acquiert une teinte plus foncée et une texture plus visqueuse. Avec de tels symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin.

En présence de saignements gastriques, les selles se transforment progressivement du jaune clair au brun et au noir. La violation de la couleur et de la consistance des sécrétions est due aux réactions chimiques du suc gastrique et de l'hémoglobine intestinale. Dans certaines situations, les matières fécales pourront voir des caillots sanglants..

La présence d'excréments noirs avec des dommages au duodénum et à l'estomac n'indique pas toujours un saignement. L'apparition d'un tel signe peut être due à la consommation des produits et médicaments suivants:

  • médicaments riches en fer et vitamines;
  • fruits - pommes, grenade;
  • Charbon actif;
  • boissons - café, vin rouge;
  • quelques baies - groseilles, mûres;
  • médicaments contenant du bismuth;
  • légumes - betteraves, tomates;
  • foie.

Si le patient a mangé les aliments indiqués ou bu des médicaments avant l'apparition de selles noires, il est probable que la cause n'est pas liée à des saignements. Que faire si des selles noires apparaissent avec un ulcère à l'estomac, le médecin doit déterminer. Pour distinguer ces états, il convient d'effectuer les actions suivantes:

  • retirer les aliments qui changent la couleur des selles;
  • refuser les médicaments qui donnent aux matières fécales une teinte foncée;
  • 2 jours pour contrôler l'ombre des matières fécales.

Si les selles ont pris la teinte brune habituelle, il n'y a pas de saignement. S'ils restent noirs, le développement d'une complication dangereuse peut être suspecté. Dans une telle situation, vous devez contacter un gastro-entérologue. Il prescrira une analyse générale des matières fécales et d'autres études nécessaires qui permettront de diagnostiquer.

Constipation avec ulcère à l'estomac

L'un des symptômes courants de la maladie est la constipation. Un ulcère s'accompagne de telles manifestations:

  • trouble de la digestion;
  • flatulence;
  • plénitude de l'estomac;
  • douleur intense dans le haut de l'abdomen;
  • brûlures d'estomac;
  • saignement.

La constipation sur le fond de l'ulcère gastroduodénal est le plus souvent causée par de telles raisons:

  1. Mauvaise alimentation - la principale cause de problèmes est une violation du régime alimentaire et le non-respect du régime de consommation d'alcool. La situation est aggravée par l'utilisation d'un grand nombre d'aliments qui ralentissent la motilité intestinale et ont des caractéristiques astringentes..
  2. Prendre des médicaments - de nombreux médicaments ont des effets secondaires. Les médicaments antispasmodiques, les diurétiques, les antidépresseurs possèdent de telles propriétés..
  3. Hypodynamie - avec ce diagnostic, une violation des intestins et une diminution du péristaltisme sont souvent observées. Un mode de vie sédentaire exacerbe la situation..
  4. Infection à Helicobacter pylori. Ces micro-organismes provoquent un composé d'ammoniac qui bloque l'acide gastrique..

Fèces noires chez un enfant

La nuance des matières fécales chez un enfant est affectée par de tels composants:

  • Pigments bile;
  • nutrition;
  • le taux de passage des aliments dans les intestins.

Les selles doivent être brunes. Dans ce cas, les maladies intestinales provoquent une violation de la couleur des sécrétions. Chez les enfants, cette violation est très rare et n'indique pas toujours le développement d'un ulcère.

La nutrition est généralement à l'origine de la perturbation de la couleur des selles. Un grand nombre de bananes, betteraves, pruneaux conduit à un assombrissement des selles. Chez les nouveau-nés, les selles ont une teinte très foncée et sont appelées méconium. Dans cette situation, ne vous inquiétez pas, car cela est considéré comme une variante de la norme.

La coloration des selles peut provoquer le fer présent dans de nombreuses formules de lait. Si les signes restants sont absents et que le bébé se sent normal, vous ne pouvez pas vous inquiéter.

Si le bébé pleure, sa température augmente ou d'autres signes apparaissent, il vaut la peine d'appeler un médecin. Cela aidera à éliminer l'intoxication corporelle ou les saignements..

À l'âge adulte, un changement dans la nuance des matières fécales indique le développement de saignements, qui accompagnent souvent un ulcère. Dans ce cas, le bébé doit être hospitalisé immédiatement pour déterminer les causes de la maladie.

Les matières fécales dans la maladie de l'ulcère gastroduodénal peuvent varier en couleur et en consistance. Pour établir les causes de la violation, vous devez effectuer un examen détaillé. Pour ce faire, consultez un médecin en temps opportun..

À propos des problèmes d'estomac et du traitement seront décrits dans la vidéo:

À quoi ressemblent les excréments sanguins pour le cancer du côlon

Violation des selles et des selles noires avec un ulcère à l'estomac

Les excréments noirs avec un ulcère à l'estomac peuvent accompagner les vomissements avec un mélange de sang, mais peuvent être sans. Habituellement melena # 8212; un signe d'ulcère duodénal, mais cela se produit également lorsque le saignement d'un ulcère d'estomac est relativement lent. Souvent, le méléna est observé 12 heures après le début de la perte de sang. Avec une perte de sang massive avec un ulcère, les excréments noirs ont une apparence goudronneuse, car une grande quantité de produits de fractionnement du sang circule rapidement dans les intestins. Si la perte de sang est faible, les selles noires avec un ulcère ont une apparence plus formelle. Parfois avec constipation, melena n'apparaît que le troisième jour.
Souvent, la constipation avec des ulcères d'estomac se produit avec un régime strict avec une faible teneur en aliments riches en fibres. Une telle constipation est considérée comme alimentaire. Une faible motilité est aggravée si les patients ont une exacerbation et qu'ils sont obligés de rester au lit pendant une longue période. De plus, la constipation est causée par une action réflexe sur le côlon, ainsi qu'une augmentation du tonus du nerf vague. La faiblesse constitutionnelle de la presse ainsi que la prise de médicaments (Almagel, carbonate de calcium) aggravent la situation. Avec l'exacerbation, la constipation est parfois pire que la douleur et vient en premier.

La diarrhée dans la plupart des cas peut être de nature médicinale associée à l'utilisation de la magnésie. Chez d'autres patients, la diarrhée n'est pas un symptôme typique de l'ulcération de la muqueuse. Chez la moitié des patients présentant une exacerbation, une constipation et d'autres symptômes dyspeptiques sont observés. Avec une perte de sang, la décoloration des selles peut s'accompagner d'évanouissements et de faiblesse. Si la perte de sang est supérieure à un litre, les patients peuvent subir un choc. De plus, la gravité de la maladie est évaluée non seulement par la quantité de sang perdue, mais également par le taux de saignement. La perte de sang cachée entraîne de multiples dysfonctionnements organiques, le développement d'une azotémie et une intoxication supplémentaire.

Documents intéressants sur ce sujet.!

Les sauces sont utilisées depuis longtemps en cuisine pour améliorer et diversifier le goût..

Les causes du développement de la maladie de l'estomac la plus courante, la gastrite chronique, sont principalement.

S'il y a 25 ans, la principale méthode de traitement des ulcères était la chirurgie,.

Commentaires des lecteurs de l'article Chair

Laisser un avis ou un commentaire

Laisser une réponse Annuler la réponse

Pancréatite
TYPES DE PANCRÉATITE
QUI ARRIVE?
BASE ALIMENTAIRE

ATTENTION! LES INFORMATIONS PUBLIÉES SUR LE SITE NE PORTENT QUE DES CARACTÈRES INDICATIFS ET NE SONT PAS UNE RECOMMANDATION D'UTILISATION. OBLIGATOIRE

CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN GUÉRISSEUR!

Symptômes au stade terminal

Cette étape se caractérise par une aggravation de tous les signes externes et internes de cirrhose du foie:

  1. Le niveau de bilirubine augmente avec la progression de la cirrhose, qui se manifeste par un jaunissement sévère de la peau.
  2. L'œdème s'aggrave en raison d'une diminution progressive de l'albumine sanguine.
  3. Le nombre de plaquettes est réduit, ce qui entraîne des saignements, des globules blancs, qui peuvent se manifester par des infections constantes.
  4. À ce stade, le foie peut diminuer, car ses tissus sont remplacés par des fibres.

  • La perturbation des intestins conduit souvent à la multiplication de la flore pathologique.
  • Le développement de complications:
  • L'ascite est une accumulation de liquide dans la cavité abdominale. La nomination de diurétiques n'apporte pas de soulagement et la ponction de la cavité abdominale afin d'éliminer le liquide ascitique doit être effectuée en permanence.
  • Encéphalopathie hépatique - une violation du cerveau, se manifestant par la détérioration de la mémoire, de la conscience, de l'activité intellectuelle. Cette complication est due au fait que la bilirubine a un effet toxique prononcé sur le cerveau et est capable de pénétrer la barrière hémato-encéphalique - une sorte de protection cérébrale contre les effets de nombreuses substances toxiques.
  • L'hypertension portale est une augmentation de la pression dans la veine porte du foie, ce qui conduit à l'activation des vaisseaux veineux de contournement - collatéraux. La charge sur ces navires est si grande qu'ils commencent à se dilater en varices. Cela se produit avec les veines de l'œsophage et les veines du rectum, à partir desquelles des saignements mal arrêtés peuvent se développer. Les collatérales visibles sur la paroi abdominale antérieure forment un tableau caractéristique, le symptôme est appelé «tête de méduse».
  • Fèces et urine avec cirrhose

    Les changements affectent également les fonctions physiologiques, c'est-à-dire les matières fécales et l'urine, qui peuvent changer leur couleur, ce qui est associé à une violation de la conversion et du métabolisme de la bilirubine.

    L'urine devient plus foncée, parfois comparée à la couleur de la bière brune, et la couleur des matières fécales avec cirrhose, au contraire, devient claire.

    Pourquoi l'urine est jaune et les matières fécales sont brunes?

    • Dans l'intestin grêle, la bilirubine, qui y pénètre par la vésicule biliaire, se transforme en urobiline, excrétée dans l'urine et lui donnant une couleur jaune.
    • Dans le gros intestin, la formation de stercobiline se produit, ce qui brunit les selles.

    Avec la pathologie hépatique, une violation de la formation de stercobiline se produit, ce qui entraîne une décoloration des selles et une augmentation de la quantité d'urobiline, comme en témoigne l'urine foncée.

    Violation des selles et des selles noires avec un ulcère à l'estomac

    Les excréments noirs avec un ulcère à l'estomac peuvent accompagner les vomissements avec un mélange de sang, mais peuvent être sans. Habituellement melena # 8212; un signe d'ulcère duodénal, mais cela se produit également lorsque le saignement d'un ulcère d'estomac est relativement lent. Souvent, le méléna est observé 12 heures après le début de la perte de sang. Avec une perte de sang massive avec un ulcère, les excréments noirs ont une apparence goudronneuse, car une grande quantité de produits de fractionnement du sang circule rapidement dans les intestins. Si la perte de sang est faible, les selles noires avec un ulcère ont une apparence plus formelle. Parfois avec constipation, melena n'apparaît que le troisième jour.

    Souvent, la constipation avec des ulcères d'estomac se produit avec un régime strict avec une faible teneur en aliments riches en fibres. Une telle constipation est considérée comme alimentaire. Une faible motilité est aggravée si les patients ont une exacerbation et qu'ils sont obligés de rester au lit pendant une longue période. De plus, la constipation est causée par une action réflexe sur le côlon, ainsi qu'une augmentation du tonus du nerf vague. La faiblesse constitutionnelle de la presse ainsi que la prise de médicaments (Almagel, carbonate de calcium) aggravent la situation. Avec l'exacerbation, la constipation est parfois pire que la douleur et vient en premier.

    Changer l'apparence des selles

    Des changements dans l'apparence des selles peuvent indiquer qu'il y a un cancer dans l'intestin ou un autre processus pathologique. Avec la constipation, il devient plus dense, avec diarrhée - bourru, liquide. Si le cancer bloque partiellement la lumière de l'intestin, les selles deviennent minces, comme un crayon («selles en ruban»). En plus du cancer et des néoplasmes bénins de l'intestin, ce symptôme peut être causé par des maladies telles que les hémorroïdes, le syndrome du côlon irritable, la colite, les parasites.

    Changer la couleur des matières fécales

    Avec le cancer de l'intestin, les selles peuvent devenir noires, ressembler à du goudron et avoir une odeur désagréable. Ces selles sont appelées melena, et elles ressemblent à ceci parce que le sang est exposé aux sucs digestifs de l'estomac et des intestins. Ainsi, le méléna peut être une manifestation du cancer de l'œsophage, de l'estomac et de l'intestin grêle..

    Pour que les selles s'assombrissent et prennent une apparence goudronneuse, il est nécessaire qu'au moins 500 ml de sang pénètrent dans les intestins. Si un tel symptôme se produit, vous devez immédiatement consulter un médecin!

    En cas de suspicion de saignement dans le tube digestif, qui ne se manifeste pas par un changement dans l'apparence des matières fécales (le soi-disant saignement caché), une analyse des selles pour le sang occulte est prescrite. Le type d'étude le plus courant est un test à la benzidine (réaction de Gregersen). Cette méthode de diagnostic en laboratoire joue un rôle important dans la détection du cancer et de certaines autres maladies, elle est indiquée dans les cas suivants:

    • Constipation prolongée, diarrhée, selles molles.
    • Maux d'estomac.
    • Fausse envie de déféquer.
    • Perte d'appétit inexpliquée, poids.
    • Si un cancer est détecté pendant la coloscopie (examen endoscopique du côlon).
    • Si au cours de FEGDS (examen endoscopique de l'œsophage, de l'estomac, du duodénum) a révélé des tumeurs ou des ulcères.

    Le test sanguin occulte dans les selles est un test très sensible. Il peut montrer un résultat positif avec des saignements de nez, des saignements des gencives. Il est nécessaire de considérer et d'évaluer les résultats de l'analyse en combinaison avec d'autres méthodes de diagnostic..

    Saignement du rectum, sang dans les selles

    Si la source de saignement se trouve dans l'intestin inférieur, les symptômes suivants peuvent déranger le patient:

    • traces de sang sur du papier toilette;
    • traces de sang sur les sous-vêtements, drap;
    • des traces de sang dans les selles;
    • saignement rectal.

    Si vous remarquez plus de deux fois des traces de sang sur du papier toilette, un mélange de sang dans les selles ou du sang écarlate brillant qui sort du rectum, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    Prévention et diagnostic précoce du cancer de l'intestin

    Si le patient a un changement dans les selles, il est référé à un coloproctologue. Pendant l'admission, le médecin découvre les symptômes qui inquiètent le patient, combien de temps, ce dont il a été malade au cours de sa vie et s'il existe des pathologies intestinales chez des proches. Ensuite, un examen numérique du rectum est effectué..

    Afin de détecter le cancer et d'autres pathologies intestinales, ils ont recours aux études suivantes:

    • Proctoscopie et coloscopie - examens endoscopiques du rectum et du côlon. Ces méthodes de diagnostic vous permettent de visualiser le cancer, les polypes et d'autres changements pathologiques..
    • Une biopsie est une étude qui peut être réalisée pendant l'endoscopie. Le médecin avec un outil spécial reçoit un fragment d'une section pathologiquement modifiée de la muqueuse intestinale et l'envoie au laboratoire, où l'étude est réalisée au microscope. Si des cellules malignes sont détectées, il s'agit d'un cancer..
    • Test sanguin occulte fécal.
    • Numération sanguine complète - aide à détecter l'anémie hémorragique.
    • Si le cancer du côlon est déjà diagnostiqué, un test sanguin biochimique est prescrit pour évaluer la fonction hépatique, car il peut avoir des métastases cancéreuses.
    • Test sanguin pour les marqueurs tumoraux: antigène embryonnaire cancéreux (CEA) et CA 19-9. Cette étude n'est pas informative dans le diagnostic du cancer, car elle peut produire des résultats faussement positifs et faux négatifs. Les marqueurs tumoraux sont utilisés dans le cadre d'un examen complet pour surveiller l'efficacité du traitement et identifier les rechutes.
    • Une fois le cancer colorectal diagnostiqué, la tomodensitométrie, l'échographie, l'IRM, l'angiographie, la radiographie pulmonaire et la TEP sont effectuées pour évaluer sa propagation et établir le stade..

    Les tests de dépistage aident à diagnostiquer le cancer avant que des changements dans les selles ne se produisent. La coloscopie est utilisée comme principal type de dépistage. Il est recommandé de le transmettre à toutes les personnes de plus de 50 ans. Dans une clinique européenne, cette étude est réalisée par des médecins expérimentés utilisant des équipements modernes. Afin que le patient ne ressente pas d'inconfort pendant la procédure, nos médecins le plongent dans un état d'anesthésie légère - «sommeil médicamenteux».

    Douleur à l'estomac

    Les ulcères se produisent sur la muqueuse gastrique, et pour cette raison, le symptôme le plus courant de leur développement est une douleur dans l'abdomen. Il est généralement ressenti entre la partie inférieure de la poitrine et le nombril. Il est à la fois terne et tranchant. Lorsque le suc gastrique pénètre dans les zones endommagées de l'estomac, la douleur se sent plus forte. Selon la gravité de la maladie, le syndrome douloureux peut durer de plusieurs minutes à plusieurs heures. En règle générale, c'est pire la nuit ou à jeun. Cependant, un ulcère ne provoque pas toujours de douleur, en particulier aux premiers stades de son développement..

    Stade et degré du cancer de l'estomac

    La classification du cancer la plus courante est basée sur l'identification des stades et des degrés de propagation de la tumeur dans tout le corps..

    Le stade 1A est diagnostiqué si le cancer est dans la muqueuse de l'estomac, les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés.

    • Le cancer est toujours dans la paroi interne de l'estomac, mais un ou deux ganglions lymphatiques sont déjà impliqués dans le processus..
    • Cette étape comprend également le cancer, qui se développe dans la couche musculaire de la paroi de l'estomac, si les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés..
    • Cancer au sein de la muqueuse gastrique, mais affectant également 3 à 6 ganglions lymphatiques.
    • Le cancer s'est propagé à la couche musculaire de la paroi de l'estomac et à 1-2 ganglions lymphatiques.
    • Les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés, mais le cancer s'est propagé à la muqueuse externe de l'estomac..
    • Cancer de la membrane muqueuse de l'estomac, mais affectant également sept ganglions lymphatiques ou plus.
    • Le cancer s'est propagé à la couche musculaire de la paroi de l'estomac et à 3 à 6 ganglions lymphatiques.
    • Le cancer s'est propagé à la muqueuse externe de l'estomac et à 1 ou 2 ganglions lymphatiques.
    • Les ganglions lymphatiques ne sont pas affectés, mais le cancer s'est propagé au-delà de l'estomac.
    • Le cancer s'est propagé à la couche musculaire de la paroi de l'estomac et à 7 ganglions lymphatiques ou plus.
    • Le cancer s'est propagé à la muqueuse externe de l'estomac et à 3 à 6 ganglions lymphatiques.
    • Le cancer s'est propagé au-delà de l'estomac et dans 1 ou 2 ganglions lymphatiques.
    • Le cancer s'est propagé à la muqueuse externe de l'estomac et à 7 ganglions lymphatiques ou plus.
    • Le cancer s'est propagé au-delà de l'estomac et dans 3 à 6 ganglions lymphatiques.
    • Le cancer s'est propagé au-delà de l'estomac jusqu'aux tissus environnants et peut-être à un ou deux ganglions lymphatiques.

    Étape 3C. Le cancer s'est propagé au-delà de la muqueuse externe de l'estomac jusqu'aux tissus et organes environnants et à 3 ganglions lymphatiques ou plus.

    Stade 4. Le cancer affecte un autre organe, comme le foie ou les poumons..

    Dans la plupart des cas, le cancer de l'estomac est diagnostiqué au troisième ou au quatrième stade, lorsqu'une guérison complète n'est généralement plus possible..

    Il existe 3 degrés de cancers gastriques:

    • faible - la tumeur est caractérisée par une croissance lente;
    • cancer moyen avec un taux de propagation élevé;
    • élevé - cancer agressif qui se développe très rapidement.

    Vomir du sang

    La formation d'ulcères sur la muqueuse gastrique s'accompagne souvent de vomissements. Si au cours de celle-ci une personne ressent une douleur aiguë dans l'abdomen et remarque des particules de sang dans le vomi, cela peut être un signe certain du développement actif des ulcères d'estomac. Ce symptôme ne doit pas être oublié. Parfois avec un ulcère, le vomi ressemble à une épaisse visqueuse brun-brun. C'est un signe que l'intégrité des vaisseaux sanguins est rompue dans l'estomac et qu'un traitement urgent est nécessaire. Des vomissements de sang indiquent des plaies muqueuses.

    Impuretés sanglantes et purulentes dans les fèces

    Lorsque du sang et du pus se produisent dans les selles, des selles noir goudronné sont observées. Parfois, il a une teinte verte. De plus, une personne présente les manifestations suivantes:

    • nausée persistante;
    • évanouissements fréquents;
    • vomissements sanglants - tandis que l'écoulement est similaire au marc de café.

    Si une perforation d'un ulcère est observée, en plus de selles sanglantes, une personne développe une douleur intense du côté droit. De plus, il existe un risque d'augmentation de la fréquence cardiaque, d'évanouissement et de transpiration froide..


    Dans le contexte de la maladie, des ombors peuvent survenir

    Tabouret foncé

    Le sang dû aux ulcères de l'estomac affecte également la couleur des selles. Une teinte sombre de matières fécales et sa consistance inhabituelle et visqueuse peuvent parler de l'apparition d'un ulcère gastro-duodénal. Dans de tels cas, il est important de consulter un médecin en temps opportun. S'il y a des saignements dans l'estomac, les selles tacheront progressivement du jaune clair, du brun au noir. Un changement dans la couleur et la consistance des selles se produit en raison de la réaction chimique du suc gastrique et de l'hémoglobine dans l'intestin. Parfois, il peut y avoir des caillots sanguins dans les selles.

    Tabouret noir: les principales raisons

    La formation d'une coloration foncée, presque noire des selles peut être due à certains aliments (betteraves, grenades, pruneaux, cassis, myrtilles, boudin noir) ou à des médicaments (préparations à base de fer et de bismuth, charbon activé). Mais généralement, les selles avec un changement de couleur se produisent dans les 1-2 jours suivants, puis reviennent à la couleur habituelle.

    Si le régime n'a pas changé et qu'aucun médicament, multivitamine ou supplément nutritionnel n'a été pris, l'apparition de selles noires est un signe alarmant, surtout si elle est goudronneuse, liquéfiée ou accompagnée de faiblesse et de malaise. Tout comme l'écarlate brillant, les selles noires indiquent des maladies et des pathologies conduisant à des saignements gastro-intestinaux..

    Brûlures d'estomac

    Les brûlures d'estomac ne sont rien d'autre qu'un symptôme de reflux acide, et il pourrait bien être associé à un ulcère d'estomac. Si la sensation de brûlure dans l'œsophage disparaît immédiatement après avoir consommé de l'eau, cela ne devrait pas vous inquiéter. Mais l'inconfort constant dans l'estomac peut bien indiquer un ulcère gastro-duodénal. Dans ce cas, les brûlures d'estomac apparaissent immédiatement après avoir mangé et sont souvent accompagnées de hoquet. Si cela provoque un grand inconfort, il est important de consulter un médecin..

    Ce qu'on peut appeler la constipation?

    Chaque personne a son propre rythme de défécation - les selles. Quelqu'un fait cela tous les jours et à l'heure "classique" - le matin, quelqu'un a une chaise tous les quelques jours. Le taux de formation et la quantité de selles à consommer dépendent principalement de la masse de fibres alimentaires consommées.

    Pour les mangeurs de viande européens, la norme est désignée comme 200 grammes par jour, pour les Africains - 450 grammes deux fois par jour, mais cela est similaire à la "température moyenne à l'hôpital". La défécation tous les trois jours ne peut être considérée comme anormale si elle ne provoque pas de souffrance.

    Les critères de cette constipation sont 7 et au moins deux doivent être présents en même temps:

    1. La rareté des selles
    2. La nécessité d'une déformation continue pour expulser les matières fécales
    3. Excréments durs tels que "noix" ou avec des fragments denses
    4. Sensation désagréable de vidange incomplète
    5. Obstruction rectale
    6. La nécessité de «choisir», qui est scientifiquement appelée «manipulation manuelle»
    7. Défécation moins de trois fois par semaine.

    Des critères romains particuliers exigent que les symptômes soient observés dans chaque quatrième défécation et durent plus de 3 mois pour le diagnostic..

    Perte de poids rapide avec un ulcère

    Pour de nombreuses personnes souffrant d'ulcères d'estomac, une perte de poids inexpliquée est caractéristique. Cela est dû à une forte perte d'appétit, des douleurs abdominales, des réflexes de vomissements - compagnons fréquents de cette maladie. Même avec le volume habituel de nourriture, les patients perdront toujours du poids. Une perte de poids inexplicable et drastique peut indiquer de nombreux autres problèmes de santé. En tout état de cause, ce phénomène ne peut être ignoré..

    Causes de l'éclaircissement des matières fécales

    Lorsque les excréments d'un adulte deviennent soudainement légers, des questions se posent. Il y a des raisons tout à fait inoffensives que les excréments ont décoloré:

    • Manger du fromage cottage, de la crème sure, du lait et d'autres produits laitiers fermentés (les masses fécales seront jaunes, jaune clair ou blanches).
    • Si les excréments jaunes peuvent être le résultat de la consommation de melons, bananes, poires et pommes, citrouilles et autres aliments jaune-orange.
    • Les selles peuvent être jaune clair en raison des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires..
    • Si les excréments sont plus légers chez une femme, cela est dû à l'utilisation de contraceptifs oraux.
    • En raison de l'utilisation d'alcool en grande quantité, les matières fécales peuvent devenir claires, pâles ou même blanches.
    • La vitesse rapide des matières fécales le long du tractus intestinal garantit que les matières fécales n'ont pas le temps de se tacher correctement, puis la merde légère laisse l'adulte.

    Aucune des raisons ci-dessus pour éclaircir les matières fécales d'un adulte n'est pas une grande source de préoccupation, surtout si un symptôme tel que des matières fécales claires ou incolores est une occurrence unique. Vous n'aurez besoin de survivre que si les excréments de jaune pâle, de sable et de couleur vert clair dérangent l'adulte pendant plus d'une semaine d'affilée, et qu'il existe des symptômes supplémentaires de dysfonctionnement du tube digestif.

    Recette E. Malysheva pour la constipation

    Mes chers, pour normaliser la digestion et les selles, pour éliminer la constipation, vous ne serez pas aidé par des pilules coûteuses, mais par la recette la plus simple et oubliée depuis longtemps. Notez bientôt, préparez 1 cuillère à soupe. une cuillère.

    Intolérance aux aliments gras

    Le plus souvent, ce symptôme est associé à des calculs biliaires. Mais les difficultés d'assimilation des aliments gras peuvent être le signe d'un ulcère gastro-duodénal. Cela est dû à une sensibilisation viscérale - un degré accru de sensibilité de la muqueuse endommagée. Dans de tels cas, il y a souvent un ulcère du canal pylorique. L'intolérance aux aliments gras est souvent complétée par des nausées et des ballonnements.

    Les personnes souffrant d'ulcère gastroduodénal devraient éviter de consommer des aliments riches en graisses. Après tout, ils augmentent la production de sucs gastriques et affectent négativement les tissus de l'estomac. De plus, il est conseillé de refuser les boissons contenant de la caféine, de l'alcool et des gaz. Il est préférable de passer complètement à une alimentation saine et au bon régime d'alcool, ce qui aura un effet positif sur la guérison de l'estomac..

    Cancer du colon

    Le carcinome du côlon transverse avec sa présence affecte la fonction intestinale, modifiant son péristaltisme. En règle générale, les patients se plaignent d'inconfort, de ballonnements et de constipation alternée avec des selles molles.

    Une complication dangereuse de la maladie est une obstruction intestinale due à la fermeture partielle, puis complète de la lumière du tube intestinal par une tumeur.

    Les patients atteints de carcinome ne prêtent pas attention à l'anomalie des selles, la considérant comme un symptôme régulier de la maladie. Néanmoins, des épisodes de rétention des selles combinés à des difficultés à faire passer le gaz avec un ventre "tambour" et à intensifier la douleur dans l'abdomen - preuve d'une obstruction croissante, mais compensée.

    Une absence de trois jours de selles sans rejet de gaz intestinaux avec une aggravation progressive de la condition est l'occasion d'une visite urgente chez un oncologue soupçonné de sous-compensation de la fonction intestinale. Ces manifestations durent plus de trois jours, avec une aggravation de l'état, une augmentation des symptômes d'intoxication, de fortes douleurs et des vomissements, ce qui indique très probablement un chevauchement complet de la lumière intestinale. Les conséquences sont fatales si elles sont négligées par des soins médicaux urgents..

    L'un des signes les plus importants du carcinome rectal est l'inégalité des selles, puis la constipation, puis la diarrhée, avec une insatisfaction à l'égard de l'acte en raison de la vidange incomplète apparente.

    Le rectum est une ampoule bien étirée, la capacité du tube est très impressionnante et atteint un diamètre maximal de 20 cm. Par conséquent, l'obstruction est une manifestation peu fréquente de la maladie, mais la constriction des muscles impliqués dans le conglomérat cancéreux et les métastases aux ganglions lymphatiques le long des faisceaux neurovasculaires entraîneront la constipation..

    Les chances de resserrer les fèces sont ajoutées par l'insuffisance de sécrétion par les cellules glandulaires dans l'inflammation accompagnant la tumeur et les changements post-radiations.

    Perte d'appétit

    Au stade initial de l'ulcère gastro-duodénal, un net refroidissement de l'intérêt pour les aliments est souvent observé. Ceci est souvent associé à une douleur soudaine et intense à l'estomac. En règle générale, la douleur après avoir mangé provoque la peur et l'hostilité à la prise de nourriture. Par conséquent, les gens préfèrent ne rien manger afin d'éviter un inconfort ultérieur. Une détérioration de l'appétit peut entraîner une faiblesse et de la fatigue, ce qui affectera négativement la santé globale. Si vous perdez l'appétit sans raison apparente, vous devriez rapidement consulter un médecin pour obtenir des conseils..

    Si au moins l'un des symptômes décrits ci-dessus apparaît, vous devez prendre rendez-vous avec votre médecin. Il est très important de répondre rapidement au problème, sinon la maladie sera difficile à traiter et entraînera de nombreuses conséquences désagréables.

    Apparition avec cirrhose

    Peau jaune

    Au stade initial de la maladie, tout le monde ne peut remarquer aucun changement, mais plus la maladie se développe, plus le changement de couleur de la peau deviendra évident. Les premiers à changer leur teinte naturelle sont la sclère oculaire, les paumes et la plante des pieds. Ce n'est que dans les dernières étapes que le corps entier changera de couleur.

    Visage et corps maigres et douloureux

    Dans les maladies du foie, une personne note souvent une diminution significative du poids corporel et une détérioration notable de la santé, mais ne comprend la gravité de la situation que lorsqu'elle devient critique et que la maladie est incurable.

    Lèvres, paumes et muqueuses brillantes

    Si les lèvres et la langue rougissent, deviennent comme vernies, cela vaut la peine d'y penser et de se dépêcher chez le médecin. Bien que ce symptôme puisse indiquer clairement la présence d'une cirrhose chez le patient, il est également caractéristique de plusieurs autres maladies (lichen plan, candidose de la muqueuse buccale).

    Un autre symptôme qui indique indirectement le développement de la maladie dans le corps est le syndrome des paumes hépatiques (érythème palmaire).

    Si ce symptôme alarmant se retrouve en vous-même, vous devez consulter d'urgence un spécialiste qui, après une enquête détaillée, désignera nécessairement les études nécessaires:

    • inspection approfondie de la surface intérieure des brosses;
    • tests sanguins et urinaires généraux et détaillés;
    • Échographie et rayons X;
    • IRM et TDM;
    • biopsie.

    Peau sèche malsaine

    La peau sèche chez les personnes atteintes de cirrhose est associée à un nombre assez important de facteurs, dont l'un est le syndrome de déséquilibre hormonal. Vous ne pouvez y faire face que de manière symptomatique - hydrater et nourrir la peau avec des onguents et des crèmes spéciales. L'effet d'un tel traitement sera de courte durée, par conséquent, une condition cutanée satisfaisante doit être maintenue en permanence.

    Rougeur des joues

    Au cours de la maladie, la peau de tout le corps acquiert une jaunisse, mais l'érythème zygomatique est clairement visible sur le visage.

    Augmentation significative de l'abdomen avec ascite

    L'ascite est l'un des signes clairs indiquant une cirrhose progressive..

    Le liquide s'accumule dans la cavité abdominale, ce qui entraîne toutes sortes de conséquences désagréables. L'ascite n'apparaît pas immédiatement, les volumes primaires de fluide sont assez faibles. De plus, la maladie évolue selon le scénario suivant:

    • le volume de l'abdomen augmente fortement (la peau est tendue, les vaisseaux sanguins sont clairement visibles à travers elle, lorsque vous frappez l'abdomen, un effet d'oscillation se produit);
    • l'estomac continue de croître, le patient ressent une forte pression dans la région épigastrique;
    • les poumons sont comprimés, ce qui perturbe les fonctions respiratoires;
    • de graves problèmes avec le système digestif se produisent, car les organes du tractus gastro-intestinal subissent une forte compression;
    • des processus inflammatoires dans le système génito-urinaire sont possibles;
    • gonflement des membres inférieurs;
    • le nombril fait saillie, une grande hernie ombilicale se forme.

    Traitement avant et après la chirurgie

    Ce cancer malin provient de l'épithélium du rectum. Cette tumeur a les caractéristiques caractéristiques de toute tumeur maligne - croissance rapide, germination dans les tissus voisins, métastases.
    Les hommes et les femmes sont également touchés par la maladie. Une augmentation du nombre de cas a été observée depuis l'âge de 45 ans, et l'incidence maximale est chez les 75 ans..

    Le type de tumeur est déterminé par sa localisation:

    • La localisation anorectale est caractéristique de 5 à 8% des cas.
    • L'ampoule est plus courante que les autres, jusqu'à 80%. Il s'agit d'une pathologie dans la partie la plus large de l'intestin..
    • Localisation Nadampulaire jusqu'à 12% des patients.

    La nature de la croissance tumorale peut être:

    • exophytique - se développe dans la lumière intestinale;
    • endophyte - augmente l'épaisseur du mur, s'infiltre, peut couvrir de manière circulaire;
    • croissance mixte.

    Selon l'image histologique, le néoplasme est:

    • cancer glandulaire (adénocarcinome);
    • solide;
    • cellule cricoïde;
    • skirr;
    • squameux.

    Discuter des problèmes rectaux est une honte pour beaucoup de gens. Par conséquent, les premiers signes de pathologie sont souvent laissés sans attention. Les premiers symptômes du cancer colorectal sont des changements dans la nature des selles. Un changement fréquent de constipation et de diarrhée apparaît, la forme des selles change. Il devient beaucoup plus mince qu'auparavant. Préoccupé par la sensation de selles incomplètes, l'inconfort et l'augmentation de la production de gaz.

    Le développement du processus tumoral provoque des signes éloignés de cancer du côlon:

    • du mucus et du sang dans les selles;
    • écoulement purulent;
    • une sensation de plein intestin;
    • ballonnements;
    • douleur dans le rectum;
    • fatigue chronique, fatigue;
    • anémie;
    • perte de poids.

    Dans les premiers stades de la manifestation de la maladie, il peut ne pas y en avoir. Si une anémie d'origine inconnue est détectée, il convient de rechercher la cause des saignements occultes. C'est peut-être le cancer.

    Les stades tardifs sont caractérisés par des dommages à d'autres organes:

    • germination dans les organes voisins, formation de fistules interorganiques;
    • processus purulents-inflammatoires - paraproctite, phlegmon du petit bassin;
    • perforation d'une tumeur de localisation nadampulaire avec développement d'une péritonite;
    • saignement.

    Sur la photo du cancer du côlon, vous pouvez voir qu'il rétrécit considérablement la lumière intestinale. C'est la cause de la constipation, un estomac plein, des flatulences.

    Sur cette photo, le carcinome se développe de manière infiltrante, couvrant le mur..

    L'évolution du processus de cancer en l'absence de traitement approprié progresse. Le stade est déterminé par le degré de dommages à l'intestin lui-même, sa germination à travers la paroi, la présence de métastases dans les ganglions lymphatiques, les lésions distantes d'autres organes.

    À cet égard, les tumeurs sont divisées en 4 étapes. Cette distribution est universelle pour toutes les tumeurs malignes..

    La petite taille de la tumeur et sa germination uniquement à travers la couche muqueuse et sous-muqueuse du rectum, sans affecter les muscles et les séreux, permet l'ablation chirurgicale de la tumeur elle-même. Il est parfois possible d'effectuer une intervention chirurgicale dans l'intestin à l'aide d'un colonoscope.

    Si elle s'est développée dans la couche musculaire, une résection rectale ou une extirpation (ablation complète de l'organe) est indiquée. Les fibres pararectales et les ganglions lymphatiques, dans lesquels des métastases sont déjà détectées dans 20% des cas, sont également supprimés. Pour l'opération, deux accès sont utilisés - laparotomie (dissection de la paroi abdominale) et laparoscopie (opération utilisant un équipement vidéo à travers plusieurs piqûres sur l'abdomen).

    Le type d'opération est sélectionné en fonction de l'emplacement de la tumeur. L'emplacement élevé permet l'ablation du néoplasme et amène temporairement l'extrémité de l'intestin à la paroi abdominale - pour former une colostomie pour la défécation. Une telle manipulation est nécessaire s'il n'est pas encore possible de coudre ensemble les extrémités de l'intestin. La deuxième étape après un certain temps restaure l'intégrité intestinale.

    Avec un emplacement bas du processus tumoral, s'il n'y a pas de tissus sains en dessous, la zone affectée et l'anus sont retirés, une colostomie est appliquée sur la paroi abdominale.

    La chimiothérapie et la radiothérapie sont indiquées pour les patients atteints de tumeurs de stade 2 et plus..

    Si des métastases dans plusieurs ganglions lymphatiques ont été détectées avant l'opération et que la tumeur a germé la couche musculaire, puis au stade de la préparation de l'opération, la radiothérapie est effectuée avec un cours de courte durée pendant 5 jours. Cela vous permet de détruire les premières métastases, de réduire la taille de la formation elle-même.

    Le traitement du cancer colorectal après la chirurgie est effectué après l'obtention de données pathomorphologiques sur le tissu prélevé. La question de la conduite du rayonnement ou de sa combinaison avec la chimiothérapie est en cours de traitement. La radiothérapie après la chirurgie détruit les cellules restantes dans la zone de la tumeur primaire et empêche sa rechute. Chez les patients inopérables, il soulage la condition.

    La sensibilité à la chimiothérapie est détectée chez 30% des patients. Il est prescrit pour le traitement des métastases..

    La chimiothérapie est également réalisée en adjuvant - pour empêcher la propagation du carcinome, si des dommages à plusieurs ganglions lymphatiques ont été détectés.

    La méthode de traitement améliore la qualité et l'espérance de vie des patients atteints de métastases. Le platine, le 5-fluorouracile, la leucovarine, le folinate de calcium sont utilisés. Les médicaments sont administrés par voie intraveineuse, en plusieurs jours. La chimiothérapie est également utilisée en combinaison avec la radiothérapie avant la chirurgie pour une forme de cancer localement avancée. Un tel traitement combiné est effectué pendant 1-1,5 mois, et après la fin de l'irradiation, après 6 mois, ils effectuent une opération.

    ÉtapeSignes caractéristiques
    0 (condition précancéreuse)La présence de formations bénignes dans la lumière du côlon (polypes, adénomes), foyers d'inflammation chronique avec défauts érosifs-ulcératifs de la muqueuse et fissures anales (maladie de Crohn, colite ulcéreuse, hémorroïdes). Ces conditions pathologiques du tube digestif inférieur sont les précurseurs de néoplasmes malins. Les ganglions lymphatiques régionaux (proches de l'organe affecté) ne sont pas élargis.
    Je l'ai fait en premier)Diagnostiquée avec une tumeur de petite taille (jusqu'à 2 cm), capture la muqueuse de la paroi intestinale. 1 ganglion lymphatique dans l'un des collecteurs régionaux (fusion de gros vaisseaux lymphatiques) peut être agrandi. Une tumeur cancéreuse se développe sur place, les cellules atypiques ne se propagent pas dans tout le corps.
    II (deuxième)Un néoplasme malin de 2 à 5 cm est détecté et la tumeur développe la couche muqueuse et sous-muqueuse de la paroi intestinale. Elargissement des ganglions lymphatiques dans les collecteurs régionaux (2-3 à différents endroits). Le cancer ne se propage pas à l'extérieur du corps, pas de métastases.
    III (troisième)Diagnostiqué d'une tumeur cancéreuse de taille importante (de 5 à 10 cm). Le néoplasme capture la couche musculaire de la paroi intestinale, mais ne dépasse pas le séreux (membrane externe). Le processus malin peut être bilatéral. La tumeur chevauche partiellement ou complètement la lumière intestinale. Un grand nombre de ganglions lymphatiques régionaux dans tous les collecteurs est en augmentation. Des foyers secondaires du processus malin commencent à se former. La tumeur est détectée dans les ganglions lymphatiques régionaux. Pas de métastases à distance.
    IV (quatrième)Stade final et le plus grave du cancer. Un néoplasme malin atteint une grande taille (plus de 10 cm), capture toutes les couches (muqueuses, sous-muqueuses, musculaires) de la paroi intestinale. La membrane externe (séreuse) germe et dépasse l'organe. Les ganglions lymphatiques régionaux se développent considérablement, fusionnent en conglomérats, deviennent enflammés et ulcérés. La tumeur se désintègre, les cellules cancéreuses se propagent dans tout le corps (dans les tissus, les organes et les ganglions lymphatiques distants) avec la formation de métastases. Le plus souvent, les cellules atypiques pénètrent dans le foie, les poumons, les reins et les os. En présence de métastases éloignées, le stade IV est fixé indépendamment de la taille de la tumeur et des dommages aux ganglions lymphatiques.

    Une petite tumeur maligne ne bloque pas la lumière intestinale. Il n'y a pas de métastases. Par conséquent, les symptômes aux stades initiaux du développement tumoral ne sont pas spécifiques. Les manifestations cliniques peuvent être associées à toute maladie inflammatoire de l'intestin ou à des troubles digestifs. Par conséquent, il est important de ne pas manquer l'heure et d'effectuer un diagnostic précoce. Le cancer de l'intestin au stade I-II répond bien.

    Syndrome dyspeptique. Il est associé à des troubles digestifs caractérisés par les symptômes suivants:

    • sensation constante de nausée;
    • brûlures d'estomac;
    • éructations aigres;
    • goût d'amertume en bouche;
    • diminution de l'appétit.

    Syndrome entérocolitique. Elle se caractérise par une dysbiose intestinale comme une dyspepsie fermentaire. Elle s'accompagne d'une violation du processus de formation des matières fécales et de leur excrétion du corps. Les symptômes suivants sont présents:

    • alternance de constipation (fèces de "mouton") avec diarrhée (selles mousseuses avec une odeur de fermentation désagréable);
    • ballonnements et grondements dans l'estomac en raison de l'augmentation de la formation de gaz;
    • une sensation de lourdeur et de plénitude dans la cavité abdominale même après un acte de défécation;
    • l'apparition dans les fèces de mucus, de traînées de sang ou de pus.

    Syndrome asthénique. Accompagné de faiblesse, somnolence, fatigue accrue.

    Syndrome douloureux. Aux stades initiaux du cancer intestinal est mal exprimé. Douleurs périodiques dans l'abdomen ou pulsions douloureuses (ténesme) avant la défécation sont possibles.

    Syndrome anémique. Il se caractérise par une pâleur de la peau et des muqueuses de la cavité buccale; étourdissements périodiques.

    La tumeur cancéreuse atteint une taille impressionnante et bloque la lumière intestinale, provoquant une obstruction partielle ou complète. Des métastases apparaissent. En raison de l'effondrement du néoplasme malin, une intoxication sévère se développe, ce qui aggrave fortement l'état du patient. Il y a une aversion pour la nourriture, suivie de l'épuisement (cachexie).

    Syndrome obstructif. Elle survient à la suite d'un rétrécissement (sténose) de la lumière intestinale due à une tumeur cancéreuse en expansion. Le blocage peut être partiel ou complet. Le processus d'excrétion des matières fécales est perturbé. La sténose de la dernière section du gros intestin (sigmoïde ou rectum) s'accompagne d'une crise de crampes douloureuses et de saignements sévères (sang écarlate) de l'anus.

    À la suite d'une obstruction complète, des signes d'obstruction intestinale aiguë se développent:

    • vomissements fécaux;
    • douleur abdominale spastique sévère;
    • manque de production de selles et de gaz pendant plus de 3 jours;
    • un symptôme de «gelée de framboise» (sécrétion de mucus avec du sang du rectum);
    • ventre asymétrique "oblique";
    • accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite).
    • Diarrhée ou constipation qui persiste plusieurs jours.
    • Modifiez l'apparence des matières fécales. Il devient mince comme un crayon en raison du fait que la tumeur rétrécit la lumière intestinale..
    • Après avoir visité les toilettes, il reste une sensation d'inconfort, une sensation que l'intestin n'est pas complètement vide.
    • Saignement rectal.
    • Un mélange de sang dans les fèces.
    • Selles sombres et goudronneuses - dans le langage médical, une telle apparence de matières fécales est appelée melena.
    • Douleur, crampes abdominales.
    • Perte de poids inexpliquée.
    • Faiblesse persistante, fatigue.
    • Maintenez un poids santé. L'obésité est un facteur de risque de cancer.
    • Exercice régulier.
    • Ayez une alimentation saine. Dans votre alimentation, il devrait y avoir beaucoup de légumes, fruits, céréales, aliments riches en fibres. Le développement du cancer contribue à la consommation de grandes quantités de viande rouge et transformée.
    • Minimisez la consommation d'alcool et arrêtez de fumer. Ces mauvaises habitudes contribuent au cancer non seulement dans les intestins, mais aussi dans d'autres organes.

    Tableau clinique de l'oncologie intestinale

    Comme tout cancer, le cancer intestinal doit être diagnostiqué dès les premiers stades, mais souvent, en raison des premiers symptômes, les patients commencent à être traités pour la mauvaise maladie. De ce fait, ils perdent beaucoup de temps, et plus tard l'oncologie de l'intestin passe à un nouveau stade, et il est déjà beaucoup plus difficile de le traiter.

    C'est pourquoi le plus important est de comprendre la pathologie et de détecter le cancer le plus tôt possible. Le cancer lui-même peut être localisé n'importe où dans l'intestin, et bien sûr le premier symptôme et les suivants dépendront fortement de l'emplacement.

    Le pire est que dans les premiers stades, le patient ne ressent pratiquement rien, à cause de quoi il perd beaucoup de temps. Il existe une théorie selon laquelle la tumeur elle-même, ainsi que les cellules malignes, sécrètent une petite quantité d'analgésiques dans les tissus voisins. Par conséquent, le patient au tout début ne ressent rien. Mais il existe plusieurs syndromes qui peuvent indiquer un cancer de l'intestin:

    1. Syndrome entérocolytique - apparaît généralement avec un cancer dans la partie gauche du côlon ou du caecum. Dans ce cas, la fermentation du coma alimentaire apparaît, le processus des matières fécales est perturbé, des ballonnements constants, une longue constipation, qui peut ensuite rapidement se transformer en diarrhée.
    2. Sténose - ici, généralement, le cancer lui-même entre dans la phase où le néoplasme obstrue l'intestin lui-même et interfère avec le passage des selles. Ensuite, il devient difficile pour le patient d'aller aux toilettes, la constipation apparaît assez souvent. Ballonnements et douleurs abdominales sévères et coliques. Les douleurs elles-mêmes avec le cancer de l'intestin passent immédiatement après l'acte de défécation.
    3. Syndrome dyspeptique - généralement accompagné de vomissements, de nausées constantes, de brûlures d'estomac douloureuses et sévères, ainsi que d'un arrière-goût amer constant dans la bouche. Le syndrome est associé au fait qu'avec les cancers, le processus digestif est perturbé.
    4. Pseudospastique - le péritoine est enflammé en raison de laquelle il y a une forte baisse de température, de fortes douleurs abdominales, une intoxication se produit et une personne se sent constamment mal et se fatigue rapidement.
    5. Cystite - le cancer lui-même recouvre déjà profondément le tissu intestinal et affecte les organes voisins: la vessie, l'utérus avec les ovaires chez la femme. La douleur survient pendant la miction, l'apparition de sang dans l'urine, ainsi que le sang et les écoulements muqueux du vagin.
    6. Autres symptômes - Fatigue et faiblesse constante dans tout le corps. Peau pâle et très sèche, sécheresse et autres couches et membranes muqueuses, augmentation constante de la température corporelle, frissons, maux de tête et vertiges, digestion. Une sensation d'intestin plein et constant, même après un acte de défécation. Sang dans les selles ou même des saignements de l'anus, un carcinome intestinal peut survenir.

    Selles dérangées par un ulcère d'estomac: matières fécales noires, constipation, diarrhée, diarrhée

    Un rôle important dans le diagnostic est joué par les selles avec un ulcère d'estomac. La couleur et la consistance sont importantes, ainsi que la nature des selles. Une des complications les plus graves est le saignement. Le principal symptôme de la perte de sang est des selles noires (melena). S'il y a un tel symptôme, le médecin doit s'assurer que la source de la perte de sang se trouve dans l'estomac, car le saignement peut parfois être simulé en avalant du sang avec une perte de sang pulmonaire et nasale.

    Les excréments noirs avec un ulcère à l'estomac peuvent accompagner les vomissements avec un mélange de sang, mais peuvent être sans. Habituellement, le méléna est un signe d'ulcère duodénal, mais cela se produit également lorsque les saignements d'un ulcère d'estomac sont relativement lents. Souvent, le méléna est observé 12 heures après le début de la perte de sang. Avec une perte de sang massive avec un ulcère, les excréments noirs ont une apparence goudronneuse, car une grande quantité de produits de fractionnement du sang circule rapidement dans les intestins. Si la perte de sang est faible, les selles noires avec un ulcère ont une apparence plus formelle. Parfois avec constipation, melena n'apparaît que le troisième jour.

    S'il y a du sang dans les selles, l'ulcère passe avec exacerbation. La couleur noire des selles avec un ulcère d'estomac est due à l'oxyde de fer, ainsi qu'aux produits qui sont formés à partir de l'hémoglobine sous l'influence de la fermentation dans l'intestin. Lors de l'évaluation de la couleur des matières fécales, il est pris en compte que la couleur noire peut apparaître lors de la prise de préparations contenant du fer, du bismuth ou du carbolène. Une couleur foncée peut apparaître après avoir mangé des bleuets, du vin rouge ou des betteraves. La diarrhée accompagnée d'un ulcère à l'estomac peut être un symptôme important. La constipation peut survenir avec une diminution ou un manque complet d'appétit. Dans ce cas, le volume de matières fécales ne peut pas fournir la force nécessaire à l'irritation de l'intestin. En conséquence, l'hypotension gastrique contribue à un retard du contenu intestinal..

    Souvent, la constipation avec des ulcères d'estomac se produit avec un régime strict avec une faible teneur en aliments riches en fibres. Une telle constipation est considérée comme alimentaire. Une faible motilité est aggravée si les patients ont une exacerbation et qu'ils sont obligés de rester au lit pendant une longue période. De plus, la constipation est causée par une action réflexe sur le côlon, ainsi qu'une augmentation du tonus du nerf vague. La faiblesse constitutionnelle de la presse ainsi que la prise de médicaments (Almagel, carbonate de calcium) aggravent la situation. Avec l'exacerbation, la constipation est parfois pire que la douleur et vient en premier.

    Une diarrhée accompagnée d'un ulcère gastrique associée à une augmentation de la sécrétion d'acide chlorhydrique peut indiquer une inflammation de l'intestin grêle. Dans cette condition, le pH dans le jéjunum est considérablement réduit. Dans l'intestin, il y a une violation de l'absorption d'eau à la suite d'une hypersécrétion de gastrine et d'une inactivation des enzymes pancréatiques. Une diarrhée sévère impliquant des aliments non digérés peut indiquer la formation d'une fistule. Dans ce cas, le contenu de l'estomac pénètre dans les intestins..

    La diarrhée dans la plupart des cas peut être de nature médicinale associée à l'utilisation de la magnésie. Chez d'autres patients, la diarrhée n'est pas un symptôme typique de l'ulcération de la muqueuse. Chez la moitié des patients présentant une exacerbation, une constipation et d'autres symptômes dyspeptiques sont observés. Avec une perte de sang, la décoloration des selles peut s'accompagner d'évanouissements et de faiblesse. Si la perte de sang est supérieure à un litre, les patients peuvent subir un choc. De plus, la gravité de la maladie est évaluée non seulement par la quantité de sang perdue, mais également par le taux de saignement. La perte de sang cachée entraîne de multiples dysfonctionnements organiques, le développement d'une azotémie et une intoxication supplémentaire.

    L'ulcère gastroduodénal est une maladie chronique, à la suite de laquelle la membrane muqueuse des organes digestifs est détruite et des ulcères se forment. Selon leur emplacement, un ulcère de l'intestin, de l'estomac et du duodénum se distingue.

    Signes d'un ulcère à l'estomac

    Cette maladie est chronique. Elle se caractérise par la formation d'un ulcère dans la muqueuse gastrique. Plus souvent observé chez les hommes de moins de 50 ans. Quels signes d'un ulcère à l'estomac doivent être connus?

    1. Douleur depuis longtemps. Ils peuvent ne pas s'arrêter pendant des semaines, des mois et parfois durer six mois. Si vous n'êtes pas examiné, vous remarquerez vous-même que la douleur apparaît au printemps et en automne. En été et en hiver, ils sont absents.
    2. Spasmes périodiques du pylore.
    3. Irritation permanente des parois d'organes revêtues d'acide.
    4. Coliques d'intensité modérée, accompagnées de douleurs douloureuses. On le ressent après avoir mangé. S'il n'y a rien, ça s'apaise.
    5. Un ulcère gastrique et intestinal se fait sentir par temps pluvieux et venteux.
    6. La douleur s'intensifie en raison des querelles, des scandales et du stress..
    7. Des émotions positives excessives peuvent les provoquer..
    8. Les maladies des articulations, du système respiratoire, le rhume après un traitement avec des médicaments appropriés provoquent des douleurs.
    9. Les signes d'ouverture d'un ulcère d'estomac sont toujours palpables. Le patient éprouve une douleur atroce constante, qui s'accompagne de vomissements fréquents. Après son soulagement temporaire.
    10. La tension interne et l'irritabilité apparaissent.

    Chez certaines personnes, un ulcère d'estomac se déroule sans douleur. Et si elle l'est, elle est référée à une autre maladie.

    Ulcère gastrique: traitement

    Traitement du duodénum avec des méthodes alternatives

    1. Pour guérir les ulcères, vous devez prendre de l'huile d'argousier sur une cuillère à café trois fois par jour. Vous pouvez manger un mélange à base de poudre de cacao en quantité de 50 grammes, 2 œufs crus, 100 grammes de beurre et 50 grammes de miel. Une cuillère à café suffit. À ce moment, le patient doit recevoir cinq repas par jour.
    2. Avec une exacerbation de la maladie, la collecte de millefeuille, calendula, camomille, serpent Highlander, chélidoine, millepertuis, graines de lin et d'aneth, racines de guimauve et d'élecampane aide bien. Les herbes sont hachées et mélangées dans des proportions égales. Une cuillère à soupe du mélange préparé est versée avec un demi-litre d'eau froide, insistez la nuit. Le matin, dès qu'il bout, le bouillon est retiré du feu et cuit à la vapeur pendant encore 40 minutes au bain-marie. Puis pendant deux heures, il est infusé et filtré. Boire une teinture d'un quart de verre avant de manger.
    3. Pendant le traitement avec la décoction à base de plantes après avoir mangé, vous devez boire du charbon activé. Et après deux heures - bicarbonate de sodium, mais pas plus de dix jours et deux grammes à la fois.

    Ulcère duodénal: signes

    Si vous connaissez les signes d'un ulcère gastrique et intestinal, vous pouvez consulter un médecin en temps opportun pour examen et diagnostic. À un stade précoce, toute maladie est traitée avec succès..

    1. Douleur à jeun. Ils sont ressentis dans le haut de l'abdomen et peuvent être administrés à la poitrine. Ils font mal dans la nature et disparaissent immédiatement après avoir mangé de la nourriture ou de l'eau en petites quantités. Une personne ressent des signes d'ulcère duodénal même la nuit lorsque la douleur survient soudainement. Pour le soulager, le patient est obligé de se réveiller et de manger quelque chose.
    2. Ballonnements.
    3. Indigestion: diarrhée ou constipation.
    4. Brûlures d'estomac fréquentes et éructations avec masse acide.
    5. Douleur en appuyant sur l'estomac.
    6. Dans les cas graves, provoque toujours une grande excitation. Les vomissements de sang rejoignent les symptômes énumérés. Le sang peut également être trouvé dans les selles..
    7. Cette maladie a des exacerbations saisonnières.

    Il est très important d'identifier à temps les signes d'ulcères gastriques et intestinaux. Dans certains cas, la maladie se déroule sans aucune manifestation. C'est typique des personnes âgées. Si l'ulcère n'est pas traité, des complications surviennent. Des saignements et des ulcères perforés peuvent apparaître. Elle passe aux organes voisins et la péritonite commence à se développer..

    Traitement des ulcères duodénaux

    Ulcère intestinal: signes

    Le site le plus fréquent pour les ulcères est le duodénum. L'acide chlorhydrique est produit dans notre estomac. Il aide à digérer les aliments et tue les bactéries qui causent la douleur. L'acide est caustique.

    1. Les signes d'un ulcère intestinal deviennent visibles lorsque l'équilibre de l'acide et du mucus est perturbé, ce qui protège la membrane de l'estomac et des intestins des dommages.
    2. Lorsque le tractus gastro-intestinal est affecté, la psyché humaine change. Il craint constamment que la douleur ne se reproduise, une nouvelle aggravation et un long séjour à l'hôpital sont possibles. Le patient commence à aller chez le médecin, consultez tout le monde. À la fin, il souffre d'insomnie et d'une violation de l'activité diurne.
    3. Les signes d'un ulcère intestinal chez un enfant sont plus difficiles à détecter que chez un adulte. Les enfants les cachent souvent avec soin, car ils n'aiment pas être examinés, et plus encore rester à l'hôpital.
    4. Les personnes souffrant de troubles intestinaux et gastriques ont un trouble constant des selles. Habituellement, il n'est pas prononcé et peut être absent pendant plusieurs jours. Les signes d'ulcères gastriques et intestinaux sont plus visibles pendant la période d'exacerbation. Le trouble des selles avec la douleur est la principale plainte des patients.
    5. Constipation fréquente avec douleur dans le côlon. Cette paroi intestinale est irritée par le contenu, et il y a donc un spasme. En plus de la rétention des selles, elle diminue en nombre.
    6. Un tabouret instable est également caractérisé par un ulcère de l'estomac et des intestins. spécifiques du tractus gastro-intestinal, ils ne peuvent pas être confondus avec autre chose

    Ulcère intestinal: traitement

    Si la maladie intestinale est confirmée, vous devez immédiatement passer à une alimentation saine. Pour ce faire, vous devez réduire les produits laitiers et les fibres dans l'alimentation. N'oubliez pas: les régimes à faible teneur en scories ne traitent pas les ulcères intestinaux. Mais ils réduisent la fréquence des selles et peuvent affecter les symptômes.

    La principale chose dans le traitement des ulcères de cet organe est de soulager l'inflammation, ce qui éliminera les symptômes et permettra aux tissus de récupérer. Lorsqu'elles sont prises sous contrôle, tous les efforts doivent être dirigés vers la suppression des flambées de la maladie. Ils sont éliminés par les médicaments. Tout d'abord, le médecin prescrit un traitement doux. Si cela n'aide pas, la thérapie se poursuit avec des agents agressifs. Lorsque les méthodes de traitement conservatrices ne conduisent pas à la guérison,.

    Ulcère œsophagien: symptômes

    Cette maladie a plusieurs noms:

    1. L'ulcère peptique se développe dans le tube digestif. Sa survenue est favorisée par l'effet agressif du suc gastrique, qui comprend la pepsine et l'acide chlorhydrique. Vraisemblablement, la maladie se développe lorsqu'une partie du contenu de l'estomac, de l'acide chlorhydrique et de la pepsine sont jetés dans l'œsophage. La muqueuse est endommagée, car elle n'a pas une protection adéquate. Mais personne ne connaît les causes exactes d'un ulcère œsophagien.
    2. L'ulcère symptomatique survient lorsque l'œsophage est affecté par: infection, médicaments, blessures, brûlures.

    Il y a un ulcère aigu et chronique de l'œsophage. Signes par lesquels la maladie peut être reconnue:

    1. Douleur derrière la poitrine. Il survient généralement avec de la nourriture, parfois après avoir mangé. C'est beaucoup plus fort quand une personne ment ou se penche.
    2. La nourriture pénètre dans la cavité buccale de l'œsophage.
    3. Des régurgitations fréquentes, appelées vomissements œsophagiens, se produisent. Ceci est observé lorsque l'œsophage se rétrécit..

    Ulcère œsophagien: traitement

    Tout traitement pour cette maladie commence par un régime. Pendant l'exacerbation, la nourriture doit être liquide, réfrigérée et écrasée. Les aliments épicés, aigres et irritants et leurs plats sont strictement interdits..

    1. Le traitement consiste en des médicaments astringents et mucus qui stimulent la membrane de l'œsophage.
    2. Un médicament anti-diarrhéique est prescrit.
    3. Des procédures physiothérapeutiques sont effectuées..
    4. Si le traitement a duré longtemps, mais que l'amélioration ne s'est pas produite, la méthode d'intervention chirurgicale est utilisée. Avec complication, la chirurgie est effectuée.

    Ulcère perforé: causes

    Cette maladie est le résultat de complications graves, à la suite desquelles une péritonite se développe. Comment cela peut-il arriver? Un ulcère traversant apparaît dans les parois de l'estomac ou des intestins. Le contenu pénètre dans la cavité péritonéale. Cette maladie est caractéristique des personnes âgées. Ce qui contribue à son développement?

    1. Boissons alcoolisées.
    2. Grand stress émotionnel et physique.
    3. Alimentation déséquilibrée, utilisation d'aliments salés, marinés, fumés, aigres et épicés.
    4. Dommages à la membrane muqueuse lors de la détection d'organes.

    Les signes d'un ulcère gastrique et intestinal aideront à établir le bon diagnostic et à commencer le traitement à temps.

    Ulcère perforé: signes

    1. Douleur aiguë sévère.
    2. Vomissement.
    3. La personne pâlit, elle a une forte faiblesse et des vertiges. Il est couvert de sueur froide.
    4. Si vous vous allongez avec vos jambes pressées contre votre ventre, la douleur disparaît.

    Après 5-6 heures, l'amélioration viendra. La douleur aiguë cessera. La personne ressentira un soulagement. Mais précisément à ce moment, en règle générale, une péritonite se produit. Elle se caractérise par un estomac gonflé, de la fièvre, une tachycardie. Les signes de perforation des ulcères gastriques sont similaires à la colique rénale ou à l'appendicite. Consultez immédiatement un médecin. Le temps perdu est une menace pour la vie humaine..

    Ulcère perforé: traitement

    Cette maladie est traitée par une méthode chirurgicale. Avec son aide, le défaut est éliminé. La clé du rétablissement du patient après la chirurgie est le bon traitement.

    1. Repos au lit.
    2. Nutrition strictement selon le régime médical. Il éliminera l'inflammation et aidera l'estomac à récupérer..
    3. Boire des liquides, des sels et des glucides simples en quantités strictement limitées.

    Régime postopératoire

    1. Trois jours après l'opération, le patient peut boire de l'eau minérale sans gaz, du thé faiblement infusé ou un peu de gelée de fruits légèrement sucrée.
    2. Les jours suivants, vous pourrez: boire un peu de décoction de cynorrhodon. Mangez une paire d'oeufs à la coque et une petite portion de riz bouilli et écrasé ou de la bouillie de sarrasin, une soupe de purée de légumes en purée.
    3. Au bout de 8 à 10 jours après l'opération, de la purée de légumes et de la viande cuite à la vapeur ou des escalopes de poisson sont ajoutées au régime..
    4. Après un mois, vous pouvez ajouter un peu de pain d'hier à votre alimentation. Vous ne devez en aucun cas manger des produits de boulangerie frais!
    5. En deux - un peu de kéfir et de crème sure.

    Le menu du patient ne doit pas contenir: muffins, plats épicés, fumés et salés. L'utilisation de marinades, d'aliments en conserve, de saucisses, de reins, de foie, de poumon est contre-indiquée. Exclure le cacao, le café, le chocolat, la confiture et le miel de l'alimentation. Vous ne pouvez pas manger de champignons, chou, oignons, ail, oseille, épinards, radis. Pour enfin récupérer, il faut abandonner l'alcool, les boissons gazeuses, les glaces.

    Lorsque quatre mois se sont écoulés, vous pouvez peu à peu, avec l'autorisation du médecin, ajouter des aliments précédemment interdits à votre alimentation.

    Étymologie et symptômes, diagnostic de l'ulcère gastro-duodénal et du duodénum. Aide d'une infirmière dans cette catégorie de patients, en tenant compte des caractéristiques de la maladie et des méthodes de traitement et de prévention. Soins infirmiers avec saignement ulcéreux.

    Caractérisation de l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum. Étiologie et pathogenèse, classification et caractéristiques cliniques de la maladie. Les mécanismes de l'effet thérapeutique des exercices physiques avec ulcère gastro-duodénal et duodénum.

    Étiologie, classification et pathogenèse de l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum. Étude de la relation causale de l'ulcère gastro-duodénal et du duodénum avec les facteurs de risque environnementaux et biogéochimiques dans la ville de Kanash en République tchèque.

    Étiologie et pathogenèse de l'ulcère gastro-duodénal. Manifestations cliniques, diagnostic et prévention. Complications de l'ulcère gastro-duodénal, caractéristiques du traitement. Le rôle d'une infirmière dans la réhabilitation et la prévention de l'ulcère gastro-duodénal et du duodénum.

    Caractéristiques des concepts d'ulcère gastrique et d'ulcère duodénal. Étiologie et pathogenèse. L'influence des facteurs neuropsychiques sur le développement de la maladie L'action des cellules pariétales de la muqueuse gastrique. Les principales raisons de l'augmentation de l'incidence.

    Données de base sur l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum, ​​leur étiologie et leur pathogenèse, tableau clinique, complications. Caractéristiques du diagnostic. Caractéristiques d'un ensemble de mesures de réadaptation pour la récupération des patients atteints d'ulcère gastroduodénal.

    Ulcère peptique de l'estomac et du duodénum comme problème de médecine moderne. Amélioration des soins infirmiers pour l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum. Planification des interventions infirmières, règles de soins aux patients.

    Classification, pathogenèse, caractéristiques cliniques et complications de l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum. Diagnostic et traitement de l'ulcère gastro-duodénal. L'effet de l'alcool sur les fonctions sécrétoires et motrices de l'estomac. Urgence gastro-intestinale.

    Causes, signes caractéristiques, complications possibles et traitement de l'ulcère gastroduodénal en tant que maladie chronique cyclique. La relation de la douleur avec l'alimentation. Mémo pour les patients atteints d'ulcère gastroduodénal sur l'organisation de la nutrition thérapeutique et recommandations.

    Médicaments pour les ulcères gastriques et duodénaux

    Groupe pharmacologique

    Le médicament appartient aux antiacides.

    Formulaire de décharge

    Le médicament est disponible sous forme de comprimés à croquer de 16 ou 40 pièces par paquet. Et également sous forme de suspension pour administration orale dans un flacon de 200 ml. L'ensemble comprend une cuillère à mesurer.

    Système cardiovasculaire: abaissement de la pression artérielle.

    Système nerveux: encéphalopathie.

    Os et muscles: ostéoporose et ostéomalacie, diminution des réflexes.

    Réactions allergiques: démangeaisons et éruptions cutanées.

    1 à 2 comprimés sont prescrits 4 fois par jour, ou 1 cuillère à soupe également 4 à 6 fois par jour. Le médicament doit être pris à chaque fois après un repas et toujours le soir..

    Posologie pour les enfants

    Le médicament peut être prescrit aux enfants à partir de deux ans. Attribué à 1/2 -1 comprimé 4 fois par jour, ou 1 cuillère à café également 4-6 fois par jour. Le médicament doit être pris à chaque fois après un repas et toujours le soir..

    L'utilisation du médicament pendant la grossesse n'est possible que selon des indications vitales strictes à des doses minimales et sous la surveillance d'un médecin.

    Lors de l'utilisation du médicament pendant la lactation, le bébé doit être transféré en nutrition artificielle avec des mélanges.

    1 à 2 comprimés sont prescrits 3 fois par jour aux repas et 2 à 4 comprimés au coucher. La durée du traitement est de 1-1,5

    Y a-t-il une température avec un ulcère à l'estomac

    Un ulcère d'estomac n'est pas seulement une maladie grave et complexe, mais nécessite également un traitement complexe, y compris un certain régime alimentaire à différents stades de la maladie. Afin de prévenir et d'atténuer les manifestations désagréables d'un ulcère, toutes les méthodes de traitement sont utilisées, surtout s'il y a une température avec un ulcère d'estomac.

    Ulcère gastrique: symptômes et causes

    Un ulcère d'estomac est déterminé par la première douleur dans le haut de l'abdomen. La douleur est intense et aiguë, parfois sourde et douloureuse..

    Toute douleur est associée à l'alimentation. Un ulcère à l'estomac diffère d'un ulcère duodénal en ce que dans le premier cas, la douleur survient pendant le repas et dans le second cas, 1,5 heure après le repas. Le patient a un rot et des brûlures d'estomac aigus - ce sont les principaux symptômes de la maladie.

    Vous pouvez identifier un ulcère d'estomac par des selles sanglantes ou noires, des vomissements avec des stries sanguines. La température avec un ulcère d'estomac est capable de tenir jusqu'à 38,3 degrés pendant une longue période et est subfébrile.

    Un ulcère d'estomac se produit calmement chez une personne qui est soumise à un stress constant pendant une longue période, tout cela conduit à une violation du système nerveux, des spasmes des vaisseaux sanguins apparaissent dans le tractus gastro-intestinal.

    Une autre raison importante de la survenue d'ulcères d'estomac est un déséquilibre entre le mécanisme de protection de l'estomac et les facteurs de leur agression. Une alimentation déséquilibrée est la malnutrition, l'abus d'alcool et de tabac, la prédisposition génétique, la gastrite.

    Que faire si la température avec un ulcère d'estomac dure longtemps

    Un ulcère d'estomac ordinaire n'est pas accompagné de fièvre, mais dès qu'il monte, vous devez appeler une ambulance.

    Une augmentation de la température indique le développement de complications: pénétration, perforation, périgastrite. La perforation est assez dangereuse pour l'état et la vie du patient, c'est pourquoi une hospitalisation est nécessaire. La germination dans les organes moyens s'accompagne d'une augmentation de la température à 37 degrés.

    Avec une perforation, la température avec un ulcère d'estomac peut monter haut et s'accompagner d'une propagation de la douleur dans tout l'abdomen. La périgastrite est une commissure entre le duodénum et l'estomac ou d'autres organes. Si une périviscérite se développe, la température et une douleur intense apparaissent après un effort physique ou un repas.

    Lisez aussi les articles:

    • Comment identifier un ulcère à l'estomac

    Un ulcère d'estomac est caractérisé comme une maladie résultant de formations défectueuses dans la muqueuse gastrique. Comment identifier un ulcère d'estomac? Probablement, beaucoup de gens se posent cette question. Dans la plupart.

      Comment se manifeste un ulcère d'estomac

    Aujourd'hui, un grand nombre de personnes savent comment se manifeste un ulcère gastrique - une maladie chronique qui se caractérise par la formation d'un ulcère gastro-duodénal sur la muqueuse gastrique. Et ça.

    Méthodes alternatives de traitement des ulcères d'estomac

    Ulcère. Phénomène désagréable. Traumatisme profond de l'estomac. En négligeant la qualité de la nourriture et le moment de sa consommation, il y a toujours un risque de développer un ulcère. Mettez simplement - des trous dans les parois de l'estomac. Puisqu'elle est déjà.

    Quels sont les symptômes d'un ulcère à l'estomac?

    Ivan Profi Il y a 8 ans de temps

    La manifestation la plus courante de l'ulcère gastro-duodénal est une douleur à l'estomac: aiguë, brûlante, douloureuse. Elle peut être vague, terne ou ressentir une sensation de plénitude de l'estomac, une lourdeur dans l'estomac ou ressembler à une sensation de faim. Avec l'ulcère duodénal, la douleur survient 1,5 à 3 heures après avoir mangé, souvent la nuit, diminue généralement quelques minutes après avoir mangé ou pris des agents alcalinisants. à la suite de la neutralisation de l'acide chlorhydrique et de l'affaiblissement de son effet irritant. Chez les patients souffrant d'un ulcère d'estomac, la douleur survient ou s'intensifie après avoir mangé, les substances alcalinisantes la réduisent moins bien. Ils se caractérisent par des nausées, des vomissements plus fréquents que chez les patients présentant un ulcère duodénal. Beaucoup perdent du poids parce qu'ils mangent peu à cause d'un manque d'appétit.

    Environ la moitié des exacerbations d'ulcères sont asymptomatiques. La douleur s'accompagne souvent de nausées, de brûlures d'estomac et de rot. Des cas avec des manifestations atypiques sont possibles: absence de lien entre la douleur et la prise de nourriture, absence de saisonnalité des exacerbations.

    Complications de l'ulcère de l'estomac

    Dans 10 à 15% des cas, l'ulcère gastroduodénal se complique de saignement. Il se manifeste par des vomissements avec un mélange de sang rouge au vomi ou sous forme de marc de café. Il peut s'agir de selles noires, car le sang change de couleur sous l'influence des microbes fécaux. En outre, en règle générale, la faiblesse générale, les étourdissements perturbent.

    Chez 6 à 20% des patients, la maladie se complique d'une perforation, c'est-à-dire de la formation d'une ouverture dans la cavité abdominale. Elle se manifeste par une douleur aiguë, «poignard» à l'estomac, des nausées, des vomissements, une faiblesse générale aiguë, de la fièvre.

    Un ulcère gastrique peut se développer dans d'autres organes adjacents: le pancréas, le ligament qui soutient le foie et le duodénum. Cela se produit chez 15% des patients. Les manifestations de l'ulcère gastroduodénal sont associées à des manifestations de dommages à l'organe où l'ulcère se développe. Si dans le pancréas, les douleurs deviennent permanentes, donnent au bas du dos, si dans le ligament hépatoduodénal, une jaunisse peut se développer.

    À la suite d'un ulcère de l'estomac ou du duodénum qui existe depuis longtemps, 6 à 15% des patients développent un rétrécissement au site de son existence. Cela est dû au fait que l'ulcère prolifère et qu'une cicatrice se forme à sa place. Avec des ulcères fréquents et à long terme non cicatrisants, la cicatrice devient rugueuse. Il déforme et rétrécit la lumière de l'organe. Cela conduit à une libération retardée de l'estomac et du duodénum des aliments consommés. Les patients s'inquiètent de roter pourri, d'épuisement. À mesure que le rétrécissement augmente, la fréquence des vomissements augmente, y compris les aliments consommés la veille..

    L'échec du traitement de l'ulcère de la pilule peut être un signe de cancer. Par conséquent, après un traitement, certains patients ont besoin d'un examen endoscopique avec un morceau de muqueuse pour exclure une transformation maligne.

    Douleur au creux de l'estomac et des selles noires avec ulcère gastro-duodénal

    Le principal symptôme de l'exacerbation de l'ulcère gastro-duodénal est une douleur dans la région épigastrique, qui peut se dégager vers la moitié gauche de la poitrine et l'omoplate gauche, la colonne thoracique ou lombaire.

    Les caractéristiques cliniques de l'ulcère gastro-duodénal sont très caractéristiques. Si la gastrite se caractérise par des symptômes légers, les manifestations de l'ulcère gastro-duodénal amènent le patient à se coucher. Parfois, les phénomènes pathologiques de l'ulcère gastro-duodénal nécessitent une intervention chirurgicale.

    Du point de vue des causes et du mécanisme de développement, l'ulcère peptique de l'estomac et du duodénum est le même. La clinique de cette souffrance peut être quelque peu différente. Ainsi, avec un ulcère d'estomac, la douleur dans la région épigastrique survient beaucoup plus rapidement après avoir mangé qu'avec l'ulcère duodénal.

    L'ulcère gastroduodénal progresse plus lentement. Cela se traduit par des symptômes moins vifs, ainsi que par une plus grande tendance à diverses complications du processus. La douleur pendant la palpation de l'abdomen est insignifiante.

    Avec l'ulcère gastro-duodénal, comme avec l'ulcère gastro-duodénal, il y a 3 principaux symptômes - douleur caractéristique, saignement et un symptôme de niche détecté par radiographie.

    Cependant, il existe également une clinique atypique et usée d'ulcère gastroduodénal, lorsque les symptômes ne sont pas très prononcés. Un tel cours est plus souvent observé chez les personnes de plus de 60 ans. À l'adolescence, l'ulcère gastroduodénal progresse très rapidement, souvent exacerbé, accompagné de douleurs intenses, d'une forte augmentation de la sécrétion gastrique et de la teneur en acide chlorhydrique du suc gastrique. Avec cette option, il y a parfois des saignements de l'estomac ou du duodénum,

    À l'adolescence, l'ulcère gastro-duodénal est plus fréquent que l'estomac. Chez ces patients, lors d'un examen aux rayons X, l'ulcère n'est parfois pas détecté, car la lésion est très petite. Le diagnostic est posé sur la base de douleurs intenses au creux de l'estomac, survenant 3 à 4 heures après avoir mangé, ainsi que de signes de saignement: selles noires et goudronneuses, vomissements de marc de café.

    Douleur au creux de l'estomac et des selles noires avec ulcère gastroduodénal et autres articles de la section Maladies de l'estomac

    Chaise instable

    Presque tous les patients qui rencontrent un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal signalent la survenue de divers types de troubles des selles (selles instables). Une telle violation est causée par des changements fréquents de constipation et de diarrhée, des changements de couleur et de quantité de matières fécales, ce qui épuise considérablement le corps du patient et complique le traitement de la maladie sous-jacente.

    Il convient de noter que les selles instables sont le plus souvent associées à des maladies intestinales, mais des problèmes d'estomac, de foie et de pancréas peuvent également provoquer des troubles des selles..

    L'instabilité des selles sur fond de travail anormal de l'estomac est associée à l'intensité de l'allocation des sucs digestifs. Si l'estomac les produit en excès (dans la gastrite, l'ulcère gastrique), le patient sera probablement perturbé par la constipation. Avec la gastrite, les selles instables seront prononcées - les selles peuvent ne pas être de 3 à 4 jours (moins souvent - une semaine), lors de la vidange, le patient ressent de la douleur, mais au moment de la rémission de la maladie sous-jacente, des problèmes de selles.

    Lorsqu'un ulcère d'estomac est diagnostiqué, la constipation peut accompagner une douleur importante le long du gros intestin (plus souvent dans le bas-ventre, à gauche et / ou à droite). La raison en est que le contenu gastrique acide de l'estomac pénétrant dans les intestins irrite les parois de l'organe, provoquant des crampes tangibles. Parallèlement aux crampes et à la constipation, la qualité des selles sortantes change également - le nombre de masses sortantes diminue considérablement, acquérant l'apparence de "fèces de moutons".

    Dans les maladies de l'estomac avec une production réduite de suc gastrique (gastrite chronique, tumeurs de l'estomac), les selles, au contraire, deviennent plus fréquentes et le patient s'inquiète régulièrement de la diarrhée. Cela est dû au fait que les aliments ne sont pas suffisamment transformés par les jus et pénètrent dans l'intestin presque sous leur forme d'origine. La diarrhée est une augmentation de la vidange jusqu'à 2-3 fois par jour, ce qui n'est naturellement pas la norme. Avec la diarrhée associée à une diminution de la sécrétion du suc gastrique, les excréments ne changent pas qualitativement - il n'y a pas d'impuretés dans les masses et leur quantité n'augmente pas.

    Avec une sécrétion instable des sucs gastriques (périodes d'exacerbation et de rémission des maladies de l'estomac, périodes de début de traitement de ces maladies), les selles instables sont les plus prononcées, la constipation et la diarrhée sont très souvent remplacées.

    Mais néanmoins, la principale raison du développement de selles instables est les maladies intestinales, cela est dû au fait que cet organisme est responsable de la digestion, de l'absorption et de la formation finale des selles.

    Parmi les maladies intestinales pouvant provoquer le développement de troubles fécaux, on distingue:

    Inflammation de l'intestin grêle - entérite chronique - (provoque des selles fréquentes, 2-3 fois par jour avec des excréments non formés sous la forme d'une bouillie jaune d'or);

    Processus inflammatoires chroniques dans le côlon - colite, entérocolite - (les selles sont instables: la constipation alterne avec la diarrhée; pendant la constipation, les selles ressemblent à des moutons: elles sont très sèches et excrétées en petites portions, parfois avec un mélange de sang ou de mucus, avec diarrhée: être jusqu'à 10-15 fois par jour, vidant les grondements, les flatulences et les crampes sévères dans le bas-ventre).

    Troubles fonctionnels du côlon - syndrome du côlon irritable - (les selles sont brisées vers la constipation, de mineures à persistantes et prolongées, avec une douleur intense et un inconfort important - la vidange semble incomplète, insatisfaisante).

    Troubles des vaisseaux intestinaux - hémorroïdes, fissures anales - (les selles sont brisées vers la constipation: une douleur intense pendant la défécation oblige les patients à restreindre l'acte de vidange, ce qui conduit finalement à une constipation chronique: les selles sont dures parfois avec des impuretés sanguines).

    Chocs nerveux - stress - (des chocs stressants graves peuvent provoquer des cas ponctuels de diarrhée).

    Quelles maladies provoque une selle instable?

    Quel médecin dois-je contacter en cas de selles instables:

    Gastroentérologue
    - Thérapeute
    - Proctologue

    Êtes-vous inquiet des selles erratiques? Voulez-vous des informations plus détaillées ou avez-vous besoin d'une inspection? Vous pouvez prendre rendez-vous avec le médecin - la clinique Euro Lab est toujours à votre service! Les meilleurs médecins vous examineront, examineront les signes externes et aideront à déterminer la maladie par les symptômes, vous conseilleront et vous fourniront l'assistance nécessaire. Vous pouvez également appeler un médecin à domicile. La clinique Euro Lab est ouverte pour vous 24h / 24.

    Comment contacter la clinique:
    Téléphone de notre clinique à Kiev: (+38 044) 206-20-00 (multicanal). Le secrétaire de la clinique vous choisira un jour et une heure convenables pour une visite chez le médecin. Nos coordonnées et directions sont indiquées. Regardez plus en détail tous les services de la clinique sur elle.

    Si vous avez déjà effectué des études, assurez-vous de prendre leurs résultats pour une consultation avec un médecin. Si les études ne sont pas terminées, nous ferons tout le nécessaire dans notre clinique ou avec nos collègues dans d'autres cliniques.

    Vous avez une chaise instable? Vous devez faire très attention à votre santé globale. Les gens ne prêtent pas assez d'attention aux symptômes des maladies et ne réalisent pas que ces maladies peuvent mettre leur vie en danger. Il existe de nombreuses maladies qui, au début, ne se manifestent pas dans notre corps, mais finalement il s'avère que, malheureusement, il est trop tard pour les traiter. Chaque maladie a ses propres signes spécifiques, manifestations externes caractéristiques - les soi-disant symptômes de la maladie. L'identification des symptômes est la première étape du diagnostic des maladies en général. Pour ce faire, il vous suffit d'être examiné par un médecin plusieurs fois par an pour non seulement prévenir une terrible maladie, mais également maintenir un esprit sain dans le corps et dans l'ensemble du corps..

    Si vous souhaitez poser une question à un médecin, utilisez la section de consultation en ligne, vous y trouverez peut-être des réponses à vos questions et lirez des conseils sur les soins personnels. Si vous êtes intéressé par les examens des cliniques et des médecins, essayez de trouver les informations dont vous avez besoin sur. Inscrivez-vous également sur le portail médical d'Euro lab pour être constamment à jour des dernières nouvelles et informations mises à jour sur le site, qui vous seront automatiquement envoyées par e-mail.

    La carte des symptômes est uniquement à des fins éducatives. Ne vous auto-médicamentez pas; Pour toutes questions concernant la définition de la maladie et les méthodes de traitement, consultez votre médecin. EUROLAB n'est pas responsable des conséquences causées par l'utilisation des informations publiées sur le portail.

    Si vous êtes intéressé par d'autres symptômes de maladies et signes de maladies humaines ou si vous avez d'autres questions ou suggestions - écrivez-nous, nous essaierons certainement de vous aider.

    Les saignements gastro-intestinaux sont des complications de diverses maladies, dont une caractéristique commune est le saignement dans la cavité du tube digestif, suivi d'une insuffisance du volume de sang en circulation. Le saignement du tractus gastro-intestinal (GIT) est un symptôme redoutable qui nécessite un diagnostic d'urgence et des mesures thérapeutiques.
    Sources de saignement:

    • Estomac plus de 50% de tous les saignements gastro-intestinaux
    • 12 ulcère duodénal jusqu'à 30% de saignement
    • Colon et rectum environ 10%
    • Oesophage jusqu'à 5%
    • Intestin grêle jusqu'à 1%

    Les principaux mécanismes de saignement

    • Violation de l'intégrité du vaisseau dans la paroi du canal digestif;
    • La pénétration du sang à travers la paroi des vaisseaux sanguins avec une augmentation de leur perméabilité;
    • Trouble de la coagulation sanguine.

    Types de saignements gastro-intestinaux

    • Les saignements aigus peuvent être abondants (volumétriques) et petits. Une profusion aiguë manifeste rapidement une image caractéristique des symptômes et, en quelques heures ou dizaines de minutes, provoque une affection grave. Petits saignements, se manifestant progressivement par des symptômes d'augmentation de l'anémie ferriprive.
    • Les saignements chroniques se manifestent souvent par des symptômes d'anémie, qui sont récurrents et qui durent longtemps..
    1. Saignement du tractus gastro-intestinal supérieur et saignement de la section inférieure
    • Saignement de la partie supérieure (œsophage, estomac, duodénum 12)
    • Saignement de la partie inférieure (petit, grand, rectum).
    La distinction entre les divisions supérieure et inférieure est le ligament de Trentz (le ligament qui soutient le duodénum).

    Causes de saignement (le plus fréquent)

    A. Ulcère peptique du tube digestif (55-87%)
    1. Maladies de l'œsophage:

    • Oesophagite chronique
    • Reflux gastro-œsophagien
    2. Ulcère peptique de l'estomac et / ou du duodénum
    3. Ulcères aigus du tube digestif:
    • Médicaments (après une utilisation prolongée de médicaments: hormones glucocorticoïdes, salicylates, anti-inflammatoires non stéroïdiens, réserpine, etc.)
    • Stressant (causé par diverses blessures graves telles que: blessure mécanique, choc de brûlure, infarctus du myocarde, septicémie, etc. ou surmenage émotionnel après une lésion cérébrale traumatique, opération neurochirurgicale, etc.).
    • Endocrinien (syndrome de Zollinger-Ellison, déclin de la fonction parathyroïdienne)
    • Dans le contexte des maladies des organes internes (foie, pancréas)
    4. Ulcères gastro-intestinaux après les opérations précédentes
    5. Gastrite hémorragique érosive
    6. Lésions du côlon:
    • Colite ulcéreuse non spécifique
    • la maladie de Crohn
    B. Lésions non ulcératives du tractus gastro-intestinal (15-44%):
    1. Varices de l'œsophage et de l'estomac (généralement dans le contexte de la cirrhose et de l'augmentation de la pression dans le système porte).
    2. Tumeurs du tube digestif:
    • Bénin (lipomes, polypes, léiomyomes, névromes, etc.);
    • Malin (cancer, carcinoïde, sarcome);
    3. Syndrome de Mallory-Weiss
    4. diverticules gastro-intestinaux
    5. Fissures rectales
    6. Hémorroïdes

    II. Maladies de divers organes et systèmes

    1. Maladies du sang:
      • Hémophilie
      • Purpura thrombocytopénique idéopathique
      • Maladie de von Willebrand et al.
    2. Maladie vasculaire:
    • Maladie de Rondus - Osler
    • Maladie de Shenlein - Genoch
    • Périartérite noueuse
    1. Maladies cardiovasculaires:
    • Maladie cardiaque avec développement d'une insuffisance cardiaque
    • Maladie hypertonique
    • Athérosclérose générale
    1. Maladie biliaire, blessures, tumeurs du foie, vésicule biliaire.

    Symptômes et diagnostic de saignement

    De plus, l’absence de symptômes courants de perte de sang n’exclut pas la possibilité de saignements gastro-intestinaux.

    Les manifestations externes des saignements gastro-intestinaux, les principaux symptômes:

    1. Changement de couleur des matières fécales, passant d'une consistance brune dense à un noir, goudronneux, liquide, appelé melena. Cependant, si pendant la journée jusqu'à 100 ml de sang pénètre dans le tractus gastro-intestinal, aucun changement de selles visible à l'œil n'est observé. Pour ce faire, utilisez des diagnostics de laboratoire spécifiques (test de Greggersen pour le sang occulte). Il est positif si la perte de sang dépasse 15 ml / jour..
    Caractéristiques des symptômes de saignement en fonction de la maladie:

    1. Ulcère peptique de l'estomac et du duodénum - la cause la plus fréquente de saignement gastro-intestinal. Cela est principalement dû au fait que ces maladies sont les plus courantes dans la population (jusqu'à 5% chez les adultes).
    Les symptômes de la maladie voient l'ulcère gastrique, l'ulcère duodénal.

    • Le saignement se caractérise principalement par la présence de vomissements de «marc de café» (plus typiques pour les dommages au duodénum 12) ou de vomissements en combinaison avec du sang inchangé (plus spécifiquement pour les dommages d'estomac).
    • Au moment du saignement, une diminution de l'intensité ou la disparition de la douleur ulcéreuse est caractéristique (symptôme de Bergman).
    • Avec des saignements non intensifs, les selles foncées ou noires (melena) sont caractéristiques. Avec des saignements intenses, la motilité intestinale augmente, les selles deviennent goudronneuses liquides.
    Des manifestations similaires de saignement se trouvent dans d'autres maladies gastro-intestinales (gastrite hémorragique érosive, syndrome de Zollinger-Ellison: une tumeur des cellules des îlots du pancréas, qui en excès produit une hormone spécifique (gastrine), qui augmente l'acidité de l'estomac et conduit à la formation d'ulcères à peine cicatrisants).

    2. Une cause fréquente de saignement est le cancer de l'estomac (10-15%). Souvent, le saignement devient le premier signe d'une maladie. Étant donné que l'apparition du cancer de l'estomac est plutôt rare (faiblesse sans cause, changement d'appétit, fatigue, changement des préférences gustatives, émaciation sans cause, douleur sourde prolongée dans l'estomac, nausées, etc.).
    Caractéristiques du saignement:

    • Le saignement est souvent non intense, mineur, prolongé, récurrent;
    • Peut manifester des vomissements mélangés à du "marc de café";
    • Le plus souvent, le saignement se manifeste par un changement de couleur des selles (la couleur est sombre à goudronneuse).
    3. Syndrome de Mallory Weiss - déchirures de la couche muqueuse et sous-muqueuse de l'estomac. Les lacunes longitudinales sont situées dans la partie supérieure de l'estomac (cardiaque) et dans le tiers inférieur de l'œsophage. Le plus souvent, ce syndrome survient chez les personnes qui abusent de l'alcool, après avoir trop mangé, après avoir soulevé des poids, ainsi qu'avec une toux sévère ou un hoquet.

    • Vomissements abondants mélangés à du sang écarlate non modifié.
    4. Saignement des veines dilatées de l'œsophage
    (5-7% des patients). Le plus souvent, cela se produit dans le contexte de la cirrhose, qui s'accompagne d'une prétendue hypertension portale. C'est-à-dire une augmentation de la pression dans les veines du système porte (veine porte, veines hépatiques, veine gastrique gauche, veine splénique, etc.). Tous ces vaisseaux sont d'une manière ou d'une autre liés au flux sanguin dans le foie, et s'il y a une obstruction ou une stagnation, cela se traduit immédiatement par une augmentation de la pression dans ces vaisseaux. Une pression accrue dans les vaisseaux est transmise aux veines de l'œsophage, d'où se produisent des saignements. Les principaux signes d'une augmentation de la pression dans le système porte: veines dilatées de l'œsophage, hypertrophie de la rate, accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite).

    • Les saignements se développent fortement, généralement après un surmenage, des troubles de l'alimentation, etc.
    • Santé globale peu perturbée (malaise, faiblesse, vertiges, etc.);
    • Dans un contexte de mauvaise santé, les vomissements se produisent avec du sang noir inchangé, puis des excréments goudronneux (melena) apparaissent.
    • Le saignement, en règle générale, est intense et s'accompagne de manifestations générales de perte de sang (faiblesse grave, pâleur de la peau, pouls rapide et faible, diminution de la pression artérielle, perte de conscience possible).
    5. Hémorroïdes et une fissure rectale. En premier lieu dans la fréquence des saignements du tractus gastro-intestinal inférieur se trouvent des maladies telles que les hémorroïdes et les fissures rectales.
    Caractéristiques des saignements avec des hémorroïdes:
    • L'attribution de sang rouge (goutte ou jet) au moment de l'acte de défécation ou immédiatement après, survient parfois après un surmenage physique.
    • Le sang n'est pas mélangé aux excréments. Le sang recouvre les excréments.
    • Le saignement s'accompagne également de démangeaisons anales, de sensation de brûlure, de douleur en cas d'inflammation..
    • Avec des varices du rectum au milieu d'une pression accrue dans le système porte, une décharge abondante de sang noir est caractéristique.
    Caractéristiques des saignements avec fissure anale:
    • Le saignement n'est pas rare, rappelle la nature hémorroïdaire (non mélangé avec des matières fécales, «allongé à la surface»);
    • Le saignement s'accompagne d'une douleur intense dans l'anus pendant l'acte de défécation et après, et il y a aussi un spasme du sphincter anal.
    6. Le cancer du rectum et du côlon est la deuxième cause la plus fréquente de saignement du tractus gastro-intestinal inférieur.
    Caractéristiques du saignement:
    • Le saignement n'est généralement pas intense, prolongé, conduisant au développement d'une anémie chronique..
    • Souvent avec un cancer du côlon gauche, du mucus apparaît et du sang noir mélangé à des excréments.
    • Les saignements chroniques deviennent souvent le premier signe d'un cancer du côlon..
    7. Colite ulcéreuse non spécifique.
    Caractéristiques du saignement:
    • Le principal symptôme de la maladie est des selles aqueuses avec un mélange de sang, de mucus et de pus en combinaison avec une fausse envie de déféquer.
    • Le saignement n'est pas intense, a un long cours récurrent. Provoquer une anémie chronique.
    8. Maladie de Crohn
    Caractéristiques du saignement:
    • La présence d'une impureté de sang et de mucus pus dans les fèces est caractéristique de la forme colique..
    • Le saignement est rarement intense, ne conduisant souvent qu'à une anémie chronique.
    • Cependant, le risque de saignement excessif reste très élevé..
    Lors du diagnostic du saignement, les faits suivants doivent également être pris en compte:
    • Le plus souvent, les signes externes de saignement sont très démonstratifs et indiquent directement la présence de saignement. Cependant, il est nécessaire de prendre en compte le fait qu'au début des saignements, les signes externes peuvent être absents.
    • Vous devez vous rappeler de la possibilité de tacher les selles avec des médicaments (préparations à base de fer: sorbifère, ferumlek, etc., préparations au bismuth: dé-nol, etc., charbon activé) et certains aliments (boudin noir, cassis, pruneaux, bleuets, grenades, chokeberry).
    • La présence de sang dans le tractus gastro-intestinal peut être associée à l'ingestion de sang lors d'une hémorragie pulmonaire, d'un infarctus du myocarde, de saignements du nez et de la cavité buccale. Cependant, le sang peut également pénétrer dans les voies respiratoires pendant les vomissements, se manifestant par la suite sous forme d'hémoptysie.
    Différences d'hémoptysie par rapport aux vomissements sanglants
    Vomissements sanglantsHémoptysie
    1. Sang libéré lors des vomissements
    Le sang crache
    1. Le sang a une réaction alcaline, écarlate
    Le sang a une réaction acide, souvent rouge foncé ou brune
    1. Pas de sang mousseux
    Une partie du sang sélectionné est mousseuse
    1. Les vomissements sont généralement de courte durée et abondants.
    L'hémoptysie dure généralement plusieurs heures, parfois plusieurs jours.
    1. Fèces après vomissements, souvent sombres (melena).
    Melena, apparaît très rarement

    Dans le diagnostic des saignements, l'examen endoscopique (fibrogastroduodénoscopie ou rectoscopie) est crucial, ce qui permet dans 92 à 98% des cas d'identifier la source des saignements. De plus, avec cette méthode de recherche, un arrêt local du saignement est souvent effectué..

    Premiers soins pour les saignements gastro-intestinaux

    Dois-je appeler une ambulance?

    Procédure pas à pas

    Etapes d'aide que faire?Comment faire?Pourquoi?
    Que faire à la maison?
    1. Repos au lit strict, posture correcte, faim.
    Même si des saignements gastro-intestinaux sont suspectés, le patient est une civière.
    Le patient doit être couché et élevé..
    Tout stress physique (marcher, se tenir debout, ramasser des objets, etc.) est inacceptable..
    Exclure la nourriture et l'eau. Il est nécessaire d'observer un repos complet.
    Le patient ne doit être déplacé que sur une civière.
    Toute activité physique augmente la pression artérielle dans les vaisseaux, ce qui augmente les saignements.

    Élever les jambes augmente le flux sanguin vers le cerveau, ce qui empêche la perte de conscience et les dommages au système nerveux central.

    Manger de la nourriture ou de l'eau stimule l'activité motrice du tube digestif, ce qui ne peut qu'augmenter les saignements.

    1. Refroidir sur l'estomac
    Un sac de glace doit être placé sur la zone de saignement suspecté. La glace de la surface du corps doit être périodiquement enlevée pour éviter les gelures de la peau. Maintenez la position pendant 15-20 minutes puis une pause de 2-3 minutes, puis à nouveau froid.Le froid resserre parfaitement les vaisseaux sanguins, ralentissant ainsi les saignements et entraînant parfois son arrêt.
    1. Ingestion de médicaments
    - En cas de saignement sévère à l'intérieur, prenez de l'acide aminocaproïque glacial (30-50 ml).
    -Chlore calcique 10% 1-2 c..
    - Dicinon 2-3 comprimés (meilleur crumble)
    - Avaler des morceaux de glace.
    Ne prenez des médicaments à l'intérieur qu'en cas d'urgence!Acide aminocaproïque - le médicament réduit la destruction du caillot sanguin, exerçant ainsi un effet hémostatique.

    Certaines sources mentionnent la possibilité d'avaler des morceaux de glace avec saignement gastrique. Cette méthode est douteuse, car seul le fait d'avaler peut augmenter le saignement, puis des morceaux de glace durs sont avalés..

    Oui, bien sûr, le froid aura un effet vasoconstricteur et peut réduire les saignements, mais le risque d'aggraver la situation est élevé.

    Arrêt des saignements à l'hôpital

    1. L'introduction de médicaments hémostatiques
    - Acide aminocaproïque, solution intraveineuse à 1-5%, 100 mg / kg de poids corporel, toutes les 4 heures. Pas plus de 15,0 g par jour;
    - Ditsinon (étamzilat), i / m, i / v 2,0 3 fois par jour;
    - Chlorure de calcium, iv 10-15 ml;
    - Vitamine K (Vikasol), par voie intramusculaire 1,0 ml, 2 fois par jour;
    - Plasma fraîchement congelé, dans / dans une goutte de 200-1200 ml;
    -Cryoprécipité, iv 3-4 doses par phys. solution, 1 dose = 15 ml;
    Fonds supplémentaires qui contribuent à la formation de caillots sanguins:
    - Inhibiteurs de la pompe à protons (oméprozole, contrôle, omez, etc.), bolus IV, puis à 8 mg / heure pendant 3 jours;
    - Sandostatine, dans / dans un bolus de 100 mkg, puis 25-30 mkg / heure en physique. solution dans les 3 heures.Acide aminocaproïque - réduit les processus de résorption du thrombus, améliorant ainsi la coagulation sanguine.

    Dicinon - active la formation de l'un des principaux composants du système de coagulation (thromboplastine), augmente l'activité et le nombre de plaquettes. Il a un effet hémostatique rapide.

    Chlorure de calcium - participe à la formation d'un caillot sanguin (la conversion de la prothrombine en thrombine) réduit la perméabilité de la paroi vasculaire, améliore sa contractilité.

    Vitamine K - stimule la formation de composants du système de coagulation (prothrombine, proconvertine). À cet égard, il a un effet retardé. Début d'action 18-24 heures après l'administration.

    Le plasma fraîchement congelé est un médicament équilibré complexe contenant une gamme complète de facteurs de coagulation et d'anticoagulation.

    Le cryoprécipité est une préparation équilibrée complète, qui est un concentré d'un ensemble complet de tous les composants du système de coagulation.

    Inhibiteurs de la pompe à protons - réduisent l'acidité de l'estomac (un facteur contribuant aux saignements), réduisent les processus de résorption d'un caillot sanguin, améliorent la fonction plaquettaire.

    Sandostatine - réduit la libération d'acide chlorhydrique et de pepsine, réduit la circulation sanguine portale, améliore la fonction plaquettaire.

    1. Récupération de liquide perdu et normalisation de la circulation sanguine.

    Préparations pour restaurer le volume de sang en circulation (dextran, polyglucine, réopoliglyukine, hémodèse, reftan, sorbylact, etc.);
    Récupération du volume de fluide intercellulaire: solution de NaCl 0,9%, NaCl 10%, disol, trisol, etc..
    Moyens qui améliorent la capacité d'oxygène du sang: peftoran 10%;
    Plus la perte de sang est importante, plus le taux volumétrique d'administration des substituts du sang devrait être élevé.Lorsque les médicaments appropriés sont injectés, les effets suivants sont obtenus: élimination de la carence en volume sanguin circulant, amélioration de la circulation sanguine, élimination de la carence en liquide intercellulaire, augmentation du niveau de transporteurs d'oxygène dans le sang.

    Il est difficile d'obtenir des résultats positifs dans le traitement des saignements gastro-intestinaux sans les perfusions nécessaires..

    Il Est Important De Savoir Sur La Diarrhée

    Articles d'experts médicauxL'aérophagie est une indigestion fonctionnelle caractérisée par l'ingestion d'air. Normalement, en dehors de la déglutition, le sphincter œsophagien supérieur est fermé.

    Diagnostic de pathologiePour savoir comment soigner les hémorroïdes à la maison, vous devez contacter un spécialiste. Sur la base des plaintes du patient, le proctologue examinera l'anus et établira un diagnostic clair.